samedi 1 juin 2019

Économie sociale et solidaire, la blague !



Plusieurs tonnes de tomates ont été jetées dans un champ de blé à Chantepie (Ile-et-Vilaine), près de Rennes, révèle Ouest-France. Ce sont des promeneurs qui ont découvert ce triste spectacle. La coopérative bretonne d'où proviennent ces tomates explique que «la destruction des stocks est la seule solution» à la sous-consommation qui fait chuter les cours.
En revanche, Solarenn se défend d'être à l'origine du déchargement à l'air libre de ce surplus de tomates. L'entreprise affirme avoir demandé aux agriculteurs d'enfouir les tomates pour éviter un pourrissement. «Cet agriculteur n'a pas respecté le protocole. Nous ne travaillerons plus avec lui», explique la coopérative.
Solarenn explique également avoir fourni en tomates des associations, des épiceries et même des écoles, mais, selon la société, son offre excédait leurs besoinsSource
———-Personne pour faire du coulis de tomates ? Allez les gars, de quoi se plaint-on ? 
Tout va bien ! Et tous les acteurs de cette gabegie sont « écolos » et « solidaires ».

Ils sont tous éco-responsables !!!! 
😂😂😂

Ça ne s’invente pas, parce que dans le même temps ceci :

Aujourd’hui en France 1 enfant sur 5 est pauvre et 3 sur 5 ont peur de le devenir un jour. Source

Pauvre mais nourri !