dimanche 27 octobre 2019

Soyons « Vigilants » mais en silence.

57% des personnes interrogées dans un sondage IFOP se disent d'accord avec la proposition d'une société de vigilance et adhèrent à la phrase : "Les citoyens ont un rôle à jouer dans la détection et le signalement de comportement...etc"...


(https://twitter.com/Achour_Yasmine_/status/1185995453231484930)

"Je suis scandalisée qu'en 2019 on n'interdise pas cette "oeuvre" de #DeVinci ! (L'homme de Vitruve)

Sexiste (avec ces parties génitales masculines bien en vue) et très discriminant ! (représente les proportions "parfaites" du corps humain) #grossophobie #discrimination #louvre"
 -------

Soyons donc vigilants comme Twitter ! C'est à dire : restons muets.
C'est mon conseil. 
Vigilance ou délation, la frontière est floue ce qui permettra, plus tard, des règlements de compte à l'aveugle, n'en doutez pas ! 
Beaucoup quittent ou rêvent de quitter la France et cette tendance s'accélère.
Restons vigilants pour nous, notre sécurité, nos enfants, nos familles mais gardons nos "vigilances" secrètes.
Je n'ai jamais repris cette image, c'est le moment aujourd'hui. Je n'entends rien, je ne vois rien, je ne dis rien. 

Je ne dis rien, d'autant plus qu'en 2019 "dire c'est faire". Le comble de l'absurdité. Mais aussi le signe que l'acte a remplacé le "symbolique'.

"Au pied de la lettre", nous en sommes là ! Et ceux qui suivent comprendront parfaitement d'où vient cette injonction.

Sachant que la lettre n'est a priori là que pour faciliter l'analyse de l'acte et ne peut se substituer à lui dans une société cartésienne.

Le symbolique nous quitte. Le langage est le symbolique, les écrits, la transmission par les apprentissages. Sans le symbolique c'est l'animalité.

Savez-vous comment les autorités (lesquelles c'est toute la question) ont été vigilantes dans mon quartier "populaire" après l'attaque de la préfecture ? 

-mosquée fermée pendant une semaine environ
-et depuis, plus aucun kami dans la rue aux heures de prière.

Comme quoi..."quelqu'un a bien été "vigilant".... Est-ce à dire que le kami est un signe faible ou fort de radicalisation ? non, bien sur ! C'est juste culturel. Qui ne le sait pas ? 

Vigilant auprès de qui ? De la police ? Délateur de son voisin via une main courante ? Je n'ai pas tout suivi.

Fermons-la ! Urgemment ! Taisons-nous ! Restons vigilants 😉  ! En effet, où iront donc les listes des citoyens "vigilants" ?

Les listes..."retour des heures les plus sombres"... Pour qui ?

Faisons comme nos dirigeants successifs : fermons les yeux dans un souci de vivre ensemble de paix de sécurité de partage d'assimilation d'inclusion d'amour du prochain

La communautarisation c'est du fric. Beaucoup de fric. 

C'est un marché, ce sont des mécanismes de redistribution internes, des organisations de trafics, des financements étrangers, de la corruption, du népotisme, de la remittance qui fait vivre des familles ailleurs...

Ils voudraient stopper la communautarisation qu'ils n'y arriveraient pas. 

Des municipalités entières ont croqué via la construction de logements et de transports. Elles ont vécu sur le clientélisme, les bakchichs pour l'obtention d'un appartement. Les municipalités devraient détruire des barres d'immeubles entières et disséminer les habitants ?

Elles n'en ont plus ni les moyens financiers, ni politiques, ni économiques et encore moins géographiques !

Dans le monde entier, actuellement, se sont formées des villes tentaculaires toujours avec leurs banlieues adjointes qui fournissent la main d’œuvre à bas coût. 

En Europe, nous différons des USA en cela que notre immigration est culturellement beaucoup plus éloignée des primo habitants que l'immigration us. 

Accueillir des mexicains ou boliviens n'est pas identique à accueillir des érythréens ou soudanais. La Suède est en proie aux mêmes soucis.

Accueillir, un verbe employé à tort et à travers qui n'a absolument plus aucun sens.

Au fait, c'est dimanche, je vais donc me permettre une question un peu limite :

"Combien de corps ramassés aux matins parmi les accueillis sur les périphs parisiens en 5 ans de colline du crack ?"

Tout se passe comme si personne ne mourrait jamais chez les migrants enregistrés/dublinés ou les purs clandestins.

jdcjdr...

...être vigilant, pour le moment, c'est savoir se taire. Laissons avancer les discours des politiques paumés ! Ils viennent de se rendre compte qu'ils ne géraient plus l'état dans l'état qu'ils avaient eux-mêmes mis en place dans leur propre intérêt.

Ils commencent peut-être à se rendre compte que le fric des communautés ne rentre plus dans leur poche, que le mécanisme leur a échappé et qu'au final, ils perdent maintenant du pognon au profit d'autres acteurs !

Il ne faut jamais sous-estimer l'ennemi. Chacun défend ses intérêts, il n'y a ni bien, ni mal en la matière. Seul compte le territoire perdu ou gagné sur l'ennemi.

Pour finir, je dirais que si les citoyens doivent devenir "vigilants" c'est que les services payés pour l'être sont soit gangrénés, soit dépassés, soit en danger. Rassurant !

 😉

 Rappel : quand Trump a déclaré la "guerre commerciale", tout était dit. Une guerre commerciale précède ou accompagne toujours une guerre.

L'économie actuelle globale ne survit que grâce au commerce mondial. 

Je note des guerres partout et, en l'absence de guerre ouverte, des conflits internes à chaque pays, des incendies évidemment criminels ou des catastrophes, telle celle au Brésil, qui tombent à pic !

Le commerce a besoin de sécurité pour établir des contrats. C'est la première obligation pour toute signature d'un acte commercial... et ce, depuis les phéniciens. 

Les citoyens civils ne sont pas des soldats, par définition. Ne pas confondre armées et milices.

😇















 

33 commentaires:

  1. Cacher ce sexe que je ne puis voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et dire qu’ »avant » on emmenait les enfants aux musées pour leur éducation...

      🙄

      Supprimer
    2. La mosquée c'est bien aussi, tu y vois de vieilles reliques du passé en djellabas.

      Supprimer
    3. @Achour_Yasmine_
      3 déc. 2018
      Plus
      En tant qu'Algérienne arrivée il y a 5 ans en France (qui m'a accueillie comme sa fille), je remercie du fond du coeur Monsieur le président @EmmanuelMacron pour son combat en faveur des migrations. Tout mon soutien pour le 10 et 11 décembre prochain
      #PacteMondialsurlesMigrations

      Ceci explique cela ?

      xxx

      Supprimer
    4. oh putain pardon mais j'en rajoute une couche...une pépite :

      @Achour_Yasmine_
      4 déc. 2018
      Plus
      En réponse à @sarahben7211 @JACQUEMONDParr1
      Il est donc primordiale pour les Français de comprendre que la question migratoire est décisive. Si les gens en France ne sont pas prêt à travailler pour 800 euros, d'autres le sont. C'est la pure vérité. Les migrants sauveront la France. #GiletsJaunes #moratoire

      Au secours...

      xxx

      Supprimer
    5. Va te plaindre à l'Elysée car Wendy elle peut rien pour toi, ici c'est juste un bordel ou les ratés de la vie viennent se soulager.

      Ho les méchants Muzz Ho les méchants Négros Ho les méchants Roms, rien ne va changer, la vie continue.

      Supprimer
    6. Oui, c'est certain, à l'ère de la guerre de l'information c'est inutile.

      Tu es juste un arabe démoralisateur. Un crypto-islamiste menteur.

      Supprimer
    7. Non je suis islamo-juifo-negto

      Supprimer
  2. "Le commerce a besoin de sécurité pour établir des contrats. C'est la première obligation pour toute signature d'un acte commercial"

    Et sans la sécurité l'Etat a perdu son rôle primordial.
    Il ne sert plus à rien. C'est la fin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L’eau et la sécurité.

      L’eau ? Mouarffff

      Supprimer
    2. Avec ce filtre vous pouvez boire même l'eau de la Seine.
      Pendant 10 ans pour une petite famille.
      http://lesurvivaliste.blogspot.com/2012/10/les-systemes-de-filtration-berkey.html?m=1

      Mon eau du robinet passe toujours par là .
      C'est plus économique que l'eau minérale

      Supprimer
  3. Le signalement existe depuis des années et des années pour toutes paroles de haine, de racisme, d'homophobie, d'antisémitisme, d'islamophobie ou tout ce qui ne plait pas à la dictature des minorités.

    Toutes ces paroles jugées déviantes sont censurées voire dénoncées à la police. Elles valent parfois de fortes amendes et des peines de prison alors que ces paroles ne faisaient que dénoncer, parfois en avance, ce qui est en train de se passer avec les musulmans. C'est pas de chance pour les policiers sur qui retombent parfois les attentats ou les émeutes, ils ont peut-être utilisé beaucoup de moyens qui auraient été plus utiles ailleurs. Cela s'appelle se tirer une balle dans le pied.

    Et cela va devenir comme aux USA, de simples paroles d'indigènes souverainistes seront considérées comme du terrorisme domestique de suprémacisme blanc. Adhérer au parti de Philippot sera bientôt pire encore qu'être de daesh. Le drapeau français sans croissant islamique sera suspect.

    C'est à ce niveau aussi que se situe le problème avec cette société connectée de la poucave généralisée. On croit que ça va viser l'un, mais ça va surtout toucher l'autre.

    Pour les musulmans "radicalisés" (c'est à dire une zone avec une forte proportion de musulmans), on sera dans le paradoxe de devoir les signaler, avec risque d'égorgement à la clé puisqu'ils ont tout noyauté, tout en n'ayant pas le droit de balancer de simples tweets remettant mollement en cause immigration et islamisation et son lien avec l'ensauvagement de la société. Signaler les débordements de l'immigration et de l'Islam tout en ayant l'obligation (sous risque de prison) de les aimer.

    Ça s'appelle le en même temps macronien. Le "en même temps" vinaigrette qui ne dure que ce qu'il dure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espèce de veille balance...le problème ce ne sont pas les croyants de toutes confessions mais bien les délateurs de ton espèce. Un jour prochain tu seras guillotinné sur la place publique avec les politiques, les banquiers et les journalistes !

      Supprimer
    2. Tu ne sais pas lire. Que dire de plus. Retourne à l'école ?

      Supprimer
    3. C'est devenu le bal des cons chez Wendy troll et trolleurs de troll à mettre tous dans le même sac.

      Supprimer
  4. Nouvelle lune opposée Uranus.

    Il va être sympa ce mois de novembre !

    Chaud devant.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quelque-chose de spécial pour le 3 novembre ?

      Supprimer
    2. Oui c'est le sodomiteday, gare à vos fesses.

      Supprimer
    3. https://astrologyking.com/new-moon-october-2019/

      Tof

      Supprimer
  5. http://godreports.com/2015/09/how-islam-takes-over-countries/

    This is how it works, according to Dr. Hammond:

    When the Muslim population remains under 2% in a country, they will be seen primarily as a peace-loving minority and not as a threat to other citizens. This is the current situation in:

    United States — Muslim 0.6%
    Australia — Muslim 1.5%
    Canada — Muslim 1.9%
    China — Muslim 1.8%
    Italy — Muslim 1.5%
    Norway — Muslim 1.8%


    As the Muslim population reaches 2% to 5%, they begin to recruit from ethnic minorities and disaffected groups, within prisons and street gangs. This is happening in:

    Denmark — Muslim 2%
    Germany — Muslim 3.7%
    United Kingdom — Muslim 2.7%
    Spain — Muslim 4%
    Thailand — Muslim 4.6%


    “From 5% on, they exercise an inordinate influence in proportion to their percentage of the population,” Dr. Hammond notes. “For example, they will push for the introduction of halal (clean by Islamic standards) food” and increase pressure on supermarket chains to feature such food on their shelves — along with threats for failure to comply. This is happening in:

    France — Muslim 8% (en réalité 13% en 2019 selon Gourevitch)
    Philippines — 5%
    Sweden — Muslim 5%
    Switzerland — Muslim 4.3%
    The Netherlands — Muslim 5.5%
    Trinidad & Tobago — Muslim 5.8%

    Soon they begin to apply pressure to allow Sharia law within their own communities (sometimes ghettos).


    “When Muslims approach 10% of the population, they tend to increase lawlessness as a means of complaint about their conditions,” Dr. Hammond notes. “In Paris, we are already seeing car-burnings. Any non-Muslim action offends Islam, and results in uprisings and threats, such as in Amsterdam, with opposition to Mohammed cartoons and films about Islam.” These tensions are seen on a regular basis in:

    Guyana — Muslim 10%
    (France -- 13% en 2019)
    India — Muslim 13.4%
    Israel — Muslim 16
    Kenya — Muslim 10%
    Russia — Muslim 15%


    The violence increases when the Muslim population reaches 20%. “After reaching 20%, nations can expect hair-trigger rioting, jihad militia formations, sporadic killings, and the burnings of Christian churches and Jewish synagogues,” such as in:

    Ethiopia — Muslim 32.8%


    “At 40%, nations experience widespread massacres, chronic terror attacks, and ongoing militia warfare,” such as in:

    Bosnia — Muslim 40%
    Chad — Muslim 53.1%
    Lebanon — Muslim 59.7%

    [...]

    Le reste sur le lien. Tout se passe comme prévu, réglé comme du papier à musique.

    RépondreSupprimer
  6. Moi pas parler english.
    Tu as oublié de dire que plus le nombre de musulmans augmente plus les élevages porcin diminue et plus les élevages d'ovins augmente.

    Mes pauvres les musulmans vous ont traumatisé le cerveau vous devez même les voir dans vos rêve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complétement et aussi il ne faut pas oublier que les musulmans continuent à faire des gosses contrairement à ces délateurs blancs en fin de parcours rongés par la contraception, l'avortement et le mariage gay.

      Ils se sont auto-détruits , il faut bien qu'ils trouvent un bouc émissaire à leur faillite civilisationnelle...

      Supprimer
    2. Bien dit enfin un qui y voit clair

      Supprimer
    3. Faire des gosses est la vraie clé du système de l'immigration. L'occident est en mode survie faute de participants. La couleur de peau et les mœurs vont se mélanger mais les la main-d’œuvre arrive de partout. Dans les années 60 on parlait de l'Amérique mais maintenant c'est l'Europe qui est le pays de cocagne.
      Ce n'est pas la faillite civilisationnelle mais le suicide collectif qui est en route. Quand on voit les pubs il n'y a des blancs que sur celles concernant les conventions d'obsèques!
      Tout est dit , tout est montré.

      Supprimer
    4. Le suicide c'est d'être +67 millions dans un pays qui peut en supporter 20 à 40 sans énergie abondante disponible. La folie c'est la dictature de la croissance et du béton.

      Supprimer
    5. Au pays des croissants c'est normal. N'empêche que la société de conso est en panne et que nous sommes en déflation maquillée. Tous les symptômes sont là pour montrer une société qui marque le pas.La France pourrait contenir sans problème 4 fois sa population actuelle. Facile: couper le jus!Ensuite tout le monde se remet au jardinage et aux travaux manuels.Ce ne serait pas le temps des galères mais les économies seraient nombreuses. Par exemple plus besoin de se payer la salle de remise en forme, ni de vouloir plus de pognon pour le claquer dans des voyages débiles pour retrouver tout le confort au milieu des indigènes à l'autre bout du monde.
      Nous vivons sous la dictature de la paresse et du zéro effort individuel.

      Supprimer
    6. Sans aucune autre énergie que les moulins à vent, il y avait 20 millions d'habitants en France. Et les gens étaient habitués à ce mode de vie déjà très évolué. Avec le charbon et la modernité 40 millions.

      Au 19ème siècle, il était estimé que la France ne pouvait avoir plus de 3 millions de chevaux car il y avait concurrence au niveau de la nourriture avec les humains. Donc quelle énergie pour travailler aux champs quand il n'y a pas de pétrole ? Des migrants ?

      Une famille qui s'y connait peut survivre, je dis bien survivre, avec une ferme sur un petit hectare de bonne terre si elle a les connaissances nécessaires et les bras.

      Vous n'imaginez pas ce qui va arriver si le flux de pétrole stoppe. Vous devriez lire le blog de Patrick Reymond et tant d'autres et mettre les mains dans la terre pour comprendre.

      Juste pour rappel. Sans énergie (donc pétrole), plus d'eau dans les villes. Plus d'eau et c'est les épidémies. Personne ne sort des villes faute de carburant. Au bout de 3 jours, plus rien dans les supermarchés, et je suis optimiste. Plus personne ne peut marcher hors des métropoles tentaculaires et surtout pas les bobos qui devraient traverser les banlieues. Pas d'eau, pas de bouffe, pas de marche lointaine mais un décès garanti en buvant l'eau du ruisseau. Les flics ont déjà dit qu'il se tirerait avec leurs familles pour se mettre à l'abri dans leurs BAD.

      Donc, 268 millions d'habitants en France en faisant le jardin ? Comment nos anciens n'y avait pas pensé avant ? Il devait être plus bêtes que nous avec nos écrans et internet. Ça doit être ça. Mais nous on est trop forts. On fera ça du jour au lendemain.

      Alors continuons d'importer des africains par centaines de milliers. Ils se nourriront d'amour et d'eau pure, à n'en pas douter.

      Supprimer
    7. ...et je précise que la société de la sobriété de Pierre Rahbi, personne n'en veut, même pas Wendy qui pourtant s'intéresse à l'énergie. Ce qui serait pourtant la seule solution. Mais 12 millions d'habitants à Paris ça ne peut pas être sobre. Et ces 12 millions ne peuvent pas être dispatchés ailleurs.

      On consommera donc le pétrole disponible pour les français (et c'est mal parti vu la foirade en Syrie de nos grands cerveaux) jusqu'à la dernière goutte en dansant tout l'été pour être sûrs de bien se prendre le mur.

      Il restera ensuite le gaz de shit. Histoire de bien détruire les sols et être certains de transformer la France en un désert pollué de quelques millions d'habitants.

      Tout ça pour que des bobos débiles se pavanent avec des plumes dans le cul encore quelques années de plus.

      Deagel.com est incroyablement optimiste. Même pour 2025. Pour une raison simple, vous ne verrez pas d'agriculture urbaine à la cubaine en France pour compenser le manque. Il n'y a aucune homogénéité raciale. Vous aurez du cannibalisme en revanche, au propre comme au figuré.

      Supprimer
    8. Tout va bien, ils sont rigolos :

      https://webmshare.com/ojjdo

      Supprimer
    9. Rappel:

      Chypre : 17% de musulmans en 1974 (avant l'invasion turque)

      Supprimer
    10. On devrait être bon à la fin du deuxième quinquennat de Macron. J'ai hâte !

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.