vendredi 3 mai 2019

Un point pétrole.



Depuis le début de l’année 2019, le prix du litre de gazole à la pompe a augmenté de 10 centimes et celui de l’essence de 17 centimes, pour s’établir au plus haut depuis 6 ans. La faute, principalement, à l’éventail de taxes qui pèse sur les carburants en France : la TICPE (Taxe intérieure de consommation sur les Produits énergétiques), la CCE ensuite (aussi appelée « taxe carbone ») et la TVA enfin, qui s’applique à hauteur de 20% sur le produit… déjà taxé ! Une taxe sur la taxe donc.
Mais il y a aussi l’augmentation du prix du baril de pétrole lié aux tensions internationales : instabilité politique au Venezuela, embargo sur le pétrole iranien à la demande de Donald Trump qui veut favoriser le pétrole de schiste américain. Cette réduction de l’offre correspond à une demande des pays asiatiques, la Chine et l’Inde notamment.
Source

Les USA n’exportent plus que leur shale-oil et l’Arabie S. nécessite un baril à plus de 85$ pour tenir son budget. Autant dire que les prix ne feront que monter. Et pas seulement à la pompe.

Rappel : « On mange du pétrole ».





1 commentaire:

  1. Taxes +++ ou - - - ne changent rien au fait que le pétrole ne coûte pratiquement rien au départ. Le yoyo des producteurs peut créer effectivement des crises mais n'est-ce pas le but recherché?
    Les taxes CO2 sont en train de prendre le relais qui fera fonctionner les économies. Mais cela ne donne aucunement une énergie aussi rentable que le pétrole.
    Bavasser sur les énergies libres ne donne aucune piste économique qui pourrait se substituer à la rente du pétrole, bien au contraire.
    La vraie question est de savoir ce que nous voulons, ce qui pourrait faire fonctionner nos pays et leurs services collectifs , et avec quels moyens.Collecter les poubelles avec une charrette ou simplement ne plus avoir de routes entretenues , ni même de fauchage des abords.
    Signe des temps : l'herbe repousse au travers du bitume partout où les produits toxico ont été supprimés.
    Moi tarzan vouloir forêt partout?
    Autre détails bien documentés: à l'époque gauloise (av JC) les forêts occupaient une moindre surface qu'actuellement . Et ce n'est pas fini!!!!

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.