samedi 22 juin 2019

Paris, encore un incendie.


Paris XI°. Gros incendie.

Dans le 11°, la population est partagée entre hipsters et locataires de HLM.

En partant de la place de la Bastille (4°) on croise une population disparate, hétérogène mais aussi très souvent fort communautarisée.

Vengeance ? Accident ? Fête de la musique qui a dégénéré ? Cette construction des années 70/80 serait-elle un immeuble de logements sociaux plus ou moins bien entretenu ?

Paris est sous la pression constante de départs de feux.Terre brûlée, surpopulation, batailles de territoires, SDF parfois avinés, ckrakers, clandestins, prostitution ...

Pourquoi ? Vu la qualité des transports en commun, beaucoup préfèrent vivre à 5 dans 30m2 dans le 11° plutôt qu’à Villiers le Bel dans 75 m2.

En banlieue les bus passent à des horaires fantaisistes pour vous amener au RER. Et beaucoup travaillent en horaires décalés. La sécurité des personnes en général est mieux assurée intra-muros.

Les transports en commun ont été pensés pour une France en CDI qui travaillait de 9h à 17h en semaine.

Ce n’est plus du tout le cas.

Le télé-travail ne concerne qu’une part extrêmement réduite des salariés, contrairement aux promesses des années 2000.


Merci Anonyme 6:14 ! Ici

4 commentaires:

  1. Tout cramer pour repartir sur des bases saines. Il n'y a que ça. Mais combien le veulent ?

    RépondreSupprimer
  2. Chacun pour sa peau .

    RépondreSupprimer
  3. Immeuble + echaffaudage = combles en feu

    RépondreSupprimer
  4. Les syndicats de sapeurs-pompiers annoncent un préavis de grève pour tout l'été, rapporte « Le Parisien ».

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.