mardi 5 novembre 2019

Conseil de sobriété et de moralité dans un monde contraint.

Quand on est au SMIC, on ne mange qu'un jour sur deux, on ne fait pas d'enfant et on apprend à faire fructifier son patrimoine immobilier acquis grâce à l'augmentation de salaire annuelle de 5 centimes par heure.

Julie Graziani.

15 commentaires:

  1. C'est un peu le retour au réel et la fin des utopies libertaires.

    Dans le temps, la plupart des gens étaient paysans et occupaient tout leur temps libre à l'artisanat pour survivre. De même, les ouvriers qui bossaient comme des fous avaient un jardin pour survivre. Et sans famille c'était très compliqué. Et ce n'était pas il y a si longtemps.

    L'ère de la fausse monnaie se terminerait-elle ?

    RépondreSupprimer
  2. Juste envie de lui offrir un stage dans la vraie vie à cette connasse 😈

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore t'as pas vu les idiot(e)s gauchistes qu'il y avait en face d'elle dans l'émission en question... des propagateurs de désordre.

      Elle n'est qu'une gentille catho-cuck pseudo droitarde judéophile et donc Marion Maréchalo-compatible. Il faut remettre son propos dans le contexte.

      Elle incarne l'opposition contrôlée au macronisme comme Zemmour. C'est tout bénef si elle rappelle des évidences dont personne ne veut plus, pas plus que des conséquences. Alors, il ne faut pas se plaindre du reste, islamisation y compris.

      Je me demande ce qui se passera quand la vraie opposition sortira du bois à la faveur des évènements à venir. Les gentils fronçais se convertiront en masse à l'Islam et voteront Macron à 88% ? Sans aucun doute quand on les connait.

      MDR.

      Supprimer
  3. Si on est au SMIC faut surtout pas se marier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop tard ! Et comme il ne faut pas se demarier non plus....On est mal

      Supprimer
  4. Cette pauvre fille est le résultat d'une civilisation qui perd ses repères.
    Malheureusement de + en + de spécimen hors concours apparaissent (surtout dans les médias).
    Ne pas oublier la 5G(rayon de la mort)qui s’ajoutera insidieusement au déreglement général des consciences.
    Les AOC disjonctés "syndrome Greta"sont une perte totale pour le développement futur s'il existe encore une chance ?
    JSP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est le contraire des AOC et Greta. Mais bon pas grave...

      Supprimer
    2. Pas grave ? Non finalement c'est pas grave

      Supprimer
    3. AOC et Greta machin sont à l'opposé idéologique de Julie Graziani. Cette dernière vient de la manif' pour tous, alors ses propos sont cohérents. On a le droit de ne pas les aimer cela-dit.

      Elle dit simplement en bonne droitarde que ce n'est pas à la communauté nationale de payer pour les enfants de la SMICarde. Là où une AOC au contraire sera pour tout ce qui détruit les familles et permet de remplacer le rôle du père par l'Etat.

      Une Graziani reste jusqu'à un certain point pour la patriarchie blanche centrée sur la famille, et franchement elle est tout sauf extrême sur le sujet, alors qu'AOC veut détruire le monde blanc en s'attaquant aux familles, donc aux pères, et en faisant affluer des millions de pépitos joyeux aux USA aux frais des blancs.

      Il faut se rappeler qu'il n'y a pas si longtemps un SMICard pouvait faire vivre sa femme et ses enfants ainsi que devenir propriétaire par son travail. Maintenant, il est plus rentable économiquement pour une femme de virer l'homme (presque automatique s'il tombe au chômage) non sans lui demander de payer une pension car elle gardera les enfants. C'est à dire que le type bosse pour d'autres que lui. Et c'est le cas aussi pour les contribuables qui payent la CAF éventuelle de ces femmes seules. Le système en lui-même pousse les hommes vers la sortie. Cui bono ? Le capitalisme ? Les riches ? Dans le cas d'AOC, elle a des ascendance juive (eh oui). Alors chacun trouvera le responsable qui lui plait entre Rockfeller et Moïse.

      Là où le propos de Graziani prend tout son sens, c'est qu'il y a au moins deux fois plus d'africaines qui sont mères seules et dont les gamins sans avenir sont entretenus par le système. Les pères sont déjà partis faire des enfants ailleurs sans demander leurs restes et sans même penser une seconde à élever ou entretenir leur progéniture. Mode africaine.

      C'est une forme de pompe aspirante à immigration. Le détournement d'un système de solidarité.

      Et bien évidemment si le propos de Graziani a été monté en épingle et sorti de son contexte, c'est que cette situation arrange bien le système qui organise le grand remplacement.

      Pour finir elle est jolie comme un coeur et vaguement fachotte donc elle a tous les droits. Na ! :p

      Supprimer
    4. "Cette pauvre fille est le résultat d'une civilisation qui perd ses repères."

      Graziani est donc l'inverse de cette affirmation puisqu'elle défend justement les repères qui ne sont pas la CAF et le divorce, mais la famille et Dieu. Chacun ses goûts.

      Supprimer
  5. Vous ne croyez pas qu'elle est conforme du SMIG et RSA ?
    Sinon j'ai beau chercher je ne comprends pas son discours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûr de saisir ta question. "qu'elle est conforme du SMIG et RSA ?" ?

      Sinon, elle joue son rôle de droitarde où chacun est responsable de son destin. C'est aussi la différence entre le mariage centré sur les familles ou celui centré sur les individus. La différence entre le mariage d'intérêt (qui peut être un intérêt de survivre en commun parce que seul c'est impossible) et le mariage romantique basé sur l'amour et l'émotion. En gros, elle dit que si tu te maries et que tu as des enfants ben tu assumes ce choix. Et que si tu divorces par "confort" ce n'est pas à la société de payer. Elle fait passer la responsabilité avant le bonheur. C'est un discours de droite (molle) qu'on n'a plus l'habitude d'entendre puisque la gauche est omniprésente culturellement. Et d'ailleurs on voit la rage sur twitter. lol

      Évidemment, dans les faits, c'est compliqué quand un des deux dans le couple déconne à fond... C'est la différence entre les beaux principes et la réalité dans une société déjà bien amochée. Mais de là à créer une polémique sur une telle banalité...

      Au moins ça lui fait de la pub.

      Supprimer
    2. Confondre. Pas conforme.

      Supprimer
    3. Et ben alors elle pense la même chose. Si quelqu'un est au RSA ou au SMIC, c'est à cause de mauvais choix de vie selon elle. Elle est dans son rôle de droitarde qui ouvre la porte à la Marion Maréchal et l'union des droites, là où la Marine, influencée par Philippot, restait plus dans le social. Je parle bien au passé.

      Oui, la droite est en miettes parce qu'elle s'interdit de dire les choses par pure dédiabolisation... stratégie idiote selon moi.

      Il faut décrire le réel et trouver des solutions. Sortir des idéologies...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.