mardi 29 octobre 2019

Et les Identitaires ?


À mon avis cette vidéo va sauter très vite dans la quatrième dimension...je me souviens du temps où je postais les propagandes de l’EI et leurs vidéos de décapitations, la vidéo de Kouachi, etc... les vidéos avaient une longévité de 1 à 2 h.

Les vidéos du Lapin ne survivent pas davantage sur YT.

Le Lapin... très en forme quoiqu’un peu sur les nerfs, en période de chasse.



------ J'ai vu les "identitaires" apparaitre à ces occasions :

1) après l'attentat du Bataclan.

Même ma mère a défilé en province. De mon point de vue les FDS, seuls français dans la rue, ont déclaré qu'ils en avait assez de l'Islam. Il faut toujours préciser "islam politique", sinon...

De Gare du Nord à République, c'était noir de monde. Silencieux et déterminé.

2) quand Fillon a prononcé son tout premier discours, sa profession de foi quand il s'est présenté à l’élection de 2017.

Il a "étendu la croix protectrice du Christ sur la France", comme je l'écrivais à l'époque. Il resta en tête des intentions de votes quelques semaines.

3) les premières semaines des manifestations des GJ.

Je me souviens de certains FDS qui revendiquaient une présence divine chrétienne qui sauverait la France et accompagnait le mouvement de revendications.

Ils ont vite disparu. Les GJ ont abandonné le côté spirituel.

En sous-jacent du mouvement des GJ à ses débuts, il y avait, bien entendu, les questions d'immigration, d'islam, leurs coûts afférents, la communautarisation et ses conséquences géographiques et économiques.

La CGT et consorts ont bien heureusement récupéré les manifestations, les manifestants ont pu échapper aux accusations de racisme et d'islamophobie jusqu'à l'agression antisémite d'un philosophe qui passait par là par hasard. Les GJ sont devenus antisémites à défaut d'avoir eu le temps de se déclarer anti-islam.

-----Quand N-D a brûlé, pas un mot des "identitaires". Les gens étaient tristes mais n'ont pas défilé. J'ai pensé que ça cachait quelque chose.

Un mouvement de rage clandestin. Une sorte de "ni pardon, ni oubli" non verbalisée.

Plus de mots, devant des maux indicibles.

-----Aujourd'hui le voile, souci vieux de plus de 30 ans, cristallise des problèmes bien plus sous-terrains et dangereux. la préfecture de Police, le cœur de la sécurité intérieure est incontestablement gangréné.

C'est l'entrisme. Et les intentions des entrants ne sont pas bonnes.

---- Pas des statistiques ethniques en France ? Curieux tout de même de parler : "Grand Remplacement", Islam, "Intégration-Assimilation", radicalisation, attentats, le tout sans aucune base chiffrée !

On parle quoi exactement ? Exactement on n'en sait rien du tout.

C'est quoi exactement les "signes de radicalisation" ? Le voile ? le kami ? la prière 5x/jour au travail ? Radicalisation de qui ? De certains musulmans ?  Combien ?

Sans compter qu'il ne faut pas "stigmatiser", ni amalgamer. De l'art, de la casuistique !

On en parle parce que la situation est arrivée à un point de crispation identitaire, raciale et communautariste qui déborde du lavabo bouché.

----Les identitaires FDS, c'est Zemmour, Camus, Sautarel ? Ou bien plutôt un mouvement "conservateur" toujours tué dans l’œuf, sans autorisation d'expression, visé par des plaintes du CCIF ou de la LICRA à chaque tweet ou publication ?

MLP a trahi les identitaires FDS en n’appelant pas ni à la révolte citoyenne, ni à la désobéissance civique.

Xrebellion qui prévoit de bloquer certains aéroports ne se gène pas pour envahir l'espace public ! Les femmes voilées au Sénat non plus : "quelque soit la loi nous porterons le voile". (hier, sic.)

Combien de FDS se sentent "identitaires" ? Qui les représente dans l'espace public, politique et  médiatique ?

Il y a les identitaires de la LDNA et d'autres suprémacistes noirs, les identitaires musulmans qui peuvent produire mille vidéos sur YT sans craindre la censure et les identitaires FDS qui se retrouvent au pénal.

...à ma connaissance, le RN n'a pas abondé un fond pour payer les frais de justice de de Lesquen !

------

Je demande des statistiques ethniques pour sortir du "débat à l'aveugle".
Ce "débat" actuel n'est que de surface, il crispe tout le monde et n'apportera aucune solution.
Poser des actes ? Nous en sommes loin !

Ces débats stupides sur le voile lassent. Ils existent pour ça. On cause. On épuise.

Bien évidemment, les "mamans"* voilées accompagneront les sorties scolaires, le CCIF continuera à assigner en justice toute parole déviante de la ligne "nos compatriotes musulmans sont gentils". Y compris quand les faits s'inscrivent en faux ainsi que les paroles de certains.

La France, contrairement aux autres pays européens a une très longue histoire d'immigration et d'islamisation. Il y a empilement de génération en génération. Culturel, racial et cultuel.

Sur le territoire nous en sommes à la partition. La population dans son ensemble n'est absolument pas homogène, des intérêts divergents se font face.

Des pays étrangers sont à la manœuvre. Une mosquée financée par le Maroc est territoire marocain.
La Turquie influence les électeurs via les prêches. Etc...

Les "identitaires" DS qui sont-ils ? Quel âge moyen ? Quelles zones géographiques ? Quels salaires ? Quel niveau d'études ? Quelles aides sociales ?


-------- Les identitaires se renforcent dans le silence, par la nullité des "débats" qui sans cesse évitent les inquiétudes de fond des DS vieillissants, appauvris, ponctionnés et isolés.

Le RN n'a été là depuis le Bataclan que pour éviter le passage à la désobéissance civile des DS. Le RN toujours si propre sur lui que ça en devient suspect.

Soit les "identitaires" disparaitront faute de représentants en liberté 😉, soit ils s'organiseront, soit ils sortiront de leur boîte comme des diables sur ressort à la faveur d'un "incident".





*maintenant on dit "maman" pour mère. Infantiliser et transformer en "cute" ce qui est très loin de l'être.