samedi 11 mai 2019

Un point Linky.

Je suis harcelée, comme vous tous, par la société sous-traitante de EDF afin que j’accepte la pose du compteur Linky.

Pour les locataires, d’après mes informations, c’est 280€ d’amende s’ils n’acceptent pas le changement de compteurs.

En prélèvement automatique.

Pour les propriétaires, s’ils n’obtempèrent pas, ce sera la facturation de 75€/an pour acquitter le passage du préposé au relevé annuel obligatoire.

Pourquoi cette différence ? Je ne sais pas. Est-ce que la société fait du forcing auprès des locataires en racontant des mensonges ? Fort possible mais comme les locataires n’ont pas envie de perdre 280€, ils choisissent la pose de Linky.




En ce qui me concerne, en étant très aimable au téléphone, j’ai réussi à faire reculer la pose jusqu’à la date limite c’est à dire 2020. Idem : mensonge, pas mensonge ?

Des immeubles entiers dans mon quartier refusent l’intrusion de Linky. La société mandatée pour la pose m’a téléphoné au moins 10 fois en 2 mois et lors de notre dernière conversation elle m’a prévenu de sa prochaine campagne en juin-juillet.

Jouer la montre jusqu’à la date limite en espérant un changement de décret ?

Accepter de payer 75€ par an ?

Source : que dit la loi.