samedi 7 septembre 2019

Un cannibale dans les rues parisiennes.

Ce Libérien, de 44 ans, avait été interpellé en septembre 2018 à Bobigny (Seine-Saint-Denis), par les gendarmes de l'Office de lutte contre les crimes contre l'humanité alors qu'il se préparait à prendre la fuite au Portugal. 

Il a été mis en examen pour « crimes contre l'humanité, actes de torture et de cannibalisme, utilisation d'enfants soldats et esclavage ».

À cause d'une erreur de procédure. Kunti K., a été libéré jeudi par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris.

...témoignage d'un villageois ayant vu Kunti K, surnommé « Ugly Boy », ouvrir le ventre d'un homme à coups de hache dans le but de manger son coeur avec ses hommes...

Source

Ben, vi... et pis il est peut-être innocent 😇 

Article source image.