mercredi 4 décembre 2019

COP 25, pour manger respecter l’accord de Paris.

Source

J’appelle ça une profession de foi. Sympa et bien-pensante, l’égalité devant l’assiette et patati-patata.

Comment faire ? On n’en sait rien, on en parlera plus tard.

Toute la planète tournée vers un avenir souriant dans lequel tous les « pays » seraient quasiment égaux face à leur capacité de nourrir leurs populations.

Bref, une sombre blague. La foi, juste la foi.

Les techniques ? Quels engrais ? Sur quelles terres arables ? Irriguées par quelle eau ?

Mystère ! C’est ça qui est cool ! Dieu pourvoira.

(Un peu aidé ou freiné par les routes chinoises et les retours sur investissements. Des trucs illusoires).

Prions mes frères pour d’abondantes récoltes ! La Wicca nous y aidera.

C’est fini les conne****, oui ?


Respecter l’accord de Paris limiterait les pertes de productivité pour la pêche et l’agriculture. © Pok Rie, Pexels.com


Conn***s obscurantistes du kapitalisme vert ! L’ignorance, il faut investir dns l’ignorance !

(Pourquoi je n’ai pas évoqué le dernier rapport PISA ? Parce qu’il est devenu un instrument politique.
Il a été dévoyé de son but initial. Il est devenu sans intérêt.)


2 commentaires:

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.