lundi 24 juin 2019

La Loi Immobilité.

Un amendement, adopté dans le cadre de la loi Mobilité, relance le débat sur la privatisation des routes nationales. Une évolution causée par le désengagement progressif de l'Etat, qui laisse la voie libre aux intérêts privés.

....les prémisses d’une privatisation en bonne et due forme du réseau de routes nationales.

Selon un article de Marianne, il ne s’agirait pas d’une privatisation stricto sensu, puisque les sociétés d’autoroute prendraient à leur charge l’entretien des tronçons de routes nationales et obtiendraient, en échange, une hausse des tarifs des péages routiers. Ce qui reviendrait donc à faire payer l’entretien des routes nationales par les usagers des autoroutes. 

Rappelons qu’Eiffage et Vinci sont non seulement des exploitants d’autoroute mais aussi, et peut-être surtout, des entreprises du BTP. 

Comme l'explique Marianne, près de la moitié des contrats passés par les sociétés concessionnaires d’Eiffage, le sont avec des filiales d’Eiffage. Un chiffre qui monte à près de 80%* quand on se tourne vers Vinci. 

source 1

source 2


....On attaque l'été, quelles lois, quels décrets, quels amendements vont-ils voter (à 5 présents dans l'hémicycle)....?

Moins de tout et plus de rien.

7 commentaires:

  1. et aussi, trop de lignes rouges dépassées par ce gouvernement :

    Projets de lois / Le gouvernement veut autoriser le massacre de millions d’animaux sauvages :

    http://www.cielvoile.fr/2019/06/le-gouvernement-veut-autoriser-le-massacre-de-millions-d-animaux-sauvages.html

    http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-ministeriel-pris-pour-l-a1986.html?id_rubrique=2

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. conseils pour agir efficacement via le communiqué de l'ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages) :

      https://www.aspas-nature.org/actualites/urgent-letat-sapprete-a-autoriser-le-massacre-de-2-millions-danimaux/

      Isa

      Supprimer
    2. Tuez les renards et vous aurez des invasions de mulots qui ravageront les cultures. Tout comme Mao avait fait tuer les moineaux en Chine provoquant une famine...

      Le gouvernement est marrant. On voit le cas de particuliers qui font des élevages illégaux de sangliers hybridés avec des cochons. Ces derniers s'échappent et provoquent d'énormes dégâts tout en se mélangeant aux populations sauvages de sangliers. Du coup, les chasseurs reçoivent des ordres pour les flinguer car ces hybrides "pollue le patrimoine génétique des populations locales".

      En revanche, à l'échelle humaine, "on" donne une médaille à Cédric Herrou le passeur d'africains et "on" fait une propagande massive en faveur du métissage. Car il est bien connu qu'au niveau humain "il n'y a pas de pollution de patrimoine génétique des populations locales", c'est même bon parait-il, même si la science honnête dit le contraire. Bizarre ça.

      Supprimer
  2. à propos de loi / suivi du RIC de soutien ADP comme service public, le gvt prévoit de doubler les français mais vu le succès à l'heure actuelle ça va se voir comme le nez au milieu de la figure :)

    https://twitter.com/emiliodib :

    "#ReferendumADP Les soutiens continuent de progresser de manière stable. A ce rythme, il faudra 5 mois pour atteindre les 4,7 millions."
    isa

    RépondreSupprimer
  3. Les concessions c'est très vieux. La East India Company fut une concession de la reine Elizabeth pour 21 ans. La VOC fut une concession des souverains des Pays Bas pour 30 ans.
    Aux États Unis il y a une loi anti trust qui fixe les concessions à max 40 ans.

    Voilà des Pays pragmatiques .

    Mais la France est aussi corrompue qu'un régime africain, voir pire . Les fonctionnaires et les élus sont tous des pourris. Les concessions peuvent durer 70 ANS! Deux fois plus que le Anti trust act .

    RépondreSupprimer
  4. "faire payer l’entretien des routes nationales par les usagers des autoroutes"
    De quoi veut-on parler? Le système est fait pour que d'une façon ou d'une autre quelqu'un paye. Soit c'est la société dans son ensemble par les impôts divers et variés, soit ce sont les usagers , soit les 2.Quand on compare le réseau routier français à celui d'autres "contrées lointaines" on peut être fier du résultat.
    Maintenant le sujet se déplace sur les usages . L'économie est en train de se métamorphoser au profit de transports "propres" , collectifs(si possible). Il est question de diminuer l'emprise du bitume , cause de réchauffement climatique.
    Les dérives du pouvoir ne sont que des anecdotes dans cette affaire.
    Les véhicules autonomes vont métamorphoser nos façons de vivre d'ici très peu de temps, que ce soit sur terre ou dans les airs.Et donc toutes ces histoires de transferts de l'état au privé, ou du + ou du moins de routes seront périmées. Le nombre de véhicules en circulation va être divisé par 4 . Les infrastructures vont s'adapter . La terre va reverdir en ville comme à la campagne. On ne verra plus de différence entre les transports de marchandises et transports en commun. Tout va se lisser dans un fonctionnement automatique sans tracas.
    Pourquoi chouiner sur les errements de cette époque de transition que nous vivons?
    Allons au bout de nos rêves....


    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.