jeudi 10 octobre 2019

Cartographie et chaussures, les outils de conquête.


Toute guerre est une guerre de territoire.




Je reviens....


5 commentaires:

  1. Les syriens ne vont-ils pas attaquer aussi par le sud ?

    Temps difficiles pour les antifas, surtout les européens partis là-bas...

    RépondreSupprimer
  2. En 2015 il a fallu que les bombardiers russes carbonisent les colonnes de camions citerne turcs qui emportaient le pétrole des puis contrôlés par DAESH. C'était la famille Erdogan qui, selon Moscou, controlait la revente.

    Depuis les Kurdes ont repris le controle de ces puis.

    La question est qu'est-ce qui va se passer si les Russes décident de nouveau d'arrêter les Turcs?

    On ferait bien de se poser la question maintenant car, je vous le rapelles, la Turquie est memebre de l'OTAN.

    SI elle est attaquée, ses alliés sont obligés d'entrer en guerre pour la défendre.

    Bref, ce qui se passe en Irak, c'est epu-etre le premier mouvement militaire de la 3e guerre mondiale. La vraie. En bonne et due forme.

    RépondreSupprimer
  3. Effectivement, Toute guerre est une guerre de territoire.

    C'est la raison pour laquelle la bombe nucléaire avec ses retombées radioactives, a semé la panique dans l'oligarchie quand ils ont fini par comprendre de quoi il retournait : pour la première fois dans l'histoire, ils avaient perdu la main sur les militaires.

    Les discours d'Eisenhower ou Kennedy sur la conspiration monolithique du lobby militaro-industriel étaient destinés à l'oligarchie, pas au peuple.

    Ils mettaient en garde l'oligarchie que les militaires, en ayant développé la bombe et bien d'autres armes dont elle ne contrôlait pas l'usage et les process de fabrication, trop techniques et complexes, avaient pris le vrai pouvoir.

    Cela a figé les guerres de conquêtes pour des décennies.

    D'où le film de Kubrick sur ce Dr Folamour.

    Un militaire fou hors contrôle.

    Un film pour faire flipper l'oligarchie.

    Le XIXème siècle a vu la poussée sans précédent des inventeurs de tout poil, la plèbe à l'assaut de l'oligarchie.

    Pas une échoppe sans son Lépine en herbe.

    Cette plèbe, ensuite issue des grandes écoles, a été la cheville ouvrière de la bombe.

    Inacceptable pour l'oligarchie qui n'est pas partageuse en terme de science.

    La réaction ne s'est pas faite attendre, et au tournant des années 80, des armes encore plus terribles, mais qui rendent à nouveau possibles les guerres de conquête territoriale ont émergé.

    Des armes orbitales à base de rayons GAMMA !

    One shot et tout devient poussière !

    Le port de Tianjin, le WTC ?

    En jouant avec les hautes fréquences, Tesla a découvert l'éther, en fait les éthers, et a réussi à séparer cette énergie fondamentale de l'électricité, qui peut-être considérée comme un déchet de l'interaction de l'éther avec la matière.

    Ce sont les "flammes d'éther" qui dansaient dans les rues de NYC, sans enflammer le papier, mais réduisaient l'acier en poussière.

    Le précurseur, Mesmer, et ensuite le baron Karl Von Reichenbach. En bossant sur le somnambulisme, il a découvert les éthers.

    Ce sont les éthers lunaires qui provoquent le somnambulisme.

    En remplissant un tube d'eau pure de 2M et de 30cm de diamètre, et en le pointant sur les planètes, on fait de l'eau lustrale. Toutes sont dégueulasses ! Jupiter sent le souffre. Vénus le métal.

    Surprise ? Pas vraiment pour les astrologues.

    Les guerres sont à nouveau possible, car les nouvelles armes de destruction massives sont utilisables.

    Poutine l'a très bien pigé, et répond avec une dissuasion nucléaire 2.0 hypersonique.

    L'oligarchie a cependant maintenant son arme de terreur presse bouton, sous son contrôle, elle a récupéré son pouvoir, et c'est ce que chacun sent bien.

    HAARP : ce n'est pas une arme, mais un programme de recherche qui permet d'extraire l'énergie des aurores boréales.

    Du sous Tesla, du Tesla du pauvre.

    C'est Raytheon qui est réellement derrière HAARP. Pas les militaires.

    La ionosphère polaire et ses aurores boréales peuvent cracher 60 gigawatts en permanence.

    Reichenbach a réuni des hyper sensibles, les a enfermé dans des pièces noires et isolées, pour voir ces flammèches vitales sortir du métal, des cristaux, ....

    S Holmes tombe dans les chutes de Reichenbach avant de ressusciter.

    Caustique.

    Holmes habite Baker Street, la rue du boulanger.

    En latin, c'est PISO, comme Arrius Calpurnius Piso.

    Démerdez vous avec ça !

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le nucléaire était aussi catastrophique nous ne serions plus là pour en parler depuis longtemps...
      La Turquie joue le jeu que les 2 grands lui laisse faire. Depuis que Erdogan fraye avec Poutine il ne risque pas grand chose à s'attaquer aux Kurdes..
      Il a compris qu'il peut se passer des américains.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.