jeudi 19 décembre 2019

Petite Visite instantanée de notre belle capitale.

Hier, vers 16h30, entre les portes d’Aubervilliers et de la Villette :


Entre Deux et Trois kilomètres en linéaire.

Je n’ai pas voulu photographier les gens qui se lavaient les dents ou rentraient se coucher...

Je remarque qu’il y a des constructions en dur, ce qui atteste de la présence de quelques Roms.

Je n’étais pas Porte de La Chapelle. Il paraît qu’il y a toujours un grosse présence policière.

Sous tous les ponts, des mendiants y compris en proche banlieue ... une hallucination.

Une vieille de Souche faisait la manche, heureuse retraitée profitant d’un système trop généreux, plus loin des femmes Roms-syriennes qui débitaient un verset coranique en arabe approximatif...

Business as usual.

Au fait, même les immigrés me disent que la France a perdu son identité et que c’est « foutu », mort, fini...ils ne comprennent pas que les de souche aient accepté « tout ça » et se félicitent que leur pays d’origine ne suivent pas les traces « open border » de notre beau pays ! 

😂😂😂




Vous en voulez d’autres où ça ira comme ça ?

(Je parle des photos.)






Dans la manif du 17/12/19. Pas faux...


18 commentaires:

  1. Oui, mais Wendy, il faut être plus tolérante. Ce sont les français de demain, des humains comme nous qui ne demandent qu'à nous apporter la richesse de leurs coeurs dans le plus grand des respects. Ils vont régénérer cette France si moisie. Des ingénieurs, des docteurs, etc. La seule vraie question à se poser est pourquoi on ne leur donne pas un pavillon et un SUV vu tout le mal que la France a fait au reste du monde et l'immense richesse qu'elle a accumulée se faisant. D'une certaine manière, la France est plus à eux qu'à nous.

    Tu devrais en prendre quelques-uns chez toi. Je pense qu'ils te protégeraient de ces français assoiffés de sang comme Nordahl Lelandais ou Emile Louis. Penses-y pour Noël ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque fois que je parle avec un nouveau français ça finit par la colonisation et ça s’arrête quand je leur demande ce qu’ils ont fait depuis la décolonisation.

      J’ai des conversations « animées » LOL.

      La dernière était à propos des mœurs dissolues des occidentaux qui prenaient des maîtresses et allaient dans les boîtes echangistes.

      J’ai rappelé les 4 femmes, toujours d’actualité puis les esclaves qui elles, ne comptent pas.

      J’ai ajouté les mariages à l’heure iraniens.

      Fin de la blague.

      bref on ne s’ennuie pas.

      Mais il y a mieux que tout ça : les centre-Afrique.

      Pour le moment j’essaye de comprendre. C’est un groupe à part.

      Là c’est un choc culturel y compris pour les musulmans d’Afrique de l’Ouest et les maghrébins.

      Attention : les chinois (les jaunes du Coran apocalyptique) arrivent...

      Supprimer
    2. Tant que chacun regardera la merde chez l'autre rien ne changera.
      C'est vrai que les Européens en colonisant les autres n'ont tué et violé personne.

      Supprimer
    3. Oui, mais vous utilisez ça comme les juifs utilisent la shoah. Chez vous c'est normal de faire payer les fautes des pères aux fils, pas chez nous. Et tout en nous colonisant. Votre position est politiquement intenable.

      Comme l'a dit Wendy, et je dis la même chose, quand il n'y aura plus de fric, ce qui est cyclique dans ce système, la plupart des immigrés partiront. D'autant plus que ça ira de pair avec des lois qui se durciront et seront incitatives à la réémigration. Michel Drac, qui n'est pas un extrémiste, évalue à 70% des immigrés qui doivent partir ou simplement partiront. On verra à ce moment là qui sont les simples parasites et ceux qui ne le sont pas.

      Et sur la colonisation, je ne comprends pas cette idée qui consisterait à avoir honte d'avoir été les plus forts à un moment. Les arabes l'ont été il y a longtemps et ne se privent pas de le dire, les américains le sont maintenant, et peut-être bientôt ce seront les chinois.

      En réalité, tout n'est que rapport de force. Et les immigrés pour légitimer leur présence naviguent entre des fanfaronnades du genre : vous êtes des fiottes, on baise vos soeurs, etc ; avec ouin ouin vos arrières-arrières-arrières grands papas ont tué nos ancêtres. pff. On s'en fout de vos problèmes psychologiques. Réglez votre complexe infériorité/supériorité, victime/bourreau.

      Je suis pour détruire cette pensée gauchiste (LFI 6% aux dernières élections lol) qui abonde dans ce sens et pour retrouver une volonté de puissance. Ne serait-ce que sur notre territoire. Sans prendre en compte les accusations de racisme et de fachotisme supposés d'un autre temps. Hitler est mort en 1945. On est en 2019. Eh oui.

      Vos chouineries qui ne sont qu'un manque d'honneur patent se retourneront contre vous. Car encore une fois, personne n'aime se faire accuser de ce qu'il n'a pas commis. Le raisonnement sera simple. Si on doit accepter l'immigration et la soumission parce que nos ancêtres ont été supposément méchants (ce qui en plus est faux), il est évident qu'on n'a pas à accepter l'immigration puisqu'on n'a rien à se reprocher, nous, maintenant.

      Cette pensée qui est juive, sémite au sens large, il faut bien le dire, n'a plus vraiment prise de nos jours sur les esprits. Seuls les boomers en voie de disparition y ont cru parce que ça les arrangeait aussi. Les jeunes ne savent même pas ce qu'est la shoah ou s'en foutent. Et je doute que les tentatives de remplacer cette faute originelle des blancs par l'écologie fonctionnera.

      Échec et mat. L'escroquerie va se dissiper. Et on verra une fois la mer retirée qui sera à poil.

      Supprimer
  2. "Au fait, même les immigrés me disent que la France a perdu son identité et que c’est « foutu », mort, fini..."

    Paris, Lyon, Marseille, Toulouse et compagnie, ces trous à rats qui vivent aux dépends de la périphérie, ne sont pas/plus la France. Padamalgam siouplait.

    Votez Hidalgo plutôt. Elle voulait déclarer l'indépendance de Paris. Avec quelles ressources, on ne sait pas. Mais l'idée était TRÈS bonne.

    RépondreSupprimer
  3. Fatma Bisounours ben couscous20 décembre 2019 à 00:25

    Les seuls vrais responsables de cette misère humaine sont les politiciens et la politique qu'ils font et ceux de chaque pays. Chaque pays est responsable.
    Des mesures doivent être prises et appliquées pour éviter le pourrissent du problème.
    Et l'être humain doit être au centre des préoccupations politiques, et ce n'est pas ce qui se passe en ce moment.
    Dans ce monde capitaliste tourbillonnant l'être humain a une valeur marchande qui est au plus bas à la Bourse du CAC 40.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La surpopulation c’est aussi la marchandisation du corps humain et le retour de l’esclavage qui ne dit pas son nom.

      Supprimer
    2. Oui, le socialisme a échoué, il faut donc encore plus de socialisme, on connait la chanson. Le libéralisme dit la même chose. D'ailleurs c'est la même chose. Les deux faces d'une même pièce.

      La réalité est que pour ne plus être obèse, il faut arrêter de se gaver, que pour arrêter d'être surpeuplé, il faut arrêter de faire des enfants en masse, ce qu'ont fait les blancs et le Japon. Etc. Le problème n'est pas d'avoir de nouvelles lois ou de nouvelles mesures mais de libérer les gens justement. Et c'est bien tout le contraire de ce que fait ce système à tous les niveaux, économie, éducation... Une vraie fabrique de crétins savants incapable de faire quoi que ce soit à part les perroquets.


      Jean Cau (1925 - 1993), écrivain, journaliste et polémiste.

      Fils d'ouvrier, il est profondément admiratif de Jean-Paul Sartre, dont il sera le secrétaire de 1946 à 1957.

      Dans les années 60, il devient de plus en plus critique des dogmes de gauche : anticolonialisme, marxisme, antigaullisme.

      Il décrit, en 1981, après plusieurs années de mandat socialiste, où la France s'est abandonnée à ceux qu'il appelle « les barbus» (La Barbe et la Rose), le suicide français à l’œuvre :

      "Nous déclarons donc, aujourd’hui, que les barbus vont décourager notre pays. Ses soldats seront froussards, ses ouvriers fainéants, ses enfants illettrés, ses politiciens bavards et ses immigrés féroces. Innombrables ses voleurs et ses criminels. Nous déclarons que notre pays sera déchiré et vaincu. Nous affirmons qu’il est devenu socialiste par paresse, renoncement et démission. Nous brâmons à la lune qu’il mourra idiot, abruti par les instituteurs et les profs socialistes. Nous hurlons au ciel que nous assistons à l’irrépressible montée de la lâcheté. Nous prétendons que le fait que la France soit gouvernée par des enseignants barbus prouve qu’elle a le désir de retomber en enfance irresponsable et gâteuse. Le socialisme, c’est sa confiture, ses billes et son cerceau. «Venez, les petits, pépé Mitterand vous donnera de la confiture de rose…» Ce pays n’a qu’un désir qu’exprime de manière éclatante son socialisme : foutre le camp. Foutre le camp hors de l’Histoire. Se tirer en douce. Partir en vacances. Donner à ses citoyens les ambitions d’animaux domestiques, ce qui entraine toujours celle d’animaux de boucherie. Tant pis. Ils ne veulent pas savoir. "

      Et on voit que ce brave homme avait raison. Et ce qui suit les profs socialistes barbus, ce sont les barbus tout court.

      Cette dialectique surannée CAC40/socialopes est devenue insupportable. Ce sont les mêmes. On le sait.

      Supprimer
  4. En parlant des Misérables, le realisateur du film pro racaille avait été accusé d'enlèvement et tentative de meurtres pour appliquer ''la charia'' à l'époque : http://echelledejacob.blogspot.com/2019/12/les-miserables-le-realisateur-ladj-ly.html?m=1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Serais-tu islamophobe ? ;)

      Les Inconnus - Les miséroïdes

      https://www.youtube.com/watch?v=hNaAFNFh9HA

      Supprimer
  5. C'est bien vu de la part de D-Katlon de faire des showrommes "outsaïïïde" pour vanter les mérites de ses tentes "quête-choix"....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus, je leur fais de la pub ! :))

      Supprimer
    2. Fatma Bisounours ben couscous trou à rat20 décembre 2019 à 00:57

      Ouais du marketing low cost
      Tous les objets publicitaires sont bons à prendre

      Supprimer
  6. et comme ton audience porte jusqu'en chine, ça en fait du débouché !

    RépondreSupprimer
  7. Fatma Bisounours ben couscous trou a rat20 décembre 2019 à 00:53

    Si tu ne veux pas abuser de "tolérance" et que tu ne veux pas non plus qu'ils soient les " français de demain ", déjà que les français" d'aujourd'hui ne sont mêmes pas encore reconnus. Faudrait que les politiciens agissent.
    Qui te dit qu'ils n'ont pas de richesse dans le coeur et de respect, tu as été sondé le coeur de chacun ( oui y'en a bla bla bla, bla bla bla bla. Encore faut il TOUS , là je vais être accusée de cap lockisme, dans le même sac, ici de pro- amalgamiste.
    Si des pavillons et des SUV se donnaient ça se saurait, il n'y aurait plus de gilets jaunes a l'heure actuelle, plus de SDF, plus de roumains dans les rues.
    Et pour Noël pourquoi pas, c'est pas péché au contraire,j'ai déjà vu un reportage avec des personnes " humaines avec un coeur gros comme ça"qui accueillaient des mineurs chez eux.
    Tiens tu parles avec des trous à rats, et tu leur as dit le joli nom que tu leur donne.
    Avis au lecteur dans ce commentaire il y a du sérieux, et aussi du second degré ,ça ne va pas en froisser certains si je dis pas d'amalgame.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso, je ne veux rien puisque plus rien ne changera ce qui est déjà fait.

      Je n’en veux pas à ceux qui arrivent happés par le miroir aux alouettes.

      Ni à ceux qui ont voulu accueillir toute la misère humaine parce qu’ils avaient du cœur.

      Je constate simplement la misère qui découlent des gens si gentils qu’ils en avaient oublié que tout le monde n’est pas Saint François d’Assise...que la misère générée est hors contrôle et qu’elle atteindra les gentils comme les méchants...

      Supprimer
    2. Moi, personnellement, je milite activement pour un changement politique amenant à la réémigration pour permettre à tout le monde de s'épanouir en fonction de ses besoins et de tout ce qu'il a à apporter au bon endroit et au bon moment à notre si beau monde peuplés d'humains de toutes les couleurs de la vie. Je ne suis qu'amour. En premier lieu celui des miens. :)

      Supprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.