lundi 2 décembre 2019

L’arnaque de l’éolien.



....chaque éolienne nécessite 2 à 3000 tonnes de béton souterrain, parfois plus. Ce béton et ces ferrailles sont d’importantes menaces de pollution ou de perturbation du sol et des nappes phréatiques...




Rappel pour ceux qui ont une éolienne sur leur terrain ...:

Le coût complet de démantèlement d’une éolienne est chiffré par les entreprises spécialisées de 650 à 850 000 €. Source


12 commentaires:

  1. Et surtout chaque KWh éolien requière son équivalent en KWh nucléaire ou charbon pour équilibrer l'offe et la demande dès que le vent faiblit.

    Car c'est ballot, le client n'est pas disposé à n'allumer sa TV que quand ça souffle.

    Et qu'en dépit de progrès technologiques il n'est pas rentable de stocker l'électricité produite.

    En fait la production electrique éolienne ou solaire n'a de sens que si c'est l'utilisateur qui la produit pour une autoconsommation directe, le réseau servant de trop-plein pour les moments où il n'en a pas besoin ou de relais pour les moments ou ses besoins dépassent sa capacité de production.

    Malheureusement les états, au lieu d'encourager ce modèle vertueu se sont dépéchés d'imposer le linky (ou d'autre compteurs "intelligents" dans d'autres pays) pour rendre l'autoproduction non rentable afin de préserver le monopole de production aux "acteurs du marché" comme on dit.

    En clair : avec le compteus mécanique à disque, comme j'ai chez moi, la ΔΕΗ (EDF grecque) ne sait pas ce qui entre ou sort de chez moi enre deux relevés de compteurs (bi-mensuels en général).

    Ce que je consomme et ce que j'injecte dans le réseau se comptent en KWh et pas en Euros.

    Du coup moi je m'occupes de produire l'éolien ou du photovoltaique, et la ΔΕΗ de le compenser dès qu'Eole ou Apollon roupillent.

    Et mes électrons sont aussi bien foutus, rutilant, savoureux, élégants, intelligents, sexy et tout autre comparaison qui pourrait vous passer par l'esprit que ceux produits par la ΔΕΗ. Je dirais même qu'ils le sont plus puisque non polluants, mais n'ayant pas le moyen de discriminer entre un electron "vert" et un electron "pollueur" je vais juste dire qu'ils sont né et demeurent libres et égaux en droit (et en charge electrique surtout).

    Mais cette non dicrimination ne plaisait pas au gouvernement Français pour qui un bon electron est un electron consommé par le consommateur alors que ceux produits par le consommateur puent du bec.

    Il fallait donc un système pour faire en sorte qu'ils ne valent que dalle.

    Pour résumer, Linky enc... les ours polaires et les consommateurs écolos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste pour expliquer concrètement de quoi il s'agit :

      Avec un kit comme celui ci (moins de 900€) on "efface" son bruit de fond de consommation. C'est à dire ce qu'on consomme en permanence, presque tout le temps, hors gros appareils (ballon d'eau chaude, chauffage, fer à repasser, sèche cheveux, perceuse...)

      https://helloenergie.com/kit-autoconsommation-1080w-230v-aps.html?utm_source=google+shopping&utm_medium=shopping&utm_campaign=Kit+solaire&utm_term=Kit+solaire&utm_content=Kit+solaire&gclid=EAIaIQobChMIoqueoP2W5gIVCLLtCh2MlAAdEAQYBSABEgKinPD_BwE

      Une telle installation est rentabilisée en moins de 3 ans avec un compteur "idiot" au sud de la Loire, moins de 2 en PACA.

      Pourquoi? Parce qu'elle a zéro batteries. Juste des paneaux et des onduleurs.

      D'ou l'urgence d'installer partout des compteur "intelligents".

      Faudrait pas que le pigeon s'envolle.

      Supprimer
    2. Là dessus, certains me renveront vers mes contradictions apparentes :

      - Oui mais d'un coté tu dis que le système va finir pas s'effondrer et de l'autre qu'il faut utiliser le réseau électrique comme batterie virtuelle. En plus EDF=5+4+6=15 et 1+6=6 chiffe de la bête ce qui prouve que les CONsommateurs d'electritordue FAUTEauVOLtaique sucent le PQ du shatan...

      Ben non, il n'y a pas de contradiction.

      L'effondrement, comme j'ai expliqué est un changement de paradigme évolutif. Il s'agit d'accompagner cette évolution.
      Je ne sais pas vous, mais moi je ne fais pas partie du 1%. Je suis loin d'être pauvre mais il y a une limite à la quantité de temps et d'argent que je peux investir dans cette mutation, comme chacun ici bas.
      En plus rien de tout ceci n'est du clef en main. La connaissance théorique est indispensable mais elle ne suffit pas, il faut s'approprier et maitriser la techno en evitant les investissement maladroits ou tout simplement précoces.

      C'est l'une des erreurs des survivalistes. Ils passent en mode Rambo alors que tout va bien. Du coup ils sont complétement déphasés avec la réalité. Leur stock de survie se périme lentement alors que la superette du coin déborde de produits frais...

      Pour ne revenir au photovoltaique, il s'agit deffectuer une transistion entre le pur consommateur vers l'autosuffisance. Mais à l'heure actuelle se passer d'EDF n'est ni utile ni rentable.
      Là ou il y a des économies à faire c'est dans les premiers electrons consommés, ce que j'appelles le "bruit de fond" (frigo, chargeurs, lumière, ordi, TV, hifi...) C'est facile, economique,rentabilisé aisément et sans risque.
      Ca éduque aussi la famille à la gestion de l'energie disponible. Un aspect non négligeable. En générale l'écologie ça plait à tous tantq u'il s'agit d'en causer entre amis avec un wiskey au coin du feu.
      Mais dès qu'il sagit de se passer réellement d'eau chaude un jour entier, tout à coup, fuck les ours blanc!

      Donc cette phase intermédiaire doit etre mise à profif pour
      1) amorcer la transition
      2) étaler l'investissement
      3) s'éduquer à une approche non consumériste de l'energie
      4) aquérir les savoir-faires necessaires à une meilleure autonomie énergétique.
      5) identifier les sources de ressources et savoirs techniques utiles à proximité.

      Les erreurs à ne pas commettre :

      S'isoler.
      Croire qu'on peut atteindre l'autonomie en un claquement de doigts.
      Séquiper aujourd'hui pour des besoins utiles dans 20 ans.
      Complexifier au point de ne plus maitriser (trop de hi tech)


      Supprimer
    3. Merci Geocedille 😊 toujours aussi juste et percutant.

      Supprimer
    4. Oui, c'est intéressant ces infos sur l'électricité. Je me pose justement ces questions ces derniers temps.

      Sur le survivalisme, je suis d'accord avec toi. Sauf que je t'ai dit une autre fois que tu es une sorte de survivaliste aussi, tout comme moi. Une grande partie des survivalistes choisissent de se mettre au vert et de travailler leur autonomie, on le voit beaucoup aux USA. C'est ce que j'ai fait moi-même tout en rendant le truc rentable en le professionnalisant. C'est là que les moqueries du troll mongolien à BMW s'arrêtent. Je mets en place un système pour permettre à la famille de s'en sortir dans le cadre de cet effondrement.

      Si on a droit à une WWIII, pas la peine de se préparer. Mais ce qu'on verra plus sûrement c'est une lente aggravation de la situation avec des citadins pris au piège dans le béton. A la cambrousse ici, il y a deux types de personnes, ceux qui partent à la ville pensant trouver mieux, ce qui est naïf du moins à long terme, et ceux qui s'adaptent et se préparent dont un certain nombre de citadins qui ont compris le truc et ont fui. Et la fibre aide pour le travail à distance en attendant.

      Les cartes sont rebattues. On voit bien que les choses changent. Patrick Reymond imagine une chute (dans son blog éponyme) en "L". Une série de "L" qui vont nous emmener à la cave. Paradoxalement, ceux qui se préparent semblent n'avoir jamais aussi bien vécu. Je suppose que c'est ton cas aussi. ;)

      On verra bientôt les cigales fanfaronnes paniquer... Ces projets de vie prennent 10 ou 20 ans à être mis en place et demandent un minimum d'intelligence...

      Supprimer
    5. Ca c'est le bonus. Quand tu as goûté à qualité de vie ici tu te rends compte que la vie urbaine est déjà très dégradée. Sans parler que c'est une immersion sans recul en un systeme stressant et abrutissant.
      Mes obligations m'amènent régulièrement à Paris et dans d'autres villes. J'y vois des collègues, des amis et de la famille aussi. Ca me fait vraiment étrange de penser qu'il n'y a pas longtemps je vivais comme eux. Comme pris dans la nasse.

      Sur la forme que prendra la chute, personne n'est devin.

      La tendance générale c'est la baisse progressive. Des dégradations de divers aspects qui s'accumulents, economiques, environnementaux, politiques, sécuritaires etc. Mais évidemment il y a deux épées de Damoclès : la guerre et le crack. Et ces deux là ne préviennent que rarement. Ceux qui angoissent à ces deux sujets perdent leur temps. L'individu n'a que peu d'emprise là dessus. On ne sait ni ou ni quand ça se déclanche. Evidemment on peut prendre des mesures conservatoires, mais ça ne doit pas empecher de vivre. Par exemple t'as des gens comme Jovanovic qui disent d'acheter de l'or. Oui, bon, si tu as des actions ou une assurance vie, c'est un conseil valable, mais tu ne peux pas aller payer ton panneau voltaïque en Napoléons.
      Et pour la guerre bien malin celui qui pourrait prédire ou sur Terre on est le plus à l'abris. Ushuaïa peut-être? Bonjour la solitude.

      L'electricité, pour revenir à ce sujet, ce n'est pas vital en soi.

      Le gars de "ma ferme autonome" a une approche assez efficace de retour aux technos du XIXe siècle qui ont le double avantage d'etre documentées (bibliotheque publique) et d'avoir laissé plein d'artefacts immédiatement disponibles et pas cher (poële à bois, lampe à pétrole, meuble évier, outillages divers etc.)

      Mais bon, c'est pas très girlfriend friendly :
      - "Chérie? t'etais une fan de la petite maison dans la prairie, hein?"
      - "Oh oui, j'adorais"
      - "Bon ben j'ai une bonne nouvelle. Pour ton anniversaire, j'ai revendu la Clio et j'ai acheté une calèche, liquidé le livret A et acheté une chaumière en ruine. Et aussi un pot de chambre. Tu vas voir, ça va être comme à la télé, on va être bien!"
      - "..."

      Moi, j'ai passé lâge de ces conneries (pour rester dans le registre cinématographique), j'ai pas comme but de vivre comme un Amish.

      Supprimer
    6. "Le gars de "ma ferme autonome" a une approche assez efficace de retour aux technos du XIXe siècle "

      Je vu un peu. Il faudra que je prenne le temps cet hiver de m'intéresser à sa chaine. J'avais ici posté le fameux manuel des maraîchers de la ceinture parisienne du XIXème siècle. Là, on est dans le vrai "bio" super productif, pas du marketing pour bobos. Jean-Martin Fortier a des idées assez intéressantes aussi à ce niveau là. Même si son énorme motoculteur n'est pas si "bio"...

      Sur le reste, je suis assez d'accord avec toi. Il faut s'adapter à ce nouvel environnement sans tomber dans le catastrophisme paralysant.

      Et pour les meufs, il faut courir les chemins, on tombe parfois sur des nymphes herboristes qui cueillent des fleurs. Entrainer une citadine dans des projets "à poil dans la nature", ça marche dans un premier temps, disons le temps qu'elle se rende compte qu'il n'y a pas twitter et instagram. Hihi.

      Il y a eu malheureusement trop de couples qui ont explosé après ces "retours à la nature". Bien souvent le type se crève la paillasse à rénover un vieux clou. Il n'a plus de temps pour la famille. Tout le monde s'énerve, et il se fait cuck. C'est rarement viable de fait...

      Supprimer
  2. exact ; impossible à enlever sauf dynamitage, et c'est pourquoi les lobbies de l'énergie verte louent les terrains au lieu de les acheter, et après encaissement du pognon juteux sur des comptes offshore, mise en liquidation des sociétés ; ni vu ni connu, et des éoliennes de 120 à 180 m de hauteur désactivées rouillent sur place avec des pales qui finissent par tomber au bout de 15 ans avec des paysages enlaidis. C'est pourquoi les US et l'allemagne ont pris du recul par rapport à l'éolien.

    gros problèmes avec les vaches : des agriculteurs qui ont loué leur terre ( 4000€/an pour installation d'une éolienne) ont des troupeaux décimés concernant les vaches qui paissent à côté (aussi des élevages de lapins décimés) ; eau électrifiée, elles refusent de boire et semblent électrocutées ; plusieurs faillites; procès engagés.

    humains = problèmes de santé à cause des infrasons ; bruit répétitif qui cause des malaises, maux de tête, insomnies, et effet dans un rayon de 20kms à la ronde, le syndrome de l'éolien (infrasons destructeurs pour l'organisme et l'oreille interne, mais pas toujours perceptibles) ; pour les gens concernés, c'est un calvaire et aussi perte de valeur de l'immobilier (maison invendable) ; problème de leucémies à sainte Pazanne (près de nantes) 17 cancers pédiatriques pour une commune de 6500 habitants = présence de 7 parcs éoliens et de lignes haute tension pour raccorder les éoliennes au réseau EDF avec passage souterrain de câbles y compris sous l'école.

    RépondreSupprimer
  3. Eole rend fou...

    https://youtu.be/Q-1Vv9WC-Is

    Lebenszeichen 1968

    Cette vision a poussé Werner Herzog à faire du cinéma.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. surprenant, je pensais que c'était une invention plus récente;

      éoliennes tueuses de vaches :
      https://www.youtube.com/watch?v=xudQkeYr_F0
      https://www.youtube.com/watch?v=-dJGMnv8m48
      https://actu.fr/enquetes/ondes-et-champs-electromagnetiques

      éoliennes tueuses d'enfants :
      https://www.youtube.com/watch?v=VXZmM6CWzfk
      https://www.youtube.com/watch?v=ZU-llxyGYTo
      https://www.youtube.com/watch?v=12SaFoGlnGo
      https://www.youtube.com/watch?v=JubFjzq4WQQ
      https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/sainte-pazanne-44680/trois-eoliennes-de-plus-dans-le-ciel-pazenais-6085997
      http://lesventsdamarugue.fr/loire-atlantique-des-vaches-et-des-enfants-malades-enquete

      Supprimer
    2. Ce ne sont psa des éolienne pour faire de l'electricité.
      Dans les Cyclades et la Crète elles servaient pour l'irrigation (en plus des moulins de meuniers).

      La spécificité du moulin grec c'est les voiles en toile sur le modèle de la voile latine. C'est bien plus economique, ecologique et efficace que les pales en matériaux composites moderne qui sont faites pour une force de vent précise. La toile est gréable selon la force du vent, comme sur un navire.

      Supprimer
  4. T'as raison, tout ça c'est du vent

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.