mercredi 25 décembre 2019

Paroles africaines sur le FCFA.


Chacun en pensera ce qu’il voudra.

L’abandon du FCFA sur le papier, même s’il n’est que symbolique, est acté.

Qu’il faille du temps pour passer à une autre gouvernance monétaire c’est évident.

La France quitte bien sa place historique en Afrique. Il ne faut jamais sous-estimer les symboles.

Barkhane partira plus tard et c’est le souci.

Ensuite trier les responsabilités, j’ai envie de dire :  « c’est trop tard, nous sommes passés à autre chose, un autre monde ».

C’est un combat d’arrière-garde qui empêche de voir le présent et le futur.