jeudi 5 décembre 2019

One million !

Dans la rue.

Des DS descendus pour exprimer colère et angoisses.

Il y a un mouvement de révolte sourd mais déterminé. Même les BB n’ont pas pu se lâcher, ils ont été retenus par la foule. Ou les services d’ordre des syndicats... à suivre...

Les syndicats vont « trahir » la base, comme de coutume. Ils vont siffler la fin de la récréation mais ce n’est pas important.

On retrouvera la rue dans les urnes, y compris dans le taux d’abstention.

Le gouvernement va reculer ? Non. En surface peut-être mais pas davantage. C’est toujours ce qu’il se passe et c’est pourquoi nous en sommes là.

Les milles euros de retraite pour tous proposés par le pouvoir, c’est l’aveu explicite qu’on ne peut pas vivre avec moins. Les vieux votent massivement et les élections approchent. Passer de 750 à 1000€ pour beaucoup c’est essentiel.

L’image de la rue hier, c’est la fracture. Ou les fractures. Pas de banlieues colorées dans les défilés.
Ça aussi c’est un constat répétitif.

2 ou 3 mondes s’affrontent et ça se voit. Des alliances s’écrivent pour 2020 et 2022.

Toutes les manipulations possibles sont en cours.

Donc, non, M n’est pas « sous pression ». La division du peuple divisé joue en sa faveur.

Décidément « prolétaires de tous les pays unissez-vous » n’est pas bon mot d’ordre.

(Regrets éternels).

Reprendre le pouvoir tant que c’est encore possible... la dignité.

 Un pompier.

Photos des manifestations sur tout le territoire.