vendredi 23 août 2019

Motiver les francs-maçons.


On s’ennuie pas dans les loges.
L’origine possible :

On ferait peut-être mieux de s’y remettre quand on regarde l’état de la planète.

10 commentaires:

  1. Ca ne surprendra personne que ces dérives ne soient pas classées comme secte par la commission interministérielle française créé en 2002 sous l'autorité du Premier ministre et composée de magistrats, hommes politiques, hauts fonctionnaires,... la liste des rentiers est longue.
    Encore une administration inutile à supprimer pour réaliser des économies au profit des français.

    source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mission_interminist%C3%A9rielle_de_vigilance_et_de_lutte_contre_les_d%C3%A9rives_sectaires

    "Le mot « secte » désigne d'abord un ensemble d'individus plus ou moins important qui s'est détaché d'un enseignement officiel philosophique, religieux ou politique pour créer leur propre doctrine, et qui travaillent à faire valoir et imposer leur point de vue dans le monde.

    En France, ce mot possède une définition pénale quand il concerne des organisations et leurs dirigeants abusant de façon statutaire de la vulnérabilité de leur cible (enfants et personnes en situation de détresse, en particulier)1.

    Le terme a pris dans plusieurs langues, et particulièrement en français, une dimension polémique2, et tend à y désigner de nos jours un groupe ou une organisation, souvent à caractère religieux, dont les croyances ou le comportement sont jugés obscurs, inquiétants ou nocifs par le reste de la société.

    Les responsables de ces groupes sont souvent suspectés d'une part d'étouffer la liberté individuelle au sein du groupe ou de manipuler mentalement leurs disciples, en s'appropriant parfois leurs biens et les maintenant sous contrôle entre autres par la fatigue, et d'autre part de menacer l'ordre public.

    Cette connotation négative du terme « secte » est récusée non seulement par les groupes visés, mais aussi par un certain nombre de juristes et de sociologues. Pour dénoncer des activités éventuellement néfastes de certains groupes, l'expression « dérive sectaire » est devenue la formule officielle de quelques structures gouvernementales comme la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) en France. "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La "secte" FM, qui a réussi, traditionnellement opposée à la "secte" chrétienne, qui a réussi aussi, se sont alliées pour lutter contre toute nouvelle "secte" émergente. L'alliance avec la "secte" Islam, en phase ascendante, est en cours.

      On peut faire confiance à Georges Fenech... Tout ira bien pour nos âmes.

      vidéo culte lol :

      https://www.youtube.com/watch?v=03WRwTRVKbE

      Même à l'époque chez Dechavanne, il y avait plus de liberté d'expression... et c'était rigolo ! xD

      Supprimer
    2. G. Fenech....muet comme une carpe :))

      Il en sait des choses, lui.... on ne l’entend pas.... :)

      Supprimer
  2. @Ano 03:11 : bonne vidéo, ça balançait à l'époque sur les plateaux.

    Les inconnus, toujours d'actualité avec la secte des "richenous" et leur gourou Skippy dont le précepte est : "Tout bien que tu détiens est un souçi qui te retiens" et Skippy est là pour vous ôter tous vos souçis. Il n'y qu'une lettre à remplacer.:

    https://www.youtube.com/watch?v=dOJwGl3yLMU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette vidéo des inconnus est intelligente.
      C’est ce qui nous manque aujourd’hui... l’intelligence...mais comme on ne peut plus s’exprimer...

      Supprimer
    2. Pour le plaisir "Jésus II le retour" : https://www.youtube.com/watch?v=-xSORIDw1Sg

      Supprimer
    3. Les Inconnus, ils sont passés entre les gouttes à la bonne époque...

      https://www.youtube.com/watch?v=eylCV9lYSFw

      A une heure de grande écoute. :)

      Supprimer
    4. Nous sommes au point de non recul...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.