samedi 16 novembre 2019

Survie dans un monde contraint.

Dans un bunker nucléaire abandonné dans l’ouest de la Pologne, des centaines de milliers de fourmis ouvrières qui sont tombées à l’intérieur et ont été coupées de la principale colonie ont survécu pendant des années en mangeant les corps de leurs morts.

Source et plus.


Tandis que les cadavres des soldats tombés au combat s’empilent, les travailleurs traînent les corps dans leurs nids pour nourrir les jeunes en développement. En fait, 
« les cadavres de compagnons de nidification peuvent constituer une source de nourriture importante non seulement en période de pénurie de nourriture », ont écrit les scientifiques.

C’est beau la Nature. 

[Certains ont tenté la civilisation, la culture vs la nature... 

Cette civilisation dont personne ne veut plus :) ]