vendredi 6 septembre 2019

Vive réaction en Afrique suite à la xénophobie Sud-Africaine.

Crédit Crédit Guillem Sartorio / Agence France-Presse - Getty Images




Au Sénégal Les stars de la pop ont annoncé un boycott. Air Tanzania a suspendu ses vols à destination de Johannesburg. Madagascar et la Zambie refusent d'envoyer leurs équipes de football. Le Nigéria a rappelé son ambassadeur et s'est retiré d'un important forum économique.

En Afrique du Sud, les émeutiers de Johannesburg et des environs qui ont visé cette semaine des immigrés originaires d'autres pays africains ont incendié leurs boutiques et provoqué au moins 10 morts. Maintenant, des citoyens et des gouvernements en colère à travers le continent s'en prennent à l'Afrique du Sud et à ses entreprises, dénonçant ce qu'ils appellent la «xénophobie».



Les Sud-Africains considèrent souvent les immigrants originaires de pays comme le Nigéria, le Mozambique, la Somalie et le Zimbabwe comme des concurrents pour les emplois et les services sociaux.

En Afrique du Sud, les attaques contre les étrangers sont devenues courantes et ont commencé dimanche.



Mardi et mercredi, les manifestants se sont précipités et ont parfois pillé des entreprises appartenant à l'Afrique du Sud au Nigeria et en Zambie, y compris les supermarchés Shoprite. La société a fermé des magasins. Le géant sud-africain des télécommunications, MTN, a fait de même.
Jeudi, les manifestations se sont étendues à la République démocratique du Congo, où des manifestants devant l'ambassade d'Afrique du Sud à Kinshasa portaient des pancartes indiquant «Ne tuez pas nos frères» et «Pas de xénophobie». À Lubumbashi, ils ont cassé les vitres au sud. Consulat d'Afrique.
Le Nigeria a rappelé son ambassadeur en Afrique du Sud. L'Afrique du Sud a fermé ses missions diplomatiques au Nigeria, invoquant des menaces .
Les affrontements jettent un nuage sur le Forum économique mondial en Afrique, qui a débuté mercredi au Cap. Les dirigeants devaient discuter du pacte de libre-échange, un accord signé par 54 pays qui, selon leurs partisans, pourrait modifier les relations économiques sur le continent. Source

——— c’est parti ! C’est la faute des blancs et de l’apartheid...l’apartheid, fallait quand même penser que ça laisserait des traces indélébiles et à juste titre. Mais, là, rien à voir avec l’apartheid...

Je subodore un mouvement orchestré sur les RS... algorithmé au son du clairon... attention à ce qu’il se passe en Afrique. La diaspora africaine est très nombreuse en France, c’est un poids politique et sociologique. Plus en France que dans les autres pays européens. La France n’est comparable à aucun autre pays européen en matière d’immigration.





9 commentaires:

  1. Il y a du racisme dans toutes les cultures étant donné que le cerveau humain classifie en fonction des apparences et classe sa comprehention du monde en préjugés.

    L'humain est donc naturellement enclin à classifier les gruopes ethniques par leurs signes distinctifs et le plus apparent reste la couleur de peau.

    Ce n'est pas un truc de blanc comme l'illustre le propos sur la "culture blanche" de notre esclave-milliardaire de la balle au pied qui a rudement souffert des dures conditions de vie faites aux racisés dans le foot suprémaciste blanc.

    On apprend donc que la culture a une couleur. Interessant. Je ne lui jète par la pierre. Nous savons que bien des concept abstraits ont une couleur. Le péril est jaune. La peur est bleue. Les martiens sont verts. Va pour la culture blanche.

    Il est donc absurde de vouloir lutter contre "le racisme" en tant que systeme cognitif. Ca ne fait que développer thèses absurdes comme "seuls les blancs peuvent être racistes" et ça n'a d'autre finalité que de pousser les peuples visés à la passivité politique par la culpabilisation.

    La lutte antiraciste devrait se limiter à la non dicrimination par la loi en fonction de la race. C'est la politisation des races qui pose problème et non les préjugés de l'individu. Or justement ce qui gangrène l'Afrique du sud c'est que les politicards locaux jouent à fond la carte de la xénophobie pour détourner la colère populaire liée à la paupérisation croissante depuis la fin des gouvernement blancs, justement.

    Ca a commancé par les homicides de fermiers blancs pour les pousser à fuir en exil, mais la situation allant de mal en pis, on est passé aux migrants africains.

    Evidemment tout ceci est forcément la faute aux blancs esclavagistes et pas à l'incurie de la classe dirigente marxiste-affairiste corrompue du pays.

    Bon, je vous laisse : la lumière vacille. Il faut que je descende à la cave fouetter mes esclaves qui ne pédalent plus avec suffisamment d'entrain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "classe dirigente marxiste-affairiste corrompue du pays"

      Cette classe dirigeante mériterait d'ailleurs qu'on s'intéresse un peu plus à elle. On pourrait avoir des surprises...

      Supprimer
    2. ok c'est vrai mais la tu parle de la réaction première de méfiance innées des hommes certes mais
      le "racisme" intellectuellement construit par l'observation des différences intellectuelle ,culturelle des types de comportement criminelle ou violent bien plus présent cher certains groupe que d'autre par exemple, amène simplement les gents intelligents et honnête a faire certains constat .

      le "racisme primaire" ci je puis dire a totalement étais balayer par la propagande et interdit , c'est l'observation ou l'expérience avec d'autre groupe qui est plus déterminent a mon sens .

      Supprimer
  2. Les noirs ne sont pas racistes, ils sont xénophobes, nuance...

    Les noirs ne sont pas téléguidé par qui que ce soit, ils n'ont aucune antenne, je n'en voit aucune en tout cas.

    De plus, il apparaît clairement que, dire des noirs qu'ils sont instrumentalisés afin de commettre des actes de barbaries et de violence laisse entendre qu'ils sont prédisposé d'une façon ou d'une autre à commettre ce genres d'actes, sinon il ne servirait à rien de les pousser à passer à l'acte.

    Non?

    On pousse les blancs à faire de même depuis au moins 15 ans aux US et en europe, et parfois, un blanc passe à l'acte.

    Mais là on voit plein de noirs tout casser et tout brûler et tuer des gens... Ce n'est pas un noir ici ou là qui passe à l'acte, c'est de nombreux noirs qui passent à l'acte et ça dans plein de pays d'afrique, et en même temps en +......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. parce qu'il y a un mouvement suprémaciste noir qui monte et envahira les USA et l'europe par la France.

      ça comme sur FB et ça se finit dans le sang.

      CF : les GJ.

      ou "open borders"... Tous ces machins téléguidés par des codes informatiques...

      enlève les connexions sur les mobiles africains et zou !

      Enlève internet à certains et paf...

      Le soufflet retombe...

      Supprimer
    2. *ça commence sur FB...
      excuses...

      Comme Greta aussi qui ne serait rien sans les RS.

      La "science" reste très discrète avec ses études publiées dans les revues spécialisées.

      Le monde est déchiffré en 140 caractères par les plus débiles de cette planète.

      Supprimer
    3. ils sont téléguidé par julis malema et sont partis d'inspiration communiste financer par vous savez qui, du propre aveux de malema d'ailleurs .

      certes ils n'ont pas besoin d'être téléguidé pour commettre ce genre d'acte, mais la en l'occurrence il semble que sa soit le cas . Soros a dit que les afro américains était le groupe le plus facile a manipulé, donc les africains ...

      Supprimer
  3. Gucci en garde à vue après avoir agressé Balkany, un intouchable en col blanc ; il s'est senti puissant après avoir appelé à Grenoble à des actions violentes contre les arabes ; je ne comprends pas malgré toutes ses actions de justicier privé, ce qui est interdit par nos lois, qu'il jouisse d'une telle impunité; pas de chance pour lui, Neuilly est une ville riche où il y a partout des caméras.

    Gucci, l'agresseur victime, pleure
    https://www.youtube.com/watch?v=nQeUhkPDn-0

    RépondreSupprimer
  4. Tant que Thuram parlera des blancs comme une race, son antiracisme restera du racisme anti blanc.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.