dimanche 17 novembre 2019

Absence de symbolique, passage à l’acte.





Le système scolaire, les familles sous-éduquées, la culture Netflix,  produisent ensemble l’ensauvagement.

Plus de mots pour le dire, l’imagination n’a plus aucun pouvoir de projection dans le réel.

Le pire ? C’est que cette culture est portée aux nues. Écoutez les YTubers, rares sont ceux qui possèdent plus de 300 mots de vocabulaire. Quel message passe-t-on quand on parle une langue inventée, réduite ? Les gars rient de leur fautes de français en plus !

Mec, il n’y a pas de quoi rire ! Tu n’es qu’un ignorant, ferme la ! Tu es incapable de conceptualiser.

Mais l’ignorance devient tendance. Fuck la grammaire et le vocabulaire, l’histoire et la géographie devient Fuck le système ! Pathétique ! 

« Je vous l’avais dit... » 😊 : on ne peut avoir que des luttes à connotation raciale parce que l’ennemi devient celui qui n’a pas la même couleur ou le même déguisement. Des luttes pour les deux de QI.

Charles Manson. Et à la fin les bipbipbip gagnent. Helter Skelter.




————-

Ces enfants n’apprennent jamais le «faire semblant», et devenus adolescents, leur pensée est pauvre, le mot qui revient le plus souvent dans mes entretiens est «normal», sans plus d’explication sur leurs actes. Quand on n’a pas joué à faire des accidents avec des petites voitures, ou avec des figurines de pompiers qui viennent éteindre le feu en faisant «pin pon», on ne sait jouer qu’en vrai. 




Un jeune m’explique «on s’ennuyait, alors on a mis le feu à un entrepôt» (coût 1.700.00 euros totalement remboursés par les assurances responsabilité civile scolaires). 

Pas de «comme si» signifie que tout mot peut être pris au sens littéral. 

Ces adolescents ne comprennent pas le mot «rêvasser». 

Quand je demande ce qu’ils feraient s’ils gagnaient un million d’euros au loto, rêverie universelle, la réponse est «votre question est bête, je n’y penserai que lorsque j’aurai le million posé devant moi». 

Dans ce contexte, détruire, comme frapper, est le jeu de ceux qui n’ont pas d’imagination. Faire venir les pompiers pour les attaquer n’est pas une révolte contre l’uniforme en général, c’est un jeu des plus sommaires, qui peut être à «mort réelle». 

Il est évident qu’avec une pensée aussi endommagée, la scolarité au collège unique est vouée à l’échec et que ces sujets ne progressent qu’avec des dispositifs qui passent par des apprentissages manuels: «Il faut me montrer pour que je comprenne». Source