mardi 19 novembre 2019

Les statues grecques n’étaient pas blanches !

France Culture (@franceculture)


 Depuis 2000 ans : non, les statues grecques n'étaient pas blanches, mais de toutes les couleurs. 

L'Histoire nous l'a caché pour promouvoir le blanc comme idéal d'un Occident fantasmé, contre les couleurs symboles d'altérité et de métissage.


Vidéo




Quelqu’un peut m’expliquer ce qu’à à voir la polychromie des statues grecques avec l’altérité et le métissage ? 




36 commentaires:

  1. @Wendy
    Que penses tu de Hercule combattant le serpent?
    Et la statue de Spartacus?
    (En bas de page)

    Impressionnant !
    http://leblogdelyriko.blogspot.com/2017/04/visite-au-musee-12.html?m=1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok, Lyriko.

      Stop la pub pour ton blog quelques temps, merci ! 😉

      Supprimer
    2. Ok.
      Vraiment mon blog n'est pas important, je pensais que tu serai impressionné par le grand Hercule.
      Il me ressemble un peu quand je contacte mes muscles

      Supprimer
    3. De plus en plus pathétique le lyriko

      Supprimer
  2. Chacun sait que les Grecs étaient blancs et n'avaient pas de bras.
    il suffit de regarder les statues.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est encore un coup monté des blancs qui n'assument pas leurs petits zizis mdr

      Supprimer
    2. Blague à part, le sexe des hommes représentés est effectivement toujours petit.

      Ce qui prouvent qu’ils ne mettaient pas leur virilité dans les centimètres ?

      Supprimer
    3. Je ne connais pas la raison de ce choix de représentation.

      Géocedille le sait peut-être...

      Supprimer
    4. Simple.

      Pour les Grecs anciens, grosse bite = petit cerveau. Voir le mythe de Priape.

      Les Grecs n'avaient pas de gêne particulière avec la vision du phallus. On pratiquait le sport à poil, on représentait les hommes à poil, y compris dans des représentations ithyphalliques (en erection).

      Il était courant de croiser au coin de la rue le buste d'un homme important avec un phallus gravé en érection en bas relief sur le piedestal au bon niveau.

      Par contre ils considéraient que l'excès dans la virilité (comme en toute chose au demeurant) était néfaste. Les homme affublés d'un trop imposant organe étaient moqués comme étant bestiaux plutôt qu'intellectuels.

      Il y avait des représentation théâtrales comiques avec des personnages se balladant avec un phallus encombrant émergeant inopinément de leurs vêtements à leur grand embarras.

      Aujourd'hui on sait qu'il y a une relation inverse en la carte mondiale du QI moyen et celui de la taille du phallus.

      Supprimer
    5. Dans la statuaire, en particulier, la règle est qu'on représentait toujours les héros avec un petit sexe au repos, Hermes, Dionysos et les satyres avec un phallus en erection, souvent surdimentionné (pas toujours)

      https://www.pinterest.fr/pin/826621706588585621/

      Supprimer
    6. Tu vas t'attirer les foudres de la LDNA ! xD

      Supprimer
    7. Tant que ce n'est pas les foutres...

      Supprimer
    8. Merci d'avoir saisi ma perche ! ^^'

      Supprimer
    9. Merci Geocedille. Donc un peuple raisonnable 😉 concernant la taille du truc 😂

      Supprimer
  3. Et une petite quèquette.

    RépondreSupprimer
  4. Dans les églises médiévales, couleurs aussi sur les statues, les murs. Couleurs partout !
    Beau jour à toutes et tous,
    Rose

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je voulais le rajouter voilà qui est fait ! Merci Rose !

      Supprimer
    2. Comme ça tu veux dire Rose?

      https://www.youtube.com/watch?v=qtjpaTBw69Q

      Normal. Au moyen âge, l'Eglise d'occident était encore orthodoxe.

      Supprimer
    3. Les couleurs arrivent ici :

      https://youtu.be/pxZZew9ZPUQ

      Supprimer
    4. "Normal. Au moyen âge, l'Eglise d'occident était encore orthodoxe."

      Absolument, et pas que.

      Les croix pattées en occident sont "orthodoxes", tout comme l'étaient les cathares défaits au XVIIème !

      Tof

      Supprimer
    5. Oui. Tof. Merci Géocedille, c'est ça. Demain j'essaierai de vous retrouver une icône de Marie photographiée il y a plusieurs années dans la chapelle d'un vieux monastère perdu au nord de la Crète.
      Belle nuit tout le monde !
      Rose

      Supprimer
    6. Très étonnant de voir que le monde était coloré chez les grecs et au Moyen-âge. Mais quand même il faudrait peut-être se pencher sur notre époque qui a inventé la télé noir et blanc avant de passer à la couleur tardivement!
      La couleur existe déjà dans les grottes préhistoriques! Pourtant ce n'était pas le top au niveau éclairage.

      Supprimer
  5. Les goûts et les couleurs , ça ne se discute pas !
    Dicton populaire de base.
    Alors tout ce blabla inutile, supetfu, superficiel pour rien ou si peu : la sensation d'exister ce qui n'est pas rien pour les intéressés : les pseudo-discrimines et assimilés , pfuuuuuiiiii !
    Revendiquer pour ne pas avoir à faire quoi que ce soit , profiter de cette fin de règne, fin de cycle pour s'approprier indûment , sans le moindre effort ou mérite, des situations de rente ......
    Ces gens , sans distinctions qu'elles qu'elles soient, croient rentrer au Panthéon alors qu'ils n'ont même pas quittes le bac à sable, pfuuuuuiiiiii .......
    Je vous souhaite bien du courage , vous allez en avoir besoin pour affronter tout ce qui s' en vient et qui a déjà commencé .
    Plus, je ne ferai pas........
    Cdlt.
    M.S.BLUEBERRY.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne sais pas d'où sort cette idée absurde que la blacheur des statues serait le résultat de 2000 ans de pensée réac.

    C'est juste le résultat de 200 ans d'UV, largement dispensés par l'été Grec.

    Les statues étaient déjà blanchies au soleil dans l'antiquité.

    Il suffit de prendre sa voiture en Grèce pour constater que les panneaux routiers posés dans les années 70 sont tellement décolorés qu'ils en sont devenus presque illisibles.

    RépondreSupprimer
  7. Lien de france inculture doxa métissage invalide

    nouveau lien (sans le tweet débile effacé) : https://twitter.com/franceculture/status/1196740030833872897

    et c'est nous qui payons de telles idioties visant à manipuler la culture historique? voilà ce que cela donne la discrimination positive et l'embauche de métissés, ils vous bricolent l'histoire antique pour se donner le beau rôle. On va les repeindre en bleu schtroumph!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Purée le nombre de contre-vérités débitées pa ces prétendus spécialistes sur France Culture!
      Si Athènes se veux blanche après sa libération du joug ottoman et cherche à netoyer "ethniquement" les couleurs, qu'on m'explique pourquoi nous avons consruit en plein centre d'Athènes et "à l'antique" le Zappéion qui est bariolé de toute sortes de couleurs :

      https://twitter.com/franceculture/status/1196740030833872897

      Supprimer
    2. Sorry mauvais lien.

      Le bon :

      https://www.zappeion.gr/en/

      Supprimer
    3. Les tympans des cathédrales étaient entièrement peints, on dit même que tout l'intérieur de Chartres était doré à la feuille d'or !

      Tof

      Supprimer
    4. "culture prime" dont dépend cette vidéo, est une structure de 6 médias de l'audiovisuel pour diffuser des minifilms afin de cultiver (ou rééduquer les esprits) les jeunes ; apparemment géré par la directrice de france culture (celle qui a viré michel Onfray) qui se déclare journaliste "historienne" : Sandrine Treiner; dans sa jeunesse, elle était membre de la ligue communiste révolutionnaire. Et si on saisissait le CSA qui a certainement son mot à dire sur les contenus délirants et mensongers des médias de la toile?

      Supprimer
    5. La LCR a toujours été une bande d’incultes ! Je pèse mes mots.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.