lundi 11 novembre 2019

Commémoration du 11 novembre.




Place de l'Opéra et rue de la Paix, le 11 novembre 1918 :




Anna Coleman Ladd ajustant une prothèse :






Toute sa vie ma mère est allée rendre hommage aux morts pour la Patrie. Il y avait la fanfare municipale et le sous préfet qui déposait une gerbe de fleurs et lisait un discours.



Je crains que cette année il n’y ait point foule devant le petit monument aux morts de ma petite ville.

10 commentaires:

  1. Netflix c'est beaucoup mieux que d'aller gerber sur un monument et se geler les roubignolle

    RépondreSupprimer
  2. J'ai écouté discours et fanfare sous la pluie; nous étions une cinquantaine environ.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ville ou village ? 50 ... c’est encore ça ! Pas si mal !

      Supprimer
  3. Pas morts pour la Patrie! morts pour les financiers et complexes militaro-industriels

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une gogole de LFI disait un truc pas idiot, le monument aux morts inauguré par Macron a été construit dans le parc Citroën. Citroën qui avait fabriqué des obus pendant la grande guerre...

      Supprimer
  4. Coucou Wendy, c'est mon anniversaire aujourd'hui. Quand j'étais petit, je pensais que ce jour férié l'était pour moi. J'ai appris un peu plus tard qu'il n'en était rien. Bises

    RépondreSupprimer
  5. On fête ce jour l'armistice de la 1ère GM et le martyr de nos soldats

    Or ce soir à la TV, il n'y a que deux films de guerre :
    - sur la 5: les violons du bal
    le récit de l'enfance de petit garçon juif pendant la Seconde Guerre mondiale, et les persécutions subies par lui-même et sa famille

    -6 ter : la rafle : Un matin de juillet 1942, les autorités françaises entament une rafle à travers la ville visant à livrer aux Allemands des milliers de juifs. le veldiv

    Le jour où on doit mettre à l'honneur nos armées et commémorer, on manipule l'opinion des français pour mépriser leur histoire et leurs racines sur fond de culpabilisation et de collaboration concernant une autre guerre. On cherche à salir notre mémoire historique nationale à travers de la manipulation médiatique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toute cette entreprise de sabotage de l'histoire est organisée sciemment : hommage abject de France 2/dénigrement de poilu au journal de 20h :
      "La première victime a été sa femme qu'il battait régulièrement."En 1918, le soldat Edmond Moreau est revenu du front dévasté. À la maison, la vie de famille est devenue dramatique. Donc france 2 aurait souhaité que tous les poilus meurent au front? Pas de reportage sur les gueules cassées?

      Comme lorsque F.Hollande et son conseiller commémoration joseph Zimet ont fait piétiner les tombes des poilus à Verdun en 2016 pour salir l'histoire de France, ce qui a causé un tollé à l'international.

      Supprimer
  6. Ce jour là, sur le front est, la nouvelle de l'armistice signé à Montoire tombe comme un trahison.

    Les grande puissance se retirent de la guerre et laissent leurs petits alliés de l'est dans la m...

    Je ne pasrle pas de la Russie qui est devenue l'URSS et qui est sortie de la guerre depuis un bail.

    Je parle de la Serbie et de la Grèce, eternels cocus des grandes guerres, précipitées toutes deux dans des guerres qu'elles n'ont pas voulues et maintenant précipité dans une "paix" qui sera officialisée par le traité de Sèvres qui n'est rien d'autre que le cache sexe d'une redistribution du proche Orient et de l'Europe orientale dans laquelle les petits alliés seront les dindons de la farce.

    Pour rappel, la Grèce ne voulait pas de cette guerre. Ell y fu forcée par la diplomatie de la canonière britannique. La flotte britanique ayant envahi le port du Pyrée a menacé de bombarder Athènes si le gouvernement ne rejoignait pas le camp allié.

    11 novembre 1918, jour de trahison entre deux génocides en Anatolie.

    Les alliés c'est comme les kleenex. On s'en sert et on les jette.

    Honneur, droiture, droidlom touça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La perfide Albion et nos """zélites""" françaises aux ordres. Les anglais qui se battent jusqu'au dernier français...

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_russo-turque_de_1877-1878

      "Opérations dans les Balkans

      En juin 1877, la principale armée russe, accompagnée des troupes roumaines, franchit le Danube, traverse le Nord de la Bulgarie puis vient s’empêtrer dans les cols des Balkans (dont le col de Chipka) où les Ottomans tentent de les arrêter. De leur côté les troupes roumaines, qu’appuient les volontaires bulgares, entreprennent d’assiéger Plevna tenue par Osman Pacha, qui capitule le 7 décembre. Cela ouvre la route aux Russes qui, en janvier, débouchent dans la plaine de Thrace et commencent à se diriger vers Constantinople. Le 19 janvier, les Turcs, à bout de souffle, demandent un armistice. Le lendemain, les Russes s'emparent d'Andrinople. Inquiète de l'avance russe, la flotte britannique se positionne dans les Détroits et la Russie accepte de signer un armistice à Andrinople le 31 janvier9. En février, des négociations sont entreprises à San Stefano, petit village situé près de Constantinople. "

      "Par ailleurs, le comte raconte dans ses Notes que l'empereur Alexandre II lui avait dit les larmes aux yeux que « Ce sont les Anglais qui en sont responsables devant l'histoire. Leurs conseils perfides ont ruiné le malheureux Sultan et m'ont forcé d'aller plus loin que j'en avais l'intention8 ». "

      Les anglois, les meilleurs amis de l'Europe continentale...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.