mardi 10 décembre 2019

l’Inde ferme ses portes aux musulmans.

L’Inde refuse que les réfugiés musulmans d’Afghanistan, du Bangladesh et du Pakistan puissent prétendre à la nationalité hindou.

« Ils ne sont pas en danger dans leurs pays ». 

Tous les autres, sikhs, bouddhistes, chrétiens, parsis, sont prioritaires. 

À l’exception, bien sûr,  des rohingyas, des tibétains et des tamouls, rejetés aussi.

N.B. : La présidente birmane plaide aujourd’hui son cas à la Haye....Source

————

Once law, it will make it much easier for Hindus, Sikhs, Buddhists, Jains, Parsis, and Christians fleeing Afghanistan, Bangladesh and Pakistan to become Indians.


Modi's government says Muslims are excluded because they do not face persecution in these three countries.

Also excluded are other minorities fleeing other countries such as Tamils from Sri Lanka, Rohingya from Myanmar and Tibetans from China.

Source

Réactions des musulmans hindous :




....aujourd’hui ils ont incendié des pneus et abattu des arbres pour bloquer certaines routes du nord-est...