samedi 13 juillet 2019

Nucléaire : des tonnes d'uranium enrichi en fuite sous-marine.

Des chercheurs norvégiens pensent avoir détecté une fuite radioactive provenant du « K-278 Komsomolets », qui gît au fond des mers depuis 30 ans, raconte la BBC.



(source image et plus)

(une fuite radioactive près de l'épave d'un sous-marin nucléaire russe qui avait coulé dans les profondeurs de la mer de Norvège en 1989, révèle la BBC.)

Les analyses effectuées par un robot contrôlé à distance ont mis en évidence la présence de radiations 800 000 fois supérieures à la normale.  

C'est la première fois que la Norvège utilise ce type de robot pour tenter d'obtenir des résultats plus précis. L'épave gît aujourd'hui à 1 600 mètres de profondeur, (elle contient une tonne et demi d'uranium enrichi !!!!!!!!)
Ce sous-marin faisait partie du projet 685 Plavnik destiné à étudier les effets des profondeurs marines sur la technologie russe.

Il y a 30 ans, le K-278 Komsomolets coulait après qu'un incendie s'était déclaré à bord. 



Quarante-deux membres d'équipage sur les soixante-neuf présents à l'intérieur ont perdu la vie. Ils sont morts après avoir inhalé des fumées toxiques et en se noyant dans les eaux glacées de l'Arctique. L'engin transportait à son bord des réacteurs nucléaires et deux torpilles avec des ogives de plutonium. Durant leur mission, les chercheurs norvégiens ont détecté des radiations anormales. Elles pourraient provenir d'une fuite.

Entre 1991 et 1993, une concentration élevée de césium 137 avait été découverte, mais aucune fuite n'avait été constatée.  

La Norvège est très préoccupée par l'effet dévastateur que pourraient avoir des radiations sur la faune et sur le marché de la pêche. 

La fuite radioactive proviendrait d'un tuyau situé à côté d'un des réacteurs. 

Cette nouvelle intervient une semaine après l'accident d'un sous-marin russe top secret où 14 marins sont morts après un incendie



La communauté internationale soupçonne la Russie d'avoir conçu cet engin pour collecter des informations, manipuler des câbles et des pipelines sous-marins ou détruire des matrices de sonar défensives.

------------- Il y a une vidéo inédite sur la source. En 2012, les allemands s'inquiétaient déjà :


Je préfère ne rien savoir. Imaginons ce qu'ingèrent les mangeurs de homards ...


Documentaire de 2014. 

Oublions le cabillaud !!!! Mutons ou mourrons. 

14 réacteurs nucléaires "oubliés" dans la mer...Pour ce que nous en savons...
Et c'est mieux de ne rien savoir.




11 commentaires:

  1. Admettons que je sois très malin, et que je veuille préserver un trésor encombrant des curieux, je dirai par exemple, que ce produit est très dangereux. L'uranium est un métal très lourds, en munition il pénètre n'importe quel blindage comme dans du beurre, et les chars sont obsolètes depuis longtemps… On attend toujours les bébés japonais à deux têtes et les environs de Tchernobyl sont peuplés d'animaux "normaux", la nocivité doit dépendre de facteurs qui nous échappent … Une amie journaliste a eu de gros problèmes de thyroïdes après s'être exposée en ex-Yougoslavie, à des zones contaminées par des munitions à l'uranium. Par contre le gugusse ci après, ancien chef de la sécurité d'une centrale nucléaire, Galen Winsor, qui affirmait s'être baigné dans les cuves, mange du plutonium en pleine conférence : https://www.youtube.com/watch?v=yxCpTI62TjQ
    Onouzaurèmenti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le Japon ou n’importe quel autre pays a des bébés difformes ils ne s’en vanteront pas !

      Cf.: Les bébés sans bras français, laissés loin loin de toutes analyses très très longtemps...

      Supprimer
  2. la Manche, la mer d'Irlande, d'Iroise sont des poubelles nucléaires.

    La Hague chie sa chiasse radioactive dans l'eau et dans l'air, mesuré tous les jours par les détecteurs de Bruxelles !

    On a déversé des dizaines de milliers de futs radioactifs. On se rappelle des écolos qui essayaient d'empêcher les largages dans leurs pneumatiques.

    Depuis, on va larguer notre chiasse, via les mafias, au large de la Somalie.

    Le somalien remercie Greenpeace !

    On a aussi notre sous-marin soviétique, le K8, qui git au fond du golf de Gascogne :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_sous-marins_nucl%C3%A9aires_ayant_coul%C3%A9

    C'est assez simple : l'AFrance est une poubelle radioactive.

    Plus toutes les saloperies de la première guerre, comme l'ypérite ou le gaz moutarde.

    Le premier facteur de pollutions durables et indémerdables sont tous les militaires du monde entier.

    Les plus gros pollueurs, loin devant tout le reste !

    La manie du militaire de base est toujours de venir chier sa merde sur ta moquette, et d'oublier.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 100% d’accord ! :)) l’Afrance, poubelle radioactive :))

      Attention aux incendies à répétition...

      Du plomb respiré a plein poumons à Paris mais quid vers Vitrolles et ailleurs....?

      ;)

      Supprimer
  3. Page 197 à 199 du livre « neutrino power » on découvre qu’il est possible de modifier la durée de vie de la radioactivité, voire de la détruire totalement. D’une petite expérience découle cette phrase incroyable : « Les demi-vies de 1000 ans peuvent être réduites à une demi-heure ».

    La destruction de la radioactivité est un business qui va devenir très rentable, il n’y a pas de problème, que des solutions « miracles » et fort couteuses.

    Je lis en moyenne 5 livres par jour, jusqu’à 10 dans les mauvais jours. Je dis mauvais car c’est les jours où je ne dors pas que je lis le plus. Je suis en train de lire l’autobiographie de Mandella pour la 17ème fois au moment ou j’écris ces lignes sur ton blog…

    Je dors 4heures par nuit normalement, à ça grâce à une puce implantée dans mon crane dans les années 90, petit cadeau d’IBM d’un connaisseur à un connaissant. Sans cette puce impossible de dormir et de temps en temps les rayonnements gamma de la nébuleuse de la carotte cuite m’en font baver grave.

    Lisez ce livre, ce n’est pas parce qu’il ne m’a fallu que 15 minutes pour le lire et qu’il vous en faudra au moins 120 pour faire de même que vous ne devez pas faire l’effort.

    http://www.aryanalibris.com/index.php?post/Meyl-Konstantin-Neutrino-power

    Ainsi que l’autre du même auteur, TTH a raison sur ce coup les gars.

    http://www.aryanalibris.com/index.php?post/Meyl-Konstantin-La-guerre-des-ondes-scalaires

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 😮 la puce dans le crâne....si c’est indolore...et que tu peux dormir...aux grands maux les grands remèdes !

      Comment est-ce possible de réduire la vie ou les demi vies des particules ? Tu y crois toi ? Tu penses cela possible ?

      Et à quel prix, pour quelles réactions en chaîne ?

      Supprimer
    2. Le com précédent est le fruit du travail d'un copycat, je ne l'ai pas écrit mais je suis néanmoins d’accord avec le contenu qui reste drôle.

      Pour la radioactivité, je pense que c’est effectivement possible, la réputation de l’ingé Meyl n’est plus à faire et s’il avance que c’est possible je le crois.

      Le matériel a été saisi et les résultat occultés, non divulgués sur le Net. Meyl détaille tout ça en quelques pages, édifiant…

      Tof

      Supprimer
    3. Je suis étonné que Wendy ne voit pas la différence. Il y a deux autres messages suspicieux d'ailleurs ! :o)

      Supprimer
    4. PTDLOOOOL

      Oui, vous m'aurez tous reconnu! Shalom et mazel tov à vous...je vous aime et vous souhaite le meilleur!

      Supprimer
  4. Que savons nous des autres états pollueurs ?
    Surement rien qui fuite jusque a nous.
    Le bon cabillaud commence a me dégoûter.En plus il est cher . Pirate .

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.