mercredi 18 décembre 2019

Ébol-eau ?

Wesh, je donne dans le complot 👍🏻😉🧐

Les guerres de l’eau dans le temps et l’espace :




Où sont les dernières ressources en eau douce et potable ?



Ici. En RDC. 



Même la France dont l’hydrographie est généreuse commence à souffrir du manque d’eau douce potable.

Tout le moyen orient et maintenant le Maghreb et l’Arabie sont en stress hydrique profond depuis les années 2000, l’Asie souffre de l’empoisonnement systématique du grand fleuve jaune mais aussi des rivières en Indonésie, etc...le Japon ? Je ne sais pas mais...c’est le Japon ...la Californie est à sec, le plateau australien central aussi... la NZ, gâtée en eau, refuse les entrées sur son territoire...les russes ne sont pas très écolos non plus, cf Sibérie.

Il nous reste le grand réservoir des Grands lacs...et, à part Ébola personne n’y entre...sauf les USA qui « gèrent la maladie ». 

En sus de l’eau, des richesses en sous-sol encore mal exploitées.

Donc...mais...quelle coïncidence !!!! 

Ébola un outil de colonisation et de spoliation des ressources ? J’exagère...je m’égare...

NB : J’ai cherché une carte du Congo d’Élisée Reclus, incroyable je n’en ai pas trouvé ! 





Le foyer des Grands Lacs, entre les deux Rifts, est habité en 2010 par 116 millions d'individus. La population est estimée à 22 millions en 1960. 

La densité moyenne, hors surface en eau est aujourd'hui de l'ordre de 300 habitants par km². Un niveau comparable au Benelux ou à l'Inde. 

La population rurale est largement majoritaire avec 91,5 millions d'habitants en 2010 pour 22 millions en 1960. Elle représentait 96 % de la population totale à la fin de la colonisation et aujourd'hui encore 84 %. (Quand tu as de la terre et de l’eau douce, forcément c’est plus facile ;)

Le niveau de population urbaine est traditionnellement faible : 0,8 millions, soit 3,3 % de la population en 1960. Le Foyer des Grands Lacs dispute au Foyer Ethiopien la première place du foyer de peuplement le moins urbanisé de la planète. En 2010, les urbains sont estimés à 24 millions soit 21 % de la population.