dimanche 17 novembre 2019

Absence de symbolique, passage à l’acte.





Le système scolaire, les familles sous-éduquées, la culture Netflix,  produisent ensemble l’ensauvagement.

Plus de mots pour le dire, l’imagination n’a plus aucun pouvoir de projection dans le réel.

Le pire ? C’est que cette culture est portée aux nues. Écoutez les YTubers, rares sont ceux qui possèdent plus de 300 mots de vocabulaire. Quel message passe-t-on quand on parle une langue inventée, réduite ? Les gars rient de leur fautes de français en plus !

Mec, il n’y a pas de quoi rire ! Tu n’es qu’un ignorant, ferme la ! Tu es incapable de conceptualiser.

Mais l’ignorance devient tendance. Fuck la grammaire et le vocabulaire, l’histoire et la géographie devient Fuck le système ! Pathétique ! 

« Je vous l’avais dit... » 😊 : on ne peut avoir que des luttes à connotation raciale parce que l’ennemi devient celui qui n’a pas la même couleur ou le même déguisement. Des luttes pour les deux de QI.

Charles Manson. Et à la fin les bipbipbip gagnent. Helter Skelter.




————-

Ces enfants n’apprennent jamais le «faire semblant», et devenus adolescents, leur pensée est pauvre, le mot qui revient le plus souvent dans mes entretiens est «normal», sans plus d’explication sur leurs actes. Quand on n’a pas joué à faire des accidents avec des petites voitures, ou avec des figurines de pompiers qui viennent éteindre le feu en faisant «pin pon», on ne sait jouer qu’en vrai. 




Un jeune m’explique «on s’ennuyait, alors on a mis le feu à un entrepôt» (coût 1.700.00 euros totalement remboursés par les assurances responsabilité civile scolaires). 

Pas de «comme si» signifie que tout mot peut être pris au sens littéral. 

Ces adolescents ne comprennent pas le mot «rêvasser». 

Quand je demande ce qu’ils feraient s’ils gagnaient un million d’euros au loto, rêverie universelle, la réponse est «votre question est bête, je n’y penserai que lorsque j’aurai le million posé devant moi». 

Dans ce contexte, détruire, comme frapper, est le jeu de ceux qui n’ont pas d’imagination. Faire venir les pompiers pour les attaquer n’est pas une révolte contre l’uniforme en général, c’est un jeu des plus sommaires, qui peut être à «mort réelle». 

Il est évident qu’avec une pensée aussi endommagée, la scolarité au collège unique est vouée à l’échec et que ces sujets ne progressent qu’avec des dispositifs qui passent par des apprentissages manuels: «Il faut me montrer pour que je comprenne». Source

62 commentaires:

  1. Il y a quelques années déjà je m'étais étonnée de voir un neveu s'isoler alors que les copains courraient partout.
    A ma question pourquoi tu ne joues pas il me répondit que les copains jouaient à Starsky et Hutchison et que ils n'avaient même pas de pistolet pffff!
    Alors que je lui suggérait de faire semblant j'eu droit à un regard navré 😂😂
    Je croyais que ce n'était qu'une anecdote mais non. En cotoyant des enfants chaque jour je constate que ceci est devenu une état de fait.
    Avoir de l'imagination serait devenu une tare ?
    Faire semblant un mensonge ?
    Pourquoi faire pour de semblant quand on peut faire pour de vrai ?
    La vie est un jeu vidéo à taille réelle et pas seulement pour les enfants.
    Chaque niveau peut être recommencé autant de fois que nécessaire pour arriver à la récompense que tu es le seul à savourer.
    J'ai entendu une instit dire à un gamin de 5 ans "arrêtes de rêver il faut redescendre sur terre".
    Il disait juste que si il avait des ailes il irait chercher du soleil la haut
    Triste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les instits sont des femmes castratrices par excellence.

      Supprimer
    2. Elles sont avant tout des mères pour la plupart! Il me semble 😕

      Supprimer
    3. Mila les mères aussi sont castratrice.

      Supprimer
    4. Les femmes en général 😉

      Supprimer
  2. Pardon pour les fautes mon correcteur n'a aucune imagination lui non plus.
    Donc il fait ce qu'on lui a appris à faire ....corriger même si il n'y a pas lieu 😉

    RépondreSupprimer
  3. Un jour un flic m'a dit : Sale métèque tu es pire qu'un nègre ! Je lui ai répondu ah bon ? Et pourquoi donc ? Il m'a alors répondu parce que le nègres au moins on les reconnais de loin mais toi tu te fond dans la masse. (histoire vraie)

    RépondreSupprimer
  4. https://twitter.com/nfaure_/status/1194324592187326464/photo/1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’en ai ma claque de cette carte... si tu savais...🙄

      Supprimer
    2. Cette carte est sensée rassurer qui ?

      Supprimer
    3. C’est exactement la question à 10000 € 😂😂😂

      Supprimer
    4. Cette carte est censée expliquer pourquoi tout se casse la gueule en Occident à cause de l'immigration couplée à l'abrutissement voulu des populations, entre autres.

      https://www.breizh-info.com/2018/04/28/94536/etude-qi-moyen-departement-francais

      Une étude récente publiée dans la revue scientifique à comité de lecture Intelligence est dédiée à l’analyse du QI moyen des différences régionales dans 22 pays, dont la France. L’occasion de se replonger dans des données récoltées auprès de conscrits dans les années 50 et qui donnent, forcément imparfaitement, une idée du QI moyen de chaque département français aujourd’hui.
      Une étude globale sur les régions de 22 pays

      L’introduction de l’étude rappelle la pertinence de l’étude des différences intellectuelles entre individus et groupes humain.

      « Il a été prouvé dans de nombreuses études que l’intelligence individuelle est positivement corrélée à une large gamme de phénomènes économiques, sociaux et démographiques. Cela inclut les résultats scolaires, les réalisations intellectuelles, le revenu, le statut économique et social, la santé et même la longévité. Inversement, l’intelligence est négativement corrélée à des variables comme la mortalité infantile et la criminalité. Cette relation a également été prouvée au niveau des groupes, incluant les quartiers d’une ville, les villes au sein d’un pays, les nations elles-mêmes et enfin les régions au sein d’un même pays. »

      Cette étude de Richard Lynn, John Fuerst et Emil Kirkegaard (qui nous avait donné un entretien il y a un an sur l’intelligence humaine) vise justement à mener une étude quantitative pour montrer que les différences intellectuelles entre les régions sont bien reliées à ces divers facteurs énumérés ci-dessus.

      Et la corrélation est bien confirmée. En faisant la moyenne de tous les résultats région par région puis pays par pays, les corrélations sont les suivantes :
      – Entre intelligence et revenus : 0.56
      – Réussite scolaire : 0.59
      – Santé : 0.49
      – Catégorie socio-économique : 0.55

      Enfin, la criminalité est bien négativement corrélée à l’intelligence (- 0.20).

      Au sein des nations, il existe donc bien des différences régionales intellectuelles moyennes.

      Supprimer
    5. Les QI moyens de tous les départements

      Les données sur la France sont anciennes. Évidemment, les données sont forcément datées mais ce sont les seules et, globalement, elles permettent de donner une bonne image de la réalité.

      Il est cependant nécessaire de garder en tête deux éléments importants :
      Premièrement, la baisse récente du QI moyen français et les vagues d’immigration extra-européenne ont pu avoir un impact significatif sur certaines zones du territoire.

      Ensuite, plus important encore, certaines régions encore enclavées en 1958 (comme certaines parties de la Bretagne ou de la Corse) ont certainement vu le QI moyen local augmenter significativement grâce aux progrès de la santé, de l’éducation et de la nutrition.

      Globalement, il est très probable que, sous l’influence des déplacements de population et des éléments cités précédemment, les différences de QI moyen entre les départements se soient lissées. Les départements aux QI moyens les plus bas en 1958 ont certainement vécu une hausse significative de ceux-ci. A contrario, il est quasiment certain également que le département de la Seine-Saint-Denis possède un QI moyen désormais largement inférieur à 102.

      Le QI moyen était présenté dans cette étude avec une moyenne à 10.5. Tous les résultats qui suivront seront calculés à partir de ce résultat pour arriver au QI moyen actuel français de 97, plus conforme aux mesures modernes de comparaison des QI moyens entre nations et régions. Le QI de 100 est, par convention dans ce genre d’études comparatives, celui d’un échantillon de la nation britannique.
      Pour effectuer ce calcul approximatif, la formule suivante a été utilisée : =(((QI 1958 – 10,5) / STDEVA(Ensemble des QI)) * 2,14) + 97. Merci à Emil Kirkegaard pour son aide précieuse.

      Pour les départements créés après 1958 à partir de plusieurs départements, une estimation basée sur la moyenne de ces anciens départements a été réalisée.

      (liste QI par départements en 1958)


      Alors, on fait un test de QI généralisé en Seine Saint-Denis ? Avec les 30% de population non-déclarée aussi ? Et on compare avec 1958 ? Chiche ?

      J'ai du mal à comprendre comment on peut d'un côté chouiner sur la dégradation de la situation française, la criminalité, l'Islam, etc, et d'un autre repousser les explications dès qu'elles ne sont pas politiquement correctes. Vouloir censurer cette carte à la con du QI, c'est du politiquement correct. Et ce qui nous tue c'est le politiquement correct. Voilà pourquoi cette carte est spammée, pour lutter contre le politiquement correct propre à la génération des "après moi le déluge". Car ne pas se baser sur les faits, c'est ne jamais pouvoir trouver de solution. Ou alors de la simple hypocrisie. La République mourante ne transformera pas des hordes d'africains en gentils français avec des écoles au rabais, des nikes et des RSA. Comme quoi effectivement les plus idiots ne sont pas ceux avec le plus faible QI. :)

      Si vous croyez encore à l'assimilation, je pense qu'il n'y a plus rien à faire pour vous. A part vous assimiler aux immigrés et devenir musulmanes. C'est comme vous le voulez. Au pire, les hommes y gagneront trois femmes supplémentaires...

      Supprimer
    6. On la refait alors. Ça me gêne moins. Cat effectivement ce qui me gêne le plus est qu’elle soit fausse.
      Vu le niveau en langue française généralisé dans certaines zones géographiques on doit être à 70 (QI verbal).

      On fait par générations ? Vu le niveau scolaire qui s’est effondré les vieux ont un QI toujours verbal, plus élevé que les jeunes.

      Cette carte est trop vieille...

      On s’apercevrait que la mondialisation a créé des poches de debiles mentaux. En Asie idem.

      Le tout corrélé bien sûr avec la violence gratuite.

      Ce n’est pas racial c’est culturel, l’intelligence.

      L’intelligence évolue par le niveau d’instruction.

      Je rappelle que l’ Afrique de 1958 ne ressemblait absolument pas à l’Afrique rêvée présentée par les indigénistes.

      On pourrait mesurer l’effort des idéologues pedagogistes français depuis 60 ans, l’abandon de la méthode syllabique. ...

      Mesurer l’évolution africaine à travers l’implantation d’écoles et de facs.

      Interressant : quelle évolution en Éthiopie, pays qui a toujours insisté pour une éducation de masse par rapport au Congo, par exemple.

      La France pert 1 point par an à mon avis : système égalitaire.

      Et l’Allemagne ? Les usa ? Deux systèmes inégalitaires quant à l’accès d’une éducation de qualité.

      Supprimer
    7. Bien sûr que si il y a un facteur racial. Enfin, tu vis au milieu des noirs, tu vas me faire croire que ce n'est qu'une question d'école ou je ne sais quel facteur culturel ? Il y a des races humaines différentes, avec chacune leurs qualités et leurs défauts. Certaines sont très bien dotées en terme d'agressivité et d'autres en terme d'intelligence. Un noir n'est pas un blanc, du moins en moyenne.

      https://phys.org/news/2019-04-african-populations-crossbred-extinct-humans.html

      De toute façon, ce n'est pas la question. Entraver la reproduction d'un groupe et son épanouissement confine au génocide. Et c'est ce qui arrive aux indigènes des pays occidentaux avec l'immigration qui est un facteur plus qu’aggravant. Qui doute encore du grand remplacement ? Il n'y a aucun argument pour le justifier. AUCUN. Quand bien même les immigrés auraient-ils 50 points de QI de plus que cela resterait injustifiable. ET CE N'EST PAS LE CAS ET CELA NE LE SERA JAMAIS.

      Et cette carte du QI n'est qu'un des nombreux arguments mémétiques qui servent à marquer les esprits dans la guerre culturelle actuelle. Cette carte sert à réveiller les endormis atomisés.

      Avec les noirs t'auras la jungle, avec les arabes t'auras l'Islam et la désertification. Déjà c'est mal parti...

      Supprimer
    8. Pauvres type, tu es vraiment lamentable.

      Supprimer
    9. On vous extirpera dans la joie. Vous avez déjà perdu. :)

      Supprimer
    10. Bof... entre 50 et 80% de l’intelligence est génétique (L.A).

      Ça laisse entre 20 et 50% de possibilité d’élévation via les apprentissages. Pourquoi s’en priver ?

      Supprimer
    11. Personne ne dit le contraire, mais c'est mal parti ! Et j'ai l'impression que ce n'est pas le but ! :p

      En route vers le tiers-monde !

      Supprimer
    12. (Pour le QI, il a été montré qu'une bonne instruction pouvait le redresser de l'ordre de 15 points, soit une déviation. Il y a eu des études pas très politiquement correctes sur de jeunes noirs élevés par des blancs dans de bonnes conditions... il n'y a pas de miracle quand la génétique s'en mêle.)

      Supprimer
  5. Aujourd'hui je lui baise son soleil à ce bâtard...

    RépondreSupprimer
  6. Wendy toi aussi tu nous ponds des articles après avoir vu une série sur Netflix ou une vidéo youtube.
    Le pire c'est que tu ne t'en rends même compte que ce constat te concerne aussi.

    J'ai connu une époque sans téléphone et sans internet, quand ont jouaient à la guerre on cassait des branches pour s'en faire des épées où en se balançant des cailloux en guise de projectiles, est-ce mieux est-ce pire je n'en sais rien, si j'avais eu internet dans ma jeunesse j'aurais peut-être mieux appris les choses que je ne comprenais pas cours car j'avais personne pour m'expliquer les choses que je n'arrivait pas à assimiler.
    Peut-être aussi que j'aurai été abrutis par les réseaux sociaux avec le culte des likes.

    Sinon pour l'orthographe je préfère encore lire quelques choses d'intéressant avec des fautes plutôt qu'un texte sans fautes mais insipide où sans intérêt.
    Même certains grands écrivains passait leurs textes à quelqu'un pour les corriger avant publication.

    On n'écris pas le français comme il y a 500 ans et on ne l'écriras pas pareil dans 500 ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut être très con et écrire dans un français à peu près correct.

      Supprimer
    2. On peut être très con et répondre comme un con aussi.

      Supprimer
    3. "On n'écris (sic) pas le français comme il y a 500 ans et on ne l'écriras (sic) pas pareil dans 500 ans."

      Traduction couscous-mergez : la France se transforme en un pays d’illettrés à 300 mots de vocabulaire, donc il faut s'adapter et transformer ce fait en norme pour un avenir radieux dans 500 ans.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Idiocracy

      Supprimer
    4. Toi à ton odeur de cochon on te sent de loin, allé va retrouver la merguez de ton boy Friend maghrébin tu ne trompe personne.
      A force de voir du couscous partout ta vision devient troubles.

      Supprimer
    5. Tout ceci pour dire que l'école obligatoire a permis que les gaulois parlent le même langage. Charlemagne y avait pensé , la république française l'a fait. Ça ne fait pas 500 ans mais moins de 100 ans que tout le monde peut comprendre ce que dit le voisin même au fin fond de la campagne.Le baratin sur les fautes d'orthographes est du jus de gens qui veulent cliver les relations et les compétences.
      Les comparaisons de QI viennent toujours des mêmes sources , de gens cultivés qui passent leur temps à dire que "c'était mieux dans le temps". Des gens qui avancent en reculant et qui méprisent les nouveaux apprenants au lieu de s'adapter à de nouvelles formes d'enseignements. C'est lamentable. L'inadéquation de l'enseignement avec les esprits actuels est vraiment saisissante. La transmission des valeurs est ridiculisée par le moindre gamin dès son plus jeune âge.Un petit bout de 4 ans peut nous scotcher quand on l'interroge sur notre façon de faire. Il peut nous prendre pour des attardés car nous sommes comme des robots et nous répétons des modèles qui n'ont plus aucun sens maintenant. Ce petit bout de 4 ans me demandait de comprendre en redemandant doucement plusieurs fois la même chose. Et finalement il m'a dit que "ENFIN" je pensais ...mes paroles et m'a félicité. J'en ai déduit que notre esprit est pollué par la vie , les médias, les sollicitations et a perdu toute valeur, tout pouvoir de concentration. Les ptits bouts imitent nos vies et partent en vrille avant même d'avoir des bases .

      Supprimer
    6. Non, un gamin de 4 ou 14 ans reste un gamin.

      Étudier c’est penible.

      Apprendre et être jugé par ses résultats c’est dur.

      L’école n’est pas là pour être gentille et supprimer les notes méchantes.

      Wait ! Ha Ben si ! Donc les gosses de 4 ans disent n’importe quoi sans qu’on les reprenne et les riches mettent les gosses dans le privé.

      L’école publique devient parfois une vraie poubelle.

      Supprimer
    7. Le concept judéo-chrétien de l'effort? haha! Un enfant est tout l'inverse de ce contrôle social hérité des grandes religions.
      Un enfant n'a pas à être jugé!!!!Le rôle de référent est d'apprendre à être ....en milieu hostile . Les enseignants actuels sont "déphasés" car ils continuent à appliquer un modèle qui ne correspond plus aux nouveaux "entrants" sur cette planète. Déphasés pour la simple raison qu'ils déroulent des pratiques comme un tapis sur lequel il faut soumission , effort , jugement. Ce qui peut s'assimiler à des principes sectaires.
      Un ptit bout version 2019 arrive ici avec un package x10 par rapport à nous. Le vrai défi est de lui consacrer assez de temps et d'attention pour ne pas lui coller nos problèmes . Ils arrivent avec des notions beaucoup plus vastes qui n'ont rien à voir avec des notations punitives. Le privé a toutes les caractéristiques d'un modèle concentrationnaire .
      Il ne faut pas s'arrêter à la forme du ptit bout mais aux données qui sont stockées en lui dès l'origine.
      Nous déclarons l'école d'aujourd'hui comme étant la fabrique du crétin. Ce qui est normal puisque nous essayons de coller notre univers sur des esprits qui ne correspondent plus.
      Le vrai problème du moment est le milieu , l'environnement qui entoure un ptit bout car sa personnalité va s'identifier à ce milieu. La personnalité n'a rien à voir avec les capacités et le psychisme. Mais elle peut mettre par terre tout le potentiel du gamin.
      Parlez aux bébés! Parlez pour qu'ils découvrent tout de suite le niveau enfantin et régressif des adultes. Parlez aux bébés normalement sans bêtifier. Ils nous sondent dès le départ .
      L'école n'a pas a être gentille ...ni à contraindre. La notion de punition , d'effort est un modèle de dressage de fauves. Au contraire il faut donner , nourrir , prêter de l'attention , de la disponibilité.
      C'est comme une plante qu'il faut accompagner , aimer , arroser .
      L'école publique ou privée est ce que nous sommes et le modèle de la poubelle en dit plus long sur les enseignements et leurs serviteurs . Les parents sont identiques. Notre modèle de société est en plein basculement vers autre chose.

      Supprimer
    8. C’est mignon.

      Un gosse de 4 ans reste un gosse de 4 ans.

      Bon ensuite si tu penses que tu as quelque chose à apprendre d’un gamin de 4 ans, c’est ton problème.

      Supprimer
    9. Tout ce que je vois c’est que cette idée bizarre te dédouane de lui apprendre quoique ce soit.

      Well done !

      Supprimer
    10. Le piège infernal tendu par les zélites par la tentation est le droit de rester ignorant. C'est une sélection darwinienne. Ceux qui cèdent à la propagande, c'est à dire se métisser, se fiche de travailler à l'école et que sais-je encore, transforment leurs progénitures en futurs esclaves sans espoir de s'en sortir. On assiste à la création d'une sorte de double humanité kalergienne. Il y a de quoi vomir.

      Je ferais enfermer jusqu'au dernier des pédagogues 68ards si je le pouvais.

      Sans effort, on se couche au pied d'un arbre et on prie Allah pour qu'un fruit tombe pour nous nourrir.

      Si ces grandes idées étaient si bonnes, pourquoi ne sont-elles pas reprises en Chine, Japon, etc ?

      Ecoeurant. Suicidaire.

      Supprimer
    11. Anonyme pourquoi tout ramener à la religion ? Transmettre ce que l'on a appris c'est ce que sans doute l'homme des cavernes faisait deja.
      La ou je rejoins complètement Wendy sur l'école poubelle c'est que nous avons confie à cette même école des rôles qui ne sont pas les siens.
      A partir du moment où hors apprentissage classique nous demandons aux enseignants d'apprendre aux enfants les notions de politesse, de goût de l'effort etc...Nous confions à d'autres la mission qui nous incombe à nous parents grands parents famille. ....Et prenons le risque que ce qui sera inculqué ne soit pas en accord avec nous.
      Peut être mieux ou pire c'est selon.
      Il est vrai aussi que vu le nombre de parents démissionnaires ou depasses il faut bien prendre le relais.
      Mais ça donnera ce que ça donnera 😕

      Supprimer
    12. Calme !

      Il y a une formation d’élite hyper éduquée et une formation d’une classe d’esclaves.

      Le fun ? Les esclaves se félicitent de l’être. Fiers de leur ignorance.

      La fabrique du consentement dans toute sa splendeur !

      Ne sachant rien ils se pensent révolutionnaires et éveillés par je ne sais quelle puissance supérieure...

      Marrant !

      Supprimer
    13. Je parle de religion car cela fait partie du problème. C'est consubstantiel à l'immigration de personnes extra-européennes qui n'ont aucun intérêt, selon elles, à abandonner leurs croyances puisqu'elles nous pensent inférieurs spirituellement. Ce qui n'est pas faux jusqu'à un certain point puisqu'elles ne voient que ce qui leur est montré, à savoir la société de consommation dégénérée. Mettez-vous à la place d'un étranger qui pense la France à travers les médias...

      Supprimer
    14. Je suis d'accord pour admettre que le manque de culture ou que celle ci soit polluée par les croyances soit un véritable problème.
      Ce que je n'ai toujours pas compris c'est comment on calcule le QI
      Sur quels critères ? Et surtout sa repercution sur notre façon d'appréhender notre vie quotidienne

      Supprimer
    15. Pour moi le QI c'est la possibilité de penser une société moderne, de la faire fonctionner et de la tirer vers le haut. Division du travail, organisation en fonction des capacités, etc. Une société qui a 100 de QI en moyenne donne l'Europe de l'ouest ou les USA. Et maintenant la Chine et le Japon. A l'inverse les sociétés moins bien pourvues génétiquement donnent l'Afrique avec une spirale catastrophique qui tire vers le bas. Le QI n'est évidemment qu'un des nombreux facteurs en jeu. Mais quand il est bas ça n'aide pas. La religion peut aussi ne pas arranger les choses.

      Si tu veux, je te donne un exemple simple :

      _ Eh mais t'es truculent toi !?!
      _ Quoi t'm'as traité d'enculé ??? (cogne)

      (du vécu ^^)

      Supprimer
    16. Dit autrement un faible QI étranger n'est pas compatible avec une société moderne occidentale. Et l'introduire n'aura aucune influence positive sur ladite société. Tout comme les faibles QI de chez nous, sauf que ce sont les nôtres. Pas besoin d'en rajouter d'autres.

      Et bien sûr l'intelligence ne se résume pas qu'au QI. Mais ce n'est pas la question soulevée par la fameuse carte dont il est question ici.

      Supprimer
    17. Rigolez pas, c'était malaisant... ^^

      Supprimer
    18. "cette idée bizarre te dédouane de lui apprendre quoique ce soit"
      Voilà voilà où nous en sommes en ce XXIème siècle.
      La notion d'apprendre n'est pas liée à cet pratique.
      Un adulte ne peut que faire un transfert de fichier de son mental vers un autre s'il ne se soucie pas de cet autre. Tu peux charger la mule mais tu ne peux pas la changer.
      La question n'est pas de savoir qui apprend à l'autre entre un enfant et un enseignant. La question est que cet enseignant rêve qu'il imprime son modèle sur les pages d'un livre qu'il pense être vierge! Là est le gros passage difficile de notre époque.
      Les gosses prennent les adultes pour des ignares. Ce malentendu est visible dans toutes les structures éducatives. Les adultes ne comprennent pas ...ce qu'ils ne savent pas!
      "si tu penses que tu as quelque chose à apprendre d’un gamin de 4 ans, c’est ton problème"????
      Ben euh je pense que c'est tout le monde qui a ce problème maintenant. La verbalisation est clairement en faveur de l'adulte dans la confrontation. L'évolution que nous subissons est manifestement en faveur des enfants. L'éducatif n'a plus le même sens et notre modèle est parti sur sa lancée sans pouvoir ralentir. C'est dramatique mais je ne suis pas inquiet pour la suite car les enfants vont solutionner ce monde que nous ne savons pas faire évoluer.

      Supprimer
    19. LOL !

      Un enfant sans le bénéfice de la transmission retournera à l’âge de pierre sans même savoir que le feu existe.

      Bon écoute tu dis nawak. Élève t’es fosses comme tu veux. Écoute les et transmets leur la FOI en l’avenir !

      Supprimer
    20. bof c'est la transmission actuelle qui cause le bazar. Ce n'est pas évident de parler de bénéfice!Je n'élève personne car je ne suis pas dresseur de fauves.Ma "foi" dans l'avenir comme tu dis est uniquement basée sur les faits constatés dans des groupes . Je participe à des sorties où les différences d'âge sont extrêmes (de 6 mois à 119 ans!). Les faits constatés ont changé beaucoup des participants adultes. Nous avons réalisé que souvent un gosse pouvait captiver et enseigner à tout un cercle d'adultes.
      Notre cloisonnement mental nous bloque car nos modèles parentaux et l'école ont sclérosé nos apprentissages.
      Je sais qu'ici on déblatère beaucoup sur l'intelligence . Mais ça en raconte plus sur les limites des participants.Les histoires de QI sont à mourir de rire. Ce système est basé sur des données d'une époque à un instant T. Les concours de dictée à la Pivot sont du même ordre. Elles sont comme un défilé de véhicules rétro !
      L'âge de pierre se termine et les mutants essayent de nous faire avancer vers autre chose.
      Enlève toute la technologie et va t'assoir dans un milieu où tout le confort est absent . Tu verras et mesureras vraiment ce que tu sais et ce qu'il te reste à découvrir.

      Supprimer
    21. Ce blabla bidon ressemble à un discours sectaire du genre les enfants indigos.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Enfant_indigo

      "Enfant indigo est une expression issue de la pensée New Age et plus spécifiquement portée par le kryonisme de Lee Carroll, pseudo-scientifique et occultiste. Elle désigne une catégorie nouvelle et imaginaire d'enfants « surhumains » qui seraient apparus pour sauver le monde. Ces « enfants du 3ème millénaire »1 seraient caractérisés notamment par des troubles du comportement ou du développement censées découler d'un environnement qui serait inadapté à leur supposé haut potentiel2.

      Selon le GEMPPI, qui considère notamment que les enfants exposés aux croyances de leurs parents sont à risque d'endoctrinement, « les adeptes de Kryeon n’ont d’autres objets de culte et de superstition que leurs enfants, qui se trouvent revêtus de super-pouvoirs magiques bénéfiques en cas d’obéissance, maléfiques en cas de rejet, dès lors que les guides patentés de l’église kryeoniste les déclarent Indigo ». Il s'agit selon eux d'une technique d'exploitation des croyants unique en son genre3.

      Le concept d'enfant indigo, proposé comme diagnostic pseudo scientifique à des enfants autistes ou hyperactifs par exemple, conduit à suspecter des dérives sectaires4. Le GEMPPI souligne, références à l'appui, que selon Lee Carroll et Jan Tober dans Les Enfants Indigo (Éditions Ariane 1999), les caractéristiques générales des enfants indigo selon les kryeonistes sont asociaux, égoïstes, perturbateurs, tyrans, prétentieux, caractériels, tueurs.

      Réception critique

      Cette catégorisation n'a aucune base scientifique, et repose sur des croyances occultistes.

      Parmi les critiques faites à l'idée d'« enfant indigo » :

      d'être le fonds de commerce d'une secte9 ;
      de ne pas reposer sur des bases scientifiques10 ;
      de séduire les parents d'enfants en difficulté en leur présentant leur situation sous un angle favorable11 ;
      selon certaines analyses, l'enfant dit « Indigo » pourrait culpabiliser des parents qui se sentent incapables de soutenir le destin particulier de leurs enfants12 ;
      d'être un plan politique pour créer ou infiltrer des écoles « spéciales »13 ;
      de déifier des enfants et de déprécier les parents14 ;
      de servir de publicité à des écoles « prétendument spécialisées » privées, à prix exorbitant.

      L'expression « enfants indigo » est parfois aussi utilisée pour décrire des enfants surdoués et/ou en échec scolaire, ayant une intelligence et une maturité spirituelle supérieures, (nés autistes, dyslexiques ou hyperactifs), sans les considérer comme leaders ou futurs sauveurs du monde. Ces derniers devraient, selon les tenants de l'idée, être éduqués selon de nouveaux critères, adaptés à leur particularité, qui n'est plus alors reconnue comme une maladie ou un handicap, mais présentée comme une mutation."


      Des mutants donc. Entre l'Islam et les sectes gogoliques, la France va aller mieux. C'est certain ! :)

      Supprimer
    22. Là nous entrons comme d'habitude dans les trucs religieux ou sectaires. On avait eu peur ne ne pas les voir, donc les voilà. On ajoute une pincée d'enfant surdoué et on retourne au QI pour ne rien changer.....Le truc nouillageux des enfants indigo est une berceuse pour ceux qui y croient.

      Bref ce discours bidon est dérangeant et donc ça coince et chacun cherche au fond de ses réserves mémorielles un post-it à coller dessus.
      Qui a parlé d'enfant surdoués??? Ce n'est pas un tri sélectif qui fait des gosses différents d'autres gosses. TOUS les gosses , pris au bon moment , avant même de savoir parler(eh oui!) sont des réserves de surprises. Les appeler "mon coeur" à chaque instant ne résout pas nos problèmes affectifs d'adultes. Les traiter de surdoués ou de gosses en échec scolaire est une sélection qui ne dit pas son nom. Tous les gosses sont disponibles et ont beaucoup de choses à nous apprendre quand on ne les rabaisse pas , quand on ne les humilie pas , quand on ne les casse pas. La maltraitance commence par le lavage des cerveaux enfantins.

      Pour le reste pas besoin d'un mode d'emploi car les rapports de force sont disproportionnés.
      Les mutants ne sont pas isolés mais au contraire ce sont tous les ptits bouts qui arrivent. Ils ne sont pas plus "intelligents", ils sont mieux finis que nous. C'est complexe car nos mesures ne savent pas le voir. Les nouillageux ont fait leur choix, leur petit marché du matin . Ils ont mis en gros titres les champions , tout comme nos joueurs de foot . C'est pratique et ça gonfle l'effet sociétal.
      Cette affaire n'a rien de sectaire car elle concerne la société dans son ensemble sur toute la planète.
      Les cinéastes se servent de l'idée pour imaginer des supers pouvoirs.
      Les culturés se rassurent en parlant des nouillageux qui trainent leurs relents de lsd avec ces histoires de supers enfants dingos ou indigos.
      Les parents sont perdus car ils ont fait des gosses et n'ont pas le mode d'emploi de cette nouvelle version...

      Supprimer
    23. moi quand je demande au gamin comment trouver de l'argent il me dit que c'est facile il faut dessiner des billets. Je lui ai dit que ça marche pas comme ça. Il m'a répondu que si et même quand on sait pas dessiner on peut les avoir facilement quand on les demande à la boite qui les dessine.
      J'ai pas l'impression qu'il est surdoué mon Gaspard!

      Supprimer
    24. Les enfants indigos : gros LOL !!!!!

      Ceux qui sont mal élevés ? Qui sont incapables de se concentrer plus de 5 minutes ? Ceux qui ont des mères qui elles-mêmes ont un « don » ?

      Mouarffff

      Avant on disait hyperactifs et on leur donnait des anti épileptiques et encore encore avant on disait : déficients.

      Je ne suis pas gentille.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.