lundi 23 septembre 2019

Un homme, un tube, des millions d’enfants.

On peut facilement zigouiller l’immense Majorité des hommes. Moins de bouches à nourrir.

Ça aiderait beaucoup à lutter contre le réchauffement climatique et à diminuer l’empreinte carbone globale.

Les femmes n’auraient des rapports sexuels qu’entre elles ou avec des robots développés à cet effet.

Dés 11 ans, les ovocytes dans l’congélo.

Pour les enfants, rien ne changerait, les mères regarderaient toujours leurs notifications FB et passeraient leur journée sur les RS.

En marche et que ça saute.

Au fait, la GPA ? Ça avance ?