mercredi 16 octobre 2019

L’eugénisme en marche.

"Il faut traquer, oui je dis traquer, les embryons porteurs d'anomalies chromosomiques".

LCP (@LCP)
"Dans cette loi de bioéthique, il y a des avancées, il y a des regrets, il y a des attentes", assure ⁦‪@VigierPhilippe‬⁩ (Libertés et Territoires).



Pour « sauver la planète » l’humanité doit devenir une race supérieure.

Les USA nous précèdent :

Conçu sous Obama en 2015 et lancé en 2018, ce projet "historique", selon les termes des National Institutes of Health (NIH), l’agence de recherche médicale des Etats-Unis, vise à recueillir les informations génétiques et les données de santé d’1 million au moins de résidents d’ici 2024. Il est entièrement financé par l’Etat, à hauteur de 2,16 milliards de dollars pour le moment. 

Les NIH pourront ainsi constituer une gigantesque base de données, destinée aux chercheurs. Objectif : mieux comprendre pourquoi certains individus tombent malades et d’autres pas, et comment les soigner en personnalisant davantage les traitements (par exemple pour le cancer, le diabète ou l’obésité). 


Source et plus