vendredi 7 juin 2019

Dealers GJ, YouTube, Leetchi.


Enfin !

38 vues :)

Jules Ngan s’est fait striker sa chaîne par « Anna l’ex.».

 Il a 1100 abonnés, elle en a 39.000.


(Sur une seconde vidéo il cesse les excuses. Il déclare lui avoir proposé 200€ de dédommagement..mais... pourquoi  ?......LOL).

Chaque fois que vous clickez sur une chaîne YouTube vous donnez des euros à son « propriétaire ».

D’autre part, rares sont les « youtubeurs » qui nous font la grâce des pubs !

Ils en croquent tous, personne n’échappe au système ni à l’avidité.

Pour ceux qui dépasse un certain nombre de vues, en complément de revenus toucher le RSA suffit largement.

Les cagnottes leetchi et les PayPals enrichissent paypal et leetchi.

Quand on monétise sa parole elle devient le miroir de la pensée dominante.

Point barre.





12 commentaires:

  1. 👍👍👍 no coment! A partir jouer sur la misère humaine en se faisant mousser ou en vendant du rêve.....
    Tout travail mérite salaire encore faut il qu'il y ait un travail derrière.
    Quand on prétend aider il faut être transparent et fournir des preuves et justifier l'emploi des cagnottes et des revenus générés par les chaînes.
    Ou alors ne pas prétendre le faire pour le bien d'autruit.
    Point barre

    RépondreSupprimer
  2. Arcana. Une chaine youtube que j aime bien.
    https://www.youtube.com/channel/UCNpjt1HR25fpXmb-H28yajQ

    RépondreSupprimer
  3. HS / Histoire de ne plus se prendre la tête sur la fin du monde, les britanniques ont eu la bonne idée de créer une fantasy humoristique à ce sujet : "Good Omens", la série qui rend festive la fin du monde :

    https://www.rts.ch/info/culture/cinema/10487753--good-omens-la-serie-qui-rend-festive-la-fin-du-monde-.html

    La bande-annonce semble convaincante.
    isa

    RépondreSupprimer
  4. Désormais le bon sentiment remplace utilement toutes sortes de choses, entre autres :
    - l'honnêteté
    - la logique
    - la démocratie
    - la probité
    - l'efficacité

    L'exemple le plus criant c'est l'affaire Theranos, la boite montée par Elizabeth Holmes, qui à moins de 30 ans était multimiliardaire, valorisée au dessus de Uber en bourse, uniquement en levée de fonds car le 'produit' n'a jamais existé.

    Holmes a laissé tomber ses études à Standford pour monter une boite de R&D afin de mettre au point son "brevet" de patch capable d'analyser en temps réele votre sang et de vous administrer les drogues qui vont bien...

    Un brevet wishfull-thinking digne d'un aime de SF japonais.

    Le concept n'est mêmepas fondé sur une réalité médicale. Normal elle n'a aucune compétence médicale.

    Sa compétence, c'est que grand-papas faisait partie des billionaires et avait un carnet mondain bien rempli.

    Elizabeth fait donc le tour des pétés de tunes (des vieux qui n'y connaissent rien dans le secteur de préférence) pour leur vendre son concept et touche son premier million.

    Mais voilà. Dès qu'elle commence à recruter ses chercheurs, on lui fait comprendre que son idée c'est juste un rêve de gamine imature.

    Elle change de projet et aussi de mode de communication. Désormais elle parle avec une voix de baryton, distribue les élements de language bien rôdée, devient la mascotte des progressistes : c'est la femme qui perce dans le milieu machiste des entrepreneurs hitech.

    Le nouveau "produit"? Une machine d'analyse médicale qui fait plus de cent (parfois mille) tests biologiques à partit d'une goutte de sang.

    Et qui tient sur un bureau.`

    Le premier modère se nommera Edison. Pourquoi pas.

    Sauf que voilà, ce n'est pas pour rien que les tests conventionnels se font à pleine seringues de sang tiré du bras et non avec une goutte de sang du bout de l'index.

    Un investisseur pakistanais deviendra son business partner, en fait son amant.

    Le discours est rôdé : Elle a perdu son oncle d'un cancer. Elle veux que les gens ne partent plus "trop tôt" parce qu'elle a un coeur elle. Contrairement à ceux qui lui disent que c'est pas possible qui sont des machistes qui veulent l'empecher de révolutioner le monde.

    Forbes, Huffignton post, SNBC,CNN... tous les médias progressistes la mettent en tête de gondole. Elle donne des conférence à TED et Standford.

    Les Clinton et le parti démocrate la porte aux nues (et elle finance la campagne d'H. Clinton en retour)

    Sauf que dans sa boite, c'est la petite soeur de Kim Il Sung. Tout le monde est fliqué, quiconque la contredit est détruit, discrédité et viré.

    Et pour cause. La machine ne marche pas. Theranos en fait utilise des machines d'analyse Siemens en arrière boutique pour effectuer les tests à partir de quantités de sang diluées, trop faibles pour donner des résultats fiables.

    Et sur des patients réels dont les diagnostiques servent à établir des traitement.

    Quand le pot aux roses sera decouvert Elizabeth Holmes organise une contre attaque, nie tout, joue la carte de la femme victime du plafond de verre.

    Sauf que devant les feds; elle avoue tout : les 100 tests? Bidon.

    Theranos a en réalité servi à recycler la manne des quantitative easings d'Obama. Il fallait investir ces milliards de cash et le baratin d'Elizabeth Holms etait parfait pour ça.

    Maintenant que la vacuité du discours a été mis à jour, les fric est reparti aussi vite qu'il etait venu. Theranos a été liquidé. Holmes risque 20 ans de prison qu'elle ne fera sans doute pas.
    Les médias progressistes continuent à lui fournir une couverture positive et elle est dèjà entrain de resauver la planète avec sa nouvelle boite.

    A votre bon coeur m'sieux dames...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Affligeant mais selon Wikipédia ce serait finit pour eux :

      "(...) les dirigeants ont été inculpés en 2018 pour « fraude massive »"et "En septembre 2018, le nouveau directeur général de Theranos annonce la dissolution de la société".
      isa

      Supprimer
    2. le lien wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Theranos

      ...et theranos.com ne répond plus...

      Supprimer
    3. Inculpée c'est plus un tare en cette époque immorale. Elle a été condamnée à ne plus diriger un société cotée en bourse jusqu'en 2024 je crois.
      Elizabeth Holms a été interviewée par CNN il y a 4 moins et de façon très sympa. Elle a pu expliquer comment elle etait en train de lancer une entreprise. Pas cotée en bourse j'imagine.

      Il faut bien compredre, Holmes n'est pas une comète isolée. C'est un modèle idéologique. Celui du néo-progressisme post moral.
      Elle rebondira car elle a toute la mouvance 'progressiste' derrière elle.
      Une mouvance pour laquelle le vérité, la probité, la science sont autant de privilèges de mâle blanc cisgenré hétéronormatif servant à dominer les femmes, les bazanés, les trans, les muzz...

      Supprimer
    4. C’est juste atterrant et angoissant.

      Je vais publier ton / tes commentaire ici https://www.wendy-leblog.com/2019/06/mes-visites-chez-les-vrais-riches.html

      Où résumes un problème de fond.

      Supprimer
    5. Effectivement elle rebondira c'est sûr.
      C'est aussi sûrement dans l'esprit de la "start up nation" tant désirée par M pour la France.

      Autre dinguerie du jour : La FIFA veut être reconnue comme une ONG en Suisse pour profiter de défiscalisations massives...
      https://images.ecosia.org/V9wUim-UTe3gLQ09rKI9T4x9Uxc=/0x390/smart/https%3A%2F%2Fpbs.twimg.com%2Fmedia%2FBqMrTgMIUAAc4b_.jpg
      isa

      Supprimer
    6. Merci Isa pour ton illustration je l’ai publiée.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.