mardi 3 septembre 2019

Seuls ensemble.






Source.

Des réformes dont on ne comprend rien, des grèves dont on ne parle pas, la déliquescence des « partis politiques », l’absence de réflexion sur les sujets qui intéressent tout le monde, le tout en année électorale.

Le chaos organisé pour que personne ne se rende aux urnes noyées dans un flou non artistique et un fog brexiteux.

On parlera exclusivement  « climat » suite au rapport du 25/09 ouvrant la voie à la COP 25. On parlera Greta, on parlera collapsologie, on parlera fin du monde en se flagellant ....sans proposition positive sauf celle qui veut que l’on soit davantage taxés. Et nous prendrons tous des leçons de morale à n’en plus finir et, pour les plus fragiles, des antidépresseurs accompagnés de kleenex car.......... « c’est trop tard ».

On parlera PMA, ce qui ne concerne qu’une petite frange de la population, pour mieux parler GPA ce qui concerne chacun puisqu’en période de déclin de la production mondiale, la marchandisation des corps humain reste un très bon investissement.... le seul ?

On continuera à s’entretuer dans les rues ce qui permettra aux chaînes info de pousser des cris d’orfraies 24h de suite.

On s’en fout.

Bizzzzous !