vendredi 11 octobre 2019

Le lobby nucléaire derrière le lobby climatique ?


Par Géocédille en commentaire ici. Merci ! 

Le lien entre le lobby nucléaire et le lobby climatique devient chaque jour plus limpide !
__________:

Quand je bossais au Cameroun, il y a eu cette catastrophe naturelle au lac Lwi, que les journalistes ont rebaptisé lac Nyos (voir ici) du nom de la localité voisine dont la population a été éradiquée par du CO2 qui est remonté du fond du lac.




 Situé près d'un volcan, le lac Nyos a pris des teintes brunes le jour de la catastrophe. En 1986, il a libéré l'équivalent de près de cent millions de mètres cubes de dioxyde de carbone (CO2), causant la mort d'environ 1800 personnes, selon les estimations.   Photo : iStock / Fabian Plock
source image

(un peu nul, mais, bon...)

source image


C'est une caldéra (voir ici) posée sur un ensemble volcanique actif. L'eau se sature de CO2 venu des entrailles de la terre comme une bouteille de Soda.

Ce qui s'est passé en 1986, c'est sans doute un réchauffement de l'eau profonde qui est remontée par convection. Or en remontant, la pression de cette eau saturée de CO2 a baissé, et il s'est passé ce qui arrive quand on débouche une bouteille de coca ou de champagne : l'eau a dégazé, des milliers de bulles de CO2 se sont formées dans les profondeurs, sont remontées à la surface, leur mouvement amplifiant le phénomène de remontée des eaux par convection. Un emballement c'est produit et l'eau du fond a commencé à remonter en grandes quantités dégazant des tonnes de CO2 en une nuit.

La nappe de CO2 s'est répandue sur 20 km dans la vallée, tuant hommes et bêtes.

Pourquoi je raconte ça?

Parce que les eaux du lac, selon les estimations, contiennent autant de CO2 qu'une année d'activité humaine produit sur la terre.

Devinez ce qu'on fait pour éviter un nouveau dégazage intempestif?

On a installé les "orgues de Nyos" (voir ici), une série de tuyaux qui plongent dans les profondeurs et dans lesquels on a amorcé la remonté des eaux.

Depuis 20 ans, l'eau et le CO2 jaillissent de ces orgues sous forme d’un geyser qui monte plus haut que celui du lac de Genève. Par la seule force des bubulles.

Et personne ne s'inquiète de l'effet de serre que tout ce CO2 produit sur l'atmosphère...

Étrange non ?

Ah, sinon, mangez vos enfants. Ils produisent trop de CO2...
Petit rappel pour ceux qui, au collège, étudiaient la bio avec cette cochonne de Juliette dans les WC au lieu d'écouter la prof de bio.

Photosynthèse :

La photosynthèse (du grec φ
ς phōs « lumière » et σύνθεσις sýnthesis « combinaison ») est le processus bioénergétique qui permet à des organismes (comme les bactéries photoautotrophes (voir ici)) de synthétiser de la matière organique en utilisant l'énergie lumineuse...

Les organismes photosynthétiques sont photoautotrophes, ce qui signifie qu'ils sont capables de synthétiser leurs biomolécules directement à partir de composés minéraux — le plus souvent le dioxyde de carbone CO2 et l'eau H2O — à l'aide de l'énergie lumineuse reçue du soleil...

Chez les plantes, les algues, les cyanobactéries et plusieurs taxons (voir ici) de bactéries (bactéries sulfureuses vertes, bactéries non sulfureuses vertes), la photosynthèse libère de l'oxygène O2. C'est ce qu'on appelle la photosynthèse oxygénique. Bien qu'il y ait des différences dans la biosynthèse réalisée par ces organismes, les mécanismes généraux restent tout à fait semblables d'une espèce à l'autre...

Le dioxyde de carbone est converti en glucides à travers un processus appelé fixation du carbone. Il s'agit de réactions d'oxydoréduction endothermiques (voir ici), de sorte que ce processus a besoin d'une part d'électrons pour réduire le CO2 en sucres et d'autre part d'énergie pour rendre ces réactions thermodynamiquement favorables. La photosynthèse est globalement la réciproque de la respiration cellulaire, au cours de laquelle des composés organiques tels que le glucose sont oxydés en dioxyde de carbone et en eau afin de libérer de l'énergie et de produire des coenzymes réductrices...


Le CO2 c'est la base de la vie. Ce n'est pas toxique. A Nyos, les plantes poussent mieux qu'ailleurs.

Les gens qui sont morts en 1986 n'ont pas été intoxiqués par le CO2, qui n'est pas toxique, ils sont morts asphyxiés par le manque d'oxygène.

Le taux de CO2 moyen dans l'atmosphère terrestre est bien plus faible aujourd'hui que ce qu'il a été du temps du carbonifère. Et au carbonifère la vie était beaucoup plus foisonnante qu'aujourd'hui.

Les micro-organismes n'avaient pas encore trouvé comment boulloter la lignite des plantes mortes et du coup le carbone restait piégé dans le sol. Résultat ? Il y a eu constitution des nappes d'hydrocarbures sur les continents et les fonds calcaires des mers peu profondes.

L'effet de serre du CO2 ? 

Il est beaucoup moins effectif que celui de la vapeur d'eau.
 
C'est ballot que Jancovici n'en parle pas. 

Pourtant, ce que produisent les centrales nucléaires en quantités massives, c'est de la vapeur d'eau.  

Mais cet effet de serre là, on ne le compte pas. Étrange.

Il est vrai que payer un impôt sur l'empreinte vapeur, ça ne ferait pas sérieux, alors que le CO2, c'est dangereux le CO2. Tout le monde en produit à pleins poumons.

Arrêtez donc de respirer pour sauver les ours blancs.

15 commentaires:

  1. La vapeur d'eau, contenue dans les nuages ou les fumées des tours des centrales nucléaires est un puissant gaz à effet de serre (GES).

    Il s'agit même du principal gaz à effet de serre, puisque la vapeur contribue pour 60% à l'effet de serre planétaire, contribution qui monte jusqu'à 90% si l'on considère aussi les nuages.

    Cependant, seule une partie très infime de la vapeur d'eau atmosphérique est due aux activités humaines. L'essentielle de la vapeur d'eau est donc responsable de l'effet de serre naturel, sans lequel la planète Terre aurait une température moyenne de -18°C.

    Enfin, la vapeur d'eau reste très peu de temps dans l'atmosphère, à peine quelques jours, tandis qu'un gaz comme le dioxyde de carbone y demeure un siècle environ.

    Les émissions de vapeur d'eau jouent donc un rôle direct très négligeable dans l'augmentation de l'effet de serre.

    https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/rechauffement-climatique-vapeur-eau-elle-gaz-effet-serre-912/

    Je prend en compte vos arguments, mais après lecture de votre article j'ai trouvé cela. Qu'en pensez vous?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement je pense que Jancovici pousse au nucléaire en s’appuyant sur les défenseurs du climat et les coûts ainsi que le manque d’efficacité des énergies solaires et éoliennes.
      Je pense que tout mouvement né sur les RS /FB en l’occurrence est par principe piloté par des intérêts industriels qui dépensent sans compter pour faire la propagande dans leurs intérêts.

      Rien de ce qui existe n’existerait sans financement.

      Pour le reste, c’est noté, bien sûr.

      Supprimer
    2. "Rien de ce qui existe n’existerait sans financement"
      Là tu en dis trop ou pas assez.
      Les rouages de notre système sont clairement fabriqués pour que les masses produisent le bien-être d'une minorité.
      Tout continue toujours sur le même principe : investir , produire , consommer.
      Tous les processus qui donnerait la main à une autonomie des individus sont soigneusement décriés et enterrés.
      L'histoire du CO2 est une vaste arnaque tout comme l'écologie .
      Heureusement que le plan de nos maîtres de l'ombre va s'effondrer . En effet depuis plus de 60 ans qu'ils mettent un couvercle "artificiel" au-dessus de nos têtes le système n'arrive pas à être efficace. Depuis le début des années 2000 les trainées et autres épandages se sont intensifiés mais malgré cela , à part quelques conflits "climatiques" rien de probant sauf la fonte de l'arctique.Les Soviétiques ont bien manœuvré ce scénario.
      Bref , tout ceci pour dire que ce petit + infime de CO2 qui nous préoccupe est au contraire une bénédiction pour le reverdissement de la planète.
      Les chemtrails mis en place pour des raisons stratégiques militaro-climatiques sur des villes et des pays ciblés , ont tendance à créer l'inverse de leur but. Ils amplifient les chocs thermiques entre les océans et les terres. En temps normal les terres ont une forte amplitude de températures entre le jour et la nuit. Mais le couvercle des trainées d'avions conserve la chaleur la nuit. Au petit matin une forte chaleur est là et nos infos météo nous claironnent une canicule . Le système des cellules de Hadley qui fonctionne très bien quand on ne le contrarie pas est face à des "fausses" cellules en présence de ces masses de chaleur sur des zones modifiées. Résultat comme dans un jeu de quille les maîtres du monde bloque certaines zones à de grandes distances pour créer des dysfonctionnements climatiques de l'autre côté de la planète.
      Mais malgré tout ça il y a les cycles du soleil qui vont remettre à zéro ces affreuses manigances.
      Un grand nombre de scientifiques estiment qu'un petit âge glaciaire s'annonce d'ici 10-15 ans. La fragilité de notre civilisation va clairement être
      mise à l'épreuve. Les estimations "basses" parlent d'un effondrement de nos capacités électriques . Si la période s'étale sur 20 ans c'est tout le modèle de notre société qui va être à revoir.
      Nos fameuses maisons bois et nos toits plats supporteront-ils 1m de neige? -15° à -20° dans des pays comme la France pendant plusieurs mois d'hiver + des grands fleuves pris dans la glace comme la Tamise , la Seine , ou la Loire . Tout un scénario qui n'est pas le "Jour d'Après " mais au contraire une autre façon de vivre avec de l'eau qui n'est pas disponible facilement. Les denrées alimentaires peuvent alors reprendre toute leur importance comparées à notre époque où la survie dans la rue ne concerne qu'une petite minorité.
      On va où là?

      Supprimer
  2. Bel article, interressant l'histoire du lac

    RépondreSupprimer
  3. Le role de l'eau est négligable car ne reste que quelques jours, sauf que c'est continuellement renouvelé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est continuellement renouvelé.

      Supprimer
    2. C'est renouvelé continuellement.

      Supprimer
    3. De façon continue c'est renouvelé

      Supprimer
  4. Le fondement de la théorie du réchauffement par le CO² tient dans un mensonge de poids : une fois créé, le CO² reste des centaines d'années dans l'atmosphère.

    Ben non, le CO² est recyclé tous les 4,5 ans en moyenne !

    Notamment dans les océans, qui ne s'acidifient pas pour cette raison.

    Par ailleurs, une étude détaillée sur la vie des atolls censés couler sous l'influence de la "montée des eaux" prouve qu'au contraire, ils se portent très bien, et que la plupart du temps, c'est l'exploitation du sable qui les tue.

    Fin de l'histoire.

    Front glacial sur les USA, records de froid et d'enneigement battus, alors que 60% des récoltes sont encore sur pieds, à cause des inondations du printemps.

    Le CO², c'est comme le gras, c'est la vie !

    Tof

    RépondreSupprimer
  5. HS. Ce monsieur a été diagnostiqué avec un cancer phase 4 l'an dernier, inguérissable lui a-t-on dit. Il a refusé le pronostic et a cherché seul comment se soigner. Visiblement il est sur la bonne voie puisque ses analyses sont presque parfaites mais évidemment ça n'intéresse pas du tout la mafia médicale. Si vous voulez faire tourner sa vidéo, pour que son combat soit connu, que sa parole soit entendue et qu'on puisse changer de paradigme au sujet de cette maladie et de la médecine en général :

    https://www.youtube.com/watch?v=LSAEkT8vH-g

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement le milieu médical est un système qui s'auto-entretient.Sans malades il n'existe pas!
      Le scandale du cancer qui ne diminue pas malgré les sommes fantastiques consacrées est simple à comprendre. C'est un business-plan.
      Les stratégies de soins sont multiples et variées avec de nombreux résultats positifs non "homologués". Mais le plus important est la remise en cause du modèle de vie au niveau nutrition , stress, habitat , style d'usage des technologies agressives (ondes électromagnétiques, pollution habitat etc).
      Ce monsieur est vegan mais ce n'est pas le plus important car même un viandard peut se guérir en cherchant l'origine du dérèglement .
      Son bleu de méthylène est une technique qui est à suivre mais à durée limitée et dans les doses maxi qu'il préconise. Sinon il y a de nombreux effets secondaires .
      Pour l'instant ce monsieur va mieux mais son profil n'est pas stable.
      Affaire à suivre.

      Supprimer
  6. RIP Alexeï Leonov

    C’est surtout le silence qui me frappa le plus. C’était un silence impressionnant, comme je n’en ai jamais rencontré sur Terre, si lourd et si profond que je commençais à entendre le bruit de mon propre corps, a raconté Leonov à son retour. La Terre paraissait petite, bleue, claire, si attendrissante, si esseulée. C’était notre demeure, et il fallait que je la défende comme une sainte relique. Elle était absolument ronde. Je crois que je n’ai jamais su ce que signifiait "rond" avant d’avoir vu la Terre depuis l’espace.

    C'était 1965.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut déjà être rendu au niveau de la lune pour voir une terre RONDE!
      Ce monsieur avait certainement une bonne dose de vodka dans les tuyaux pour sortir ce commentaire.
      La terre a une forme de poire mais nos technologie modifient et nous donnent la perception permise à nos yeux.
      Les cartes anciennes étaient plus conformes car distribuées par des visiteurs "d'ailleurs".
      Les russes et les américains ont toujours collaboré pour nous fabriquer le mythe de la terre ronde.

      Supprimer
    2. Non, tu racontes n'importe quoi. La terre a la forme d'un tore. Et c'est vrai parce que je l'écris.

      Supprimer
    3. Chacun sa bulle , et la tienne contient un tore. Nos yeux voient une sphère alors que nous sommes des bulles individuelles au milieu d'une bulle collective. Notre invention du temps provient de notre mode de pensée car nous marchons sur la face interne de l'enveloppe de cette bulle.
      Nous sommes les pieds en l'air et la tête en bas!
      Les gens qui vont dans l'astral connaissent très bien cette bulle qui nous enferme.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.