vendredi 28 juin 2019

Les « droits » ne sont pas gravés dans le marbre.





Dans l'Aisne, les allocataires du RSA ont désormais de nouveaux devoirs. Ils devront effectuer jusqu'à 35 heures d'activités bénévoles par semaine. 

Pour les élus c'est le seul chemin vers la réinsertion. "Il s'agit finalement de rendre acteur de son parcours d'insertion le bénéficiaire du RSA, de donner de l'activité pour pouvoir mieux s'insérer et être prêt à retrouver le chemin de l'emploi lorsqu'il se présente". 

Exemples : effectuer des heures au sein d'une association caritative, apprendre à écrire ou suivre des formations.

Ceci concerne, pour commencer, 38.000 personnes, soit 103 millions d’euros, soit 20% du budget du département. 

Source

—— travail au noir ? 

8 commentaires:

  1. 35h par semaine pour 400 balles par mois. Tout va bien... Déjà qu'un smicard genre gilet jaune n'y arrive plus car il faut payer l'essence, les habits, faire plus d'un repas correct par jour.

    Quitte à faire n'importe quoi, pourquoi ne pas recruter les RSAistes comme fonctionnaires au SMIC ? Même si on sait que les ateliers nationaux n'ont jamais fonctionné. Creuser un trou pour qu'un autre les rebouche.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ateliers_nationaux

    Et leur programme à terme, c'est quoi ? Faire encore venir des noirs, les coller au RSA et ensuite les dispatcher gratos selon les besoins dans le privé ? Aux frais du contribuable ? Les emplois à 1€ de l'heure ?

    Rocard avec son RMI a été un immense fils de pute car le but était de compenser les effets de la globalisation. Et maintenant l'esclavage arrive.

    Qu'ils suppriment donc toutes aides, qu'on en arrive à la société libérale ultime. Comme ça, on verra sans les cache-misères où on en est et qui a profité vraiment de la destruction méthodique de notre société ces dernières décennies. Il faudra recruter beaucoup de monde dans la sécurité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « pourquoi ne pas recruter les RSAistes comme fonctionnaires au SMIC ? »

      C’est ce qu’ils font.

      Plus tôt je le suis faite la même réflexion : « et pourquoi ne pas arrêter tous versements de toutes aides sociales dans un esprit de cohérence ? »

      L’armée est au Mali me suis-je répondu ...

      Supprimer
  2. Les esclaves seront les français. Les postes dans les administrations, la sécurité et l'encadrement de la rééducation des rsistes seront nos 15 millions. On va rigoler. Donnez du pouvoir à des ben allah et ça donne le 1er mai. D'ailleurs, concernant les mutilations des GJ, je me pose depuis le début, la question de l'identité des policiers tireurs. Mais nous ne saurons pas évidemment.

    RépondreSupprimer
  3. Les esclaves de souche vont baisser la tête tant que les richesses des Français ne sera pas volée a un niveau insupportable .
    "Respecte ",rabâchent comme un mantra "les chantres racailles" portées a bras tendu par les "parasitocrates " porcins qui font tirer sur les GJ.
    Qu'ils respectent d'abord les lois que ces "parasitocrates " ont édictés pour nous asservir .
    Nous sommes réduit a la mandicité dans un régime soviétique qui nous paye avec une dette indue .
    Pirate !

    RépondreSupprimer
  4. Je vois pas comment ceux qui touchent le rsa et qui bossent au noir la journée vont trouver 35 heures par semaine...

    RépondreSupprimer
  5. Pour toucher un minimum de quelque chose je fais 13 h de ménage par jour.
    La prime à l'emploi niet moins de 15 € donc pas versée. A 59 ans et on me demande de continuer à bosser jusqu'a 62 voire 64 ?
    J'ai dans mon entourage des personnes dans mon cas qui envisagene de divorcer. Non pas parce qu'elle le souhaite mais parce que ce sont les revenus du ménage qui entre dans la calcul.
    Donc même si on dépasse le plafond de 20 € nous sommes riches.
    Donc oui obliger les personnes au RSA à contribuer dans la mesure de leurs possibilités ne m'a semble pas complètement aberrant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réalité, ils prendront ton taff pour moins cher encore et c'est toi qui paieras la différence. Ce que fait Macron et les teubés de LR c'est opposer les gros prolos au SMIC aux turbo-prolos au RSA. La seule chose à demander est de retrouver les conditions d'un simili plein emploi comme avant la globalisation, c'est à dire entre autres quand on avait encore des frontières. Là, leur prooojjjetttt c'est de (finir de) détruire les classes moyennes. On aura des très riches et l'immense masse de très pauvres au RSA/revenu universel, rien au milieu, une sorte de nouveau communisme. Dont toi aussi du coup. Faut pas se tromper de cible. Ne pas oublier ce qu'est le tittytainment.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Tittytainment

      "Le mot tittytainment a été utilisé3 par le démocrate Zbigniew Brzezinski, membre de la commission trilatérale et ex-conseiller du président des États-Unis Jimmy Carter, pendant la conclusion du premier State Of The World Forum, qui s'est tenu du 27 septembre au 1er octobre 1995 à l'Hôtel Fairmont de San Francisco. L'objectif de la rencontre était de déterminer l'état du monde, de suggérer des objectifs désirables, proposer des principes d'activité pour les atteindre et d'établir des politiques globales pour obtenir leur mise en œuvre. Les cinq cents hommes politiques, leaders économiques et scientifiques de premier plan réunis (parmi lesquels Mikhaïl Gorbatchev, George Bush père, Margaret Thatcher, Václav Havel, Bill Gates, Ted Turner, etc.) sont arrivés à la conclusion que « dans le siècle à venir, deux dixièmes de la population active suffiraient à maintenir l'activité de l'économie mondiale »4. Le problème se poserait alors sur la manière de gouverner 80 % de la population restante, superflue dans la logique libérale, ne disposant pas de travail ni d'occasions d'aucun type, ce qui nourrira une frustration croissante.

      C'est ici qu'est entré en jeu le concept proposé par Brzezinski. Brzezinski a proposé le tittytainment, un mélange d'aliment physique et psychologique qui endormirait les masses et contrôlerait leurs frustrations et leurs protestations prévisibles. Le même Brzezinski explique l'origine du terme tittytainment, comme une combinaison des mots anglais « tit » (« sein » en anglais) ou « titillate » (« taquiner pour exciter gentiment » en anglais) et « entertainment ». La connotation sexuelle y est moins présente que l’allusion à l’effet endormant et léthargique que l'allaitement maternel produit chez le bébé quand il boit. "

      Avec les technologies de contrôle des foules (5G bientôt) couplées à une dépopulation de moins en moins soft, leur avenir auquel on n'appartient pas est en train de prendre forme sous nos yeux. Mais faut faire bosser les crasseux aux RSA, ces salauds de pauvres bien sûr ! ;)

      Supprimer
  6. Les droits n'existent que si on a les moyens et le temps de les opposer face à un tribunal.

    Les droits n'ont rien à voir avec la liberté.

    La liberté est un combat et vient de soi.

    A partir du moment qu'on croit qu'elle tombe d'une autorité suppérieure, on est déjà servile.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.