lundi 9 décembre 2019

Hausse des prix alimentaires. (Monde).

Les prix des produits alimentaires ont connu une forte hausse en novembre, atteignant leur point le plus haut depuis plus de deux ans, du fait de la flambée des prix internationaux des produits de la viande et des huiles végétales.

L’Indice FAO des prix des produits alimentaires, qui relève chaque mois les variations des prix internationaux des denrées alimentaires habituellement commercialisées, a été en moyenne de 177,2 points ce mois-ci, soit 2,7% de plus qu’en octobre et 9,5% de plus qu’à la même période de l’année précédente.
L’Indice FAO du prix de l’huile végétale a augmenté de 10,4% en novembre et les cotations de prix de l’huile de palme ont augmenté dans un contexte caractérisé par une solide demande mondiale d’importation, un recours accru à la production de biocarburants et des prévisions de déficit d’approvisionnement l’an prochain. Les prix de l’huile de colza et de l’huile de soja ont aussi augmenté.
L’Indice FAO du prix de la viande a augmenté de 4,6%, enregistrant ainsi sa hausse mensuelle la plus forte de ces dix dernières années.
NB : pas de tension sur les céréales.





Important : Miss Univers 2019 est Miss Afrique du Sud. Sa caractéristique ? Ses cheveux courts. 



14 commentaires:

  1. Ça te pose un problème que Miss Univers soit black, d'habitude tu ne fais pas d'articles sur Miss Univers dès que ça parle des noirs tu ramènes tes grosses fesses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais souvent un article sur les miss. Rien de neuf.

      Celle ci a les cheveux courts. Pour la première fois ! On avance bien sur la liberté de la femme !

      Supprimer
    2. Sur ses cheveux en tous cas.

      Supprimer
  2. Née un 18 9, elle termine 1ère devant 89 autres donc dans sa 27ème année alors que le code appel international de son pays natal est 27...le jour d'une vie, mais une année noire ou blanche selon l'état d'esprit des autres en fixant le cap de l'an à venir

    RépondreSupprimer
  3. Parfaite harmonie entre épaules taille et hanches un buste de couturière et un sourire magnifique sinon Puerto Rico très belle aussi

    RépondreSupprimer
  4. Pardon Costa Rica, les latines toujours présentes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement ? Je pense que toutes ces femmes étaient très belles...

      Supprimer
  5. C'est Sibête qui va être heureuse ��

    RépondreSupprimer
  6. il faut dire aussi que la nôtre, la rouquine ex miss france, a chuté de l'estrade du haut de ses échasses; elle devait être une concurrente redoutable et on lui a fait le coup de la peau de banane
    https://www.youtube.com/watch?v=BjYh_TymNtQ

    RépondreSupprimer
  7. Lancée par une musulmane pour rester fidèle à la ligne directrice du blog
    Hahaha hohoho hihihi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/double-meurtre-dans-le-montargois-maintenant-il-faut-reparer-dit-la-soeur-de-jacques-samson-1575810048

      Après l'annonce vendredi de la mise en examen de trois suspects pour le double-meurtre dans le Montargois fin octobre, la sœur de Jacques Samson, l'octogénaire retrouvé battu à mort, souhaite que justice soit faite.

      Châlette-sur-Loing, France

      "Je suis soulagée qu'on les ai retrouvés, soulagée de savoir", commence Jeanine Samson. La sœur cadette de Jacques Samson, cet homme de 84 ans retrouvé battu à mort et les mains coupées à son domicile, est éprouvée par le drame. L'octogénaire est l'une des deux victimes d'un double-meurtre perpétré le 21 octobre dernier à Châlette-sur-Loing dans le Montargois.
      L'identité des suspects explique des choses sur le meurtre, selon Jeannine Samson

      Le 6 décembre dernier, le parquet d'Orléans a annoncé que deux suspects avaient été mis en examen et incarcérés : Fazia Megchiche 40 ans et son frère Messaoud Megchiche 33 ans. Il s'agit en fait des voisins de Jacques Samson, Fazia Megchiche avait même travaillé au noir comme femme de ménage pour l'octogénaire.

      Elle savait que l'alarme était désactivée et qu'il dormait la porte ouverte

      Et cela explique des choses sur les circonstances du meurtre selon Jeanine Samson : "Si elle a fait son ménage, elle savait que _l'alarme était désactivée, qu'il dormait la porte ouverte et qu'il vivait seul_. Elle a dû rentrer chez lui très facilement."
      Jeannine Samson veut que justice soit faite

      Mais la sœur de l'octogénaire a toujours de nombreuses questions. "J'aimerais savoir combien de temps ils l'ont battu, à quelle heure ils sont arrivés, à quelle heure ils sont partis et où ils ont mis ses mains", explique-t-elle. Désormais, Jeanine Samson souhaite surtout que justice soit faite : "Avec ma grande soeur, nous sommes deux à avoir du chagrin, à réaliser _la cruauté et la lâcheté des hommes_. Maintenant il faut réparer, nous réparer."

      Un troisième individu, Mehmet Sari, forestier âgé de 54 ans, a également été mis en examen et écroué pour non dénonciation de crime.

      Supprimer
  8. C'est un meurtre répugnant si ces personnes ont fait cela elles méritent la peine maximale. Beaucoup de personnes maghrébines travaillent auprès de personnes âgées et n'ont pas ce projet diabolique. Mes condoléances à la famille du pauvre monsieur et paix à son âme.

    RépondreSupprimer
  9. Et en haut pour la peau de banane c'était juste un pied de nez

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.