lundi 26 août 2019

Lutte anti-nucléaire en safe zone.


À Bure, l’Etat veut enfouir les déchets les plus dangereux du système nucléaire français pour les cacher loin de nos yeux. Dans l’est de la France ou ailleurs, nous refusons cette politique de l’oubli. Nous ne voulons pas qu’il sacrifie des territoires entiers, polluant des sous-sols pour des centaines de milliers d’années. Nous refusons la banalisation de la vie contaminée. Nous n’acceptons pas que la menace de sa pollution perpétuelle soit occultée. Nous ne voulons pas du nucléaire.
Jusque là tout va bien. Puis... tout devient ridicule...




Nous appelons à converger le week-end du 21 et 22 septembre 2019 en mixité choisie sans hommes cisgenre** pour affirmer de tous nos corps avec celles et ceux qui luttent à Bure et ailleurs, notre opposition au nucléaire et son monde.


Voilà comment pourrir et ridiculiser une lutte plus que fondée ! Elles sont payées par le lobby du nucléaire ?
Certainement.... « c’est dur d’être soutenus par des k*ns »

(Vous me l’écrirez en inclusif).



Merci Anonyme !!!! 

5 commentaires:

  1. Ben si elles veulent plus des hommes qu'elles soient irradié on ne viendra pas les protéger.

    Et ça vaut pour toutes les situations, dans l'ancien temps l'homme avait plus de privilège car l'homme se battait et crevait à la guerre pour vous défendre, l'homme crevait lors d'un naufrage ou autre périls pour permettre aux femmes de survivre.
    L'homme à toujours crevé à la tâche à faire les boulots les plus dur pour vous.
    Si vous ecrasez l'homme vous aussi vous êtes fichue !!!

    Lors du prochain naufrage ça sera le premier arrivé qui survivra, je vous pousserait toutes pour passer.

    Vous voulez jouer à chacun pour soit?
    Pas de problème !!!
    ;-(

    Lyriko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réalité, souvent les femmes fuient les perdants et vont vers les gagnants. Cela s'applique dans la lutte sociale ou dans les cas d'invasions de territoires, etc. Dans le cadre d'une société détruite où il n'y a plus d'ordre, comme la nôtre, le principe de Pareto s'applique. 20% des hommes ont 80% des femmes.

      Demander à une femme de ne pas se jeter dans les bras d'un invasif qui a le vent en poupe alors que les hommes du cru ne se battent pas et ne gagnent pas est une blague à la Disney.

      Maintenant, il peut y avoir des retours de bâtons historique. ;)

      Par le passé la société avait transcrit ces réalités dans les lois. De nos jours, c'est l'anarchie avant le nouvel ordre sans homme blanc désiré par nos bourreaux.

      Ces mesdames ont désormais le choix entre la charia et la "charia blanche". Et les gagnants trancheront et éventuellement tondront les toisons de ces braves femelles.

      Ce qui est bien est que désormais elles demandent elles-mêmes la fin de la mixité. C'est une manière de dire qu'elles veulent retourner dans leurs cuisines faire des sandwichs pour leurs hommes. C'est totalement compatible avec l'Islam. Pourquoi l'homme blanc n'est plus compatible avec ses femmes. A cause de la télé qui lui explique qu'il faut discuter et arguer sans fin.

      Alors que dans tous les cas, il faut être agissant.

      Hommes qui ont disparu et chouinent sur le net. Endroit parfait pour perdre son temps...

      Wake-up mec. T'es encore sous le sortilège de ceux qui veulent nos peaux. Comment veux-tu qu'une femme te respecte si t'es un gros soumis ?

      Les femmes sont une non-question en politique à part en terme de butin. Elles font avec. Et donc, il ne faut pas rejeter nos propres lâchetés sur elles. Elles ne sont pas nos mamans.

      ;)

      Supprimer
    2. L'homme est devenu une merde soumise, plus aucun se bat pour améliorer le monde pour les femmes, l'homme prefere sucer de la bonne bite de politiciens pourris, se résigner et se complaire dans la médiocrité. Le temps des guerriers c'est fini, l'humain est une sale pute !

      Supprimer
    3. « Lors du prochain naufrage ça sera le premier arrivé qui survivra, je vous pousserait toutes pour passer. »

      LOL !!!!

      Supprimer
    4. « Ce qui est bien est que désormais elles demandent elles-mêmes la fin de la mixité. C'est une manière de dire qu'elles veulent retourner dans leurs cuisines faire des sandwichs pour leurs hommes. »

      Du vrai là dedans... :)

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.