samedi 7 septembre 2019

L'Amérique aux prises avec les migrants africains.




source

Au Mexique, à la frontière avec les USA, dans la ville de Tapachula, les migrants africains se battent avec la police.

Trump a passé des accords avec le Mexique laissant à ce dernier la charge de réguler les entrées qui ont fortement baissé en quelques semaines.

  • Des ressortissants de divers pays africains bloqués au Mexique ont formé l'Assemblée des migrants africains, accusant le Mexique et les USA de  racisme et exigeant le droit de voyager vers le nord, selon un communiqué de presse. 
  • Le Mexique, confronté aux menaces de Trump, a considérablement renforcé l'application de la loi en matière d'immigration illégale et a bloqué  des milliers d'étrangers en situation irrégulière dans la ville de Tapachula. 
  • Les migrants africains, frustrés par leur détention prolongée se sont violemment affrontés avec les autorités mexicaines. 
Ils ont formé une organisation officielle, (avec l'aide logistique de la LDNA ? ;) critiquant leur traitement par les autorités de l'immigration et exigeant leur admission aux États-Unis.
 (selon  La Jornada) Le groupe a publié son premier  communiqué de presse  jeudi, décrivant ses origines, les souffrances endurées par ses membres depuis son entrée au Mexique et leurs revendications.

....des milliers de migrants africains se sont retrouvés coincés au bureau fédéral de l’immigration de Tapachula.

(désolée, mais cette migration africaine vers les USA, devrait nous interpeler)...



En plus d’accuser les «puissances occidentales» d’avoir fomenté le chaos qui les a finalement forcés à fuir et d’accuser les autorités mexicaines d’hostilité et de racisme, (Les mexicains basanés seraient-ils aussi racistes que les blancs ? Ou bien.... à force d'invoquer le racisme à tout bout de champ, le substantif s'est-il vidé de tout sens ?) ils exigent qu’ils soient autorisés à continuer de voyager dans le nord. 
 Nombre d'entre eux espèrent obtenir des laissez-passer de transit leur permettant de se rendre aux États-Unis ou au Canada.
«Notre situation est déplorable et constitue une violation de nos droits humains».

Les affrontements surviennent alors que le Mexique connaît un nombre record de migrants en provenance d'Afrique, ce qui complique un processus de rapatriement déjà difficile pour ceux qui doivent rentrer chez eux.
Quatre fois plus d'Africains sans papiers sont arrivés au Mexique en 2018 par rapport à il y a cinq ans,  selon les  données du Bureau mexicain des affaires intérieures.  
Plus récemment, le nombre d'Africains clandestins a triplé au cours des quatre premiers mois de 2019 par rapport à la même période en 2018.
autre source : 

Ils sont originaires de nombreux pays différents, notamment de :

-la République démocratique du Congo, le Sénégal, le Cameroun, la Guinée équatoriale, l'Angola et la Somalie.


(Paranoïaque, je pense Ebola.... Ebola au Mexique ?....Pas gagné !)



(NB : Ils parlent français...)


Certains des migrants piégés à Tapachula veulent plus que des papiersIls demandent également plus de soutien de la part du gouvernement mexicain pour les aider à gérer cette situation.  
Des angolais arrivée au Mexique début juillet, deux mois après leur départ, qui voyagent avec leurs sept enfants âgés de 1 à 17 ans.
"nous aimerions au moins avoir un toit et des aides pour nous aider à nous en sortir, car nous n'avons plus d'argent. Surtout si nous sommes obligés de demander l'asile".
 (Je constate une certaine confusion chez les migrants entre l'accueil, y compris lamentable, en Europe et l’accueil au Mexique ou aux USA...)

______
En résumé : soit c'est "Open border", soit c'est la guerre. Les open borders garantissent la paix, en surface. La paix c'est l'image d’Épinal sans consistance du "vivre ensemble", dans les faits c'est la guerre partout.
Je pense que le ou les morts lors de la finale de la CAN2019 auraient mérités une analyse en profondeur.
Il y a de véritables affrontements sous-terrains qui peuvent vouloir se régler  à la lumière.
Guerre raciale portée par les suprémacistes ? Oui, mais pas que ! Guerres interethniques aussi. (sur le modèle des luttes mortelles Dogons/Peuls). 
Il est à craindre que la pression démographique aux frontières va aller en s'intensifiant et que ça finisse mal. Car tout a une fin, y compris les ressources économiques de chaque pays "démocratique". (dépendant des votes).
Ou... passons directement à la dictature de la gouvernance mondiale ! Ni les chinois, ni le Japon, ni l'Arabie S., ni Dubaï, ni les EAU... ne laissent pénétrer un migrant sans papier et lui offrent l'asile, un toit et des aides. 

Quand aux mexicains, ils ont la gâchette facile et l'art traditionnel de perdre les corps dans la pampa. 

Ne comptons pas sur le Mexique pour égarer des milliards en prestations sociales !
Quitter le Sénégal pour le Mexique ? Est-ce vraiment une bonne idée ? Je ne le pense pas. 
"Le camp des Saints" reste un roman inachevé. 

7 commentaires:

  1. "Des angolais arrivée au Mexique début juillet, deux mois après leur départ, qui voyagent avec leurs sept enfants âgés de 1 à 17 ans."

    Et il y a toutes les raisons de penser qu'ils ne s'arrêteront pas à 7 enfants. :)

    Aux USA, puisqu'ils ont le droit de faire des statistiques ethniques, ils se sont rendus compte qu'en moyenne, sur l'ensemble de sa vie, un blanc participait à hauteur de plus de 200000$ à la communauté nationale, un pépito lui coûtait dans les 500000$ et un afro-américain 700000$. Mathématiquement, ils sont des poids pour la société mais des mannes pour ceux qui les exploitent aux frais du contribuable. Combien ça coûte en France, sûrement bien pire... Les statistiques prouvent de même qu'une femme rapporte infiniment moins qu'un homme. Dit autrement, toute la société repose sur l'homme blanc n'en déplaise à ces hordes haineuses et revendicatives.

    Le "célibataire involontaire" blanc qui bosse comme un taré sera heureux de savoir qu'il aidera à payer les 700000$ X 9 = 6300000$ que coûtera cette famille de parasites (bien plus en vrai, ce sera plus d'1 million pièce) mais qu'il n'aura droit à aucune vie digne de ce nom. Mais autant ne pas se marier, il se ferait violer par le divorce. D'ailleurs, le taux de mariage est en forte baisse ce qui fait paniquer les femmes.

    On se demande bien pourquoi les jeunes blancs préfèrent rester chez eux à jouer aux JV et à lire des discours d'Hitler. Oui, on se demande bien pourquoi. :)

    Pour une fois, je vais citer une auteur juive :

    https://en.wikipedia.org/wiki/Atlas_Shrugged

    "
    “If you saw Atlas, the giant who holds the world on his shoulders, if you saw that he stood, blood running down his chest, his knees buckling, his arms trembling but still trying to hold the world aloft with the last of his strength, and the greater his effort the heavier the world bore down upon his shoulders - What would you tell him?"

    I…don't know. What…could he do? What would you tell him?"

    To shrug.”
    ― Ayn Rand, Atlas Shrugged "

    J'ai une réponse pour la question posée par le camp des saints, données par un vieil oncle parisien pourtant tout sauf raciste à la base : la mitrailleuse.

    Que Mamadou et son baobab de Bamako à répétition crève. On peut même l'aider.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. >On se demande bien pourquoi les jeunes blancs préfèrent rester chez eux à jouer aux JV et à lire des discours d'Hitler. Oui, on se demande bien pourquoi. :)

      Plusieurs amis financiers sont mariés à des filles d'Asie de l'Est, des hongroises, des indiennes à la peau blanche. Ma femme est japonaise par exemple. Les blancs évitent les blanches et à la banque la consigne c'est de ne jamais prendre l'ascenseur seul avec une ou plusieurs femmes.

      Supprimer
    2. Je comprends Scipion, je sais... :)

      Supprimer
    3. D'expérience, je dirais qui plus est que ce n'est même pas une question d'être blanche ou pas. C'est une question d'avoir le comportement d'une femme occidentale à la mode féministe/guerre contre les hommes. Les femmes sont devenues des repoussoirs, des dangers pour les hommes. Ne reste effectivement que les femmes encore "normales" venant de cultures pas encore touchées par cette vague de caca mental. Ou alors le LGBTisme.

      C'est bien foutu ce système tout de même. Car en effet, le résultat est qu'il n'y aura plus de bébé blanc... Hé oui Scipion, tu auras sûrement de beaux enfants bien élevés avec un bel avenir avec ta femme japonaise, mais ce seront des hapas et pas des blancs... Et pour être franc, oui, c'est vraiment ce qu'(((ils))) cherchent à obtenir. Sans compter qu'à ce rythme toutes les femmes de pays développés seront touchées.

      D'un côté ils rendent les femmes folledingottes. Et de l'autre, ils font la propagande des femmes de l'Est (moindre mal) ou des asiatiques de l'Est. On le voit sur les chans et autres RS pour jeunes hommes.

      On se demande qui se cache derrière tout ça...

      De deux choses l'une, ou il y aura notre disparition en tant que peuple, ou il y aura un retour de bâton à la mesure de la folie actuelle...

      Supprimer
  2. Ils se croient en Europe ma parole ! Ils vont vite déchanter et là miracle on va découvrir qu'il leur est très facile de rentrer chez eux !

    Les allemands ont été scandalisés de voir que les "réfugiés" syriens rentraient au bled pour les vacances !

    RépondreSupprimer
  3. https://www.infowars.com/dad-jailed-for-criticizing-judge-on-social-media/


    Hop ! En taule pour avoir chouiné sur un RS après la mort de son fils dont la garde avait été attribuée à sa mère, qui était une droguée, plutôt qu'à lui. Hé ho, faudrait pas contester la dictature des jugettes rouges ! On se croirait en France ou en Angleterre !

    RépondreSupprimer
  4. bonjour madame "source pour les racistes" ,, ca veux dire quoi , je viens tout le temps mais cette phrase me fait tiquer , bien a vous , je parle jamais (et pourtant),, (personne ciblee d etat , propos sensible, reduit a plus rien , ps le controle mental est deja effectif et en place pour tous , au revoir

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.