samedi 14 décembre 2019

Le nouveau brise-glace nucléaire russe.






Russie :

Le brise-glace Arktika, à propulsion nucléaire est revenu à Saint-Petersbourg après un essai de deux jours, avant qu'il ne commence à naviguer en mai.

Il est le premier d'une nouvelle classe (Projet 22220) destinée à remplacer les brise-glaces nucléaires existants hérités de l'époque soviétique. Avec une longueur de 173 mètres, il est nettement plus grand que les anciens navires.
Il servira en particulier à ouvrir la voie aux méthaniers exportant du gaz naturel liquéfié à partir du terminal Yamal LNGSource