mercredi 6 novembre 2019

De « mise à l’abri » à évacuation.

J.O. et élections.

Le vocabulaire est important.

Le vocabulaire, élément de langage, va certainement évoluer dns la journée ....mais sur LCI à 7h, comme sur RFI il s’agit bien d’une évacuation.

Le préfet de la région Ile-de-France affirme au site InfoMigrants, piloté notamment par France Médias Monde, que des policiers seront désormais présents en permanence à La Chapelle pour empêcher toute reconstitution du campement.
Source

(Ha ? Je n’y crois pas une seule seconde. Il faudrait qu’ailleurs il y ait du crack, des commerces ouverts la nuit et des passes. On va vous parler des afghans, des femmes et des enfants... alors que il y a 99% d’hommes africains seuls...même si j’exagère un peu je suis plus proche de la réalité que les dires télévisuels ;)

Et après ce genre de traitement, pensez-vous sincèrement qu’il y ait une « assimilation » possible ?

Nous sommes davantage dns le « ni pardon, ni oubli ».

Certains sont sur le territoire sans papier depuis plus de trois ans. Ils montent dans un énième bus, toujours déboutés de tout droit et toujours à charge.

 Combien de repas distribués ? Pour quel coût ? Combien perçoivent les assos ? Où vont les $ ?

Que ce soit au niveau humain ou économique c’est un cauchemar et un rêve éveillé de mafieux.



? ! 


Source infos migrants.

Paris, hier :