samedi 14 décembre 2019

GJ Paris.


Acte 57.

11 morts depuis le début du mouvement.



Tête du cortège parisien.

Manifestations le 05/12, 10/12, 14/12, 17/12 et j’en oublie.

Manifester sans transport, dans les embouteillages, avec parfois la présence de blindés sous l’arc de triomphe et le danger de perdre un membre ou un œil....


3 commentaires:

  1. Je viens de prendre conscience de cela.
    J'ai honte de ne pas y avoir pensé toute seule.
    Mais il est vrai que nous avons des images de manifestations jours après jours, ces morts on les a oublié
    Parce que pas victimes des FDO ?
    Simples accidents de la route ou crises cardiaques

    Pas mediatisables .....triste

    RépondreSupprimer
  2. Partie émergée de l'iceberg ne prenant pas en compte le funeste décombre macabre du nombre de policiers en victimes collatérales déjà en profond malaise avant le mouvement et dont le taux de suicide a encore grimpé depuis

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.