lundi 6 mai 2019

Sécheresse France, vers des danses de la pluie ?


Des « dances »
....avais-je écrit..... n’importe quoi....😂😂😂😂 merci pour la correction anonyme...au début je ne comprenais pas..... 

Cerveau fatigué, café ! 





L’hiver et le début de printemps ont été marqués par un manque de pluie sur une bonne partie du territoire métropolitain, ce qui a favorisé la sécheresse des sols superficiels ces trois derniers mois.


La moitié des points de surveillance des nappes affiche ainsi des niveaux bas, alors qu’elles bénéficient habituellement de la recharge hivernale en cette période. Les niveaux des cours d'eau sont également majoritairement inférieurs aux moyennes saisonnières. D’après les prévisions saisonnières de Météo-France, les températures de mai à juillet sur la France métropolitaine seront par ailleurs probablement supérieures à la normale, et aucune tendance moyenne sur les prévisions de précipitations ne se dégage. « L’hiver 2018-2019 a présenté un déficit pluviométrique de 20 % par rapport à la normale »déclarait la Préfecture des Hauts de France. De plus, les précipitations du mois d'avril sont « encore déficitaires de plus de 30 % des frontières du Nord à la Normandie, au Massif central, au nord des Alpes et au Jura », indique Météo France sur son site internet (Source : AFP).






Les prélèvements en eau douce en France représentent environ 32 milliards de m3 par an.
L’industrie rejette une grande partie de l’eau qu’elle prélève. Ses prélèvements représentent près de 70 % de l’eau prélevée, soit environ 22 milliards mais elle compte pour 25 % des consommations uniquement.
A l’inverse, l’agriculture consomme presque toute l’eau qu’elle prélève. C’est pourquoi elle représente 50 % des consommations pour seulement un peu plus de 10 % des prélèvements, soit environ 4 milliards. Les impacts sont importants, car ils sont concentrés sur une seule période de l’année – les 3 mois d’été –, où l’agriculture peut représenter jusqu’à 80 % de l’eau consommée et certaines zones géographiques où les ressources sont les moins importantes.
Lorsqu’une sécheresse entraîne une « calamité agricole », les agriculteurs peuvent être indemnisés par un fonds spécial : le Fonds national de garantie des calamités agricoles (FNGCA), alimenté par l’Etat et les agriculteurs (contribution additionnelle aux primes d’assurance de leurs contrats d’assurance). Après reconnaissance d’une "calamité agricole" par le ministre en charge de l’agriculture, le fonds indemnise les exploitations sinistrées, couvrant en moyenne 30% des dommages.
Quant à l’eau potable, elle représente 25 % des consommations. Ce qui représente environ 6 milliards de m3 par an. Un chiffre globalement stable, l’augmentation de la population étant compensée par une diminution de la consommation de chacun.


13 commentaires:

  1. La première des calamités agricoles est le stockage des eaux en surface. Ces réserves d'eau artificielles financées par les aides européennes sont une mode qui provoque 30% d'évaporation. Notre agriculture a des perversions qui vont bien au delà des traitements phytos.Maintenant les haies commencent à se rappeler à notre bon souvenir pour leurs vertus coupe vent et abris de biodiversité. Mais les drainages vont toujours bon train pour optimiser la moindre parcelle au machines agricoles avec des monstres mécaniques de plus en plus énormes. La créations de zones humides , tampons de filtrage avant la descente en sous-sol vers les nappes phréatiques n'est pas encore trop d'actualité.
    L'agriculture n'est pas bucolique . Bien au contraire ce monde est devenu industriel. Les paramètres de financements balancent en permanence entre les aides de l'état ou de l'Europe vers les indemnisations en cas d'anomalies. A chaque fois ce sont de mini capitaines d'industrie qui capitalisent sur le dos de la collectivité. N'oublions pas que ces capitalistes agricoles peuvent toucher le RSA s'ils ne "dégagent" pas de revenus suffisants. La finance internationale commence aussi à acheter des terres pour profiter du gâteau!
    Calamités agricoles? Principalement pour le porte monnaie du citoyen!

    RépondreSupprimer
  2. quand les tourites arriveront?houlalalala.

    RépondreSupprimer
  3. Je vais te tancer ... des danSes ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.... je ne comprenais même pas ce que tu écrivais ! :))

      Supprimer
  4. « Les Sénégalais en 1989 ont fait pleuvoir en abondance et obtenu des récoltes
    en abondance dans leur pays, comme le relate la presse de l’époque.
    Ceci accomplissait la promesse faite par l'université Américano-Hollandaise,
    qui patronnait cette campagne, au Président du Sénégal. "
    C'est la seule coopération qui ai vraiment marché" disait le Président Abdou Diouf.
    Tous ceux qui ont participé à cette expérience l'ont trouvé facile et agréable à implanter.
    D’autre bénéfiques que ce rétablissement climatique ont été obtenus dans le même temps au Sénégal: baisse des tentions sociales, réduction de la criminalité,
    notamment de la récidive, développement économique .
    L'expérience n'a pas été pérennisé pour des raisons politiques»

    La Préfecture des Hauts de France, Météo France, font des déclarations angoissées mais passent sous silence ce qui a résolu ces problèmes dans le passé. Cela peut durer longtemps, et même beaucoup plus, puisque la recherche de solution ne mène à aucune investigation digne de ce nom. On est juste content de constater, de chercher, mais sans désir de discuter d'une nouvelle solution qui marcherait.
    N'est pas un représentant des verts, qui disait sur la radio nationale : "il y a des solutions pour tout mais on ne les emploie pas" ? Continuons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est sympa ton histoire...tu développes ? :)

      Supprimer
    2. Dans les prisons du Sénégal, à la fin des années 1980 et à l'initiative du président Abdou Diouf, un programme de réhabilitation basé sur la méditation transcendantale fut appliqué dans 31 établissements pénitentiaires sur une période de deux ans. 11 000 détenus participèrent au programme. Parmi les 2 400 détenus libérés par une amnistie en juin 1988, le taux de récidive fut inférieur à 10 % dans les six mois après la libération des prisonniers (au lieu du taux moyen de récidive de 90 % dans le premier mois suivant l'élargissement). Si 80 % des récidivistes n'avaient pas intégré le programme, le nombre de pratiquants de la méditation transcendantale parmi l'ensemble des amnistiés n'est pas connu, et la fermeture des établissements pénitentiaires qui en a résulté a été remise en cause ultérieurement, à cause du surpeuplement pénitentiaire existant au XXIe siècle14.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9ditation_transcendantale

      1986 : les plus hautes autorités du Sénégal prennent conscience de l’intérêt du programme de Méditation Transcendantale et décident de le mettre en application dans le cadre précaire de ses établissements pénitentiaires pour une réelle réhabilitation de ses détenus.
      https://mtgeneve.wordpress.com/2015/01/15/dans-les-prisons-du-senegal/

      Méditation dans les Prisons: une révolution dans la réhabilitation sociale des détenus!
      https://www.youtube.com/watch?v=kNlAHfDDpTI

      Seydou Nourou Mbengue : «La méditation transcendantale, un remède contre la criminalité»
      http://www.seneweb.com/news/Societe/seydou-nourou-mbengue-laquo-la-meditatio_n_206809.html

      La Méditation Transcendantale en milieu carcéral au Sénégal
      https://sakai.unc.edu/access/content/user/vschoenb/Public%20Library/Transcendental%20Meditation%20and%20the%20David%20Lynch%20Foundation/Corrections%20and%20Rehabilitation/Corrections%20and%20rehabilitation/La%20M%C3%A9ditation%20Transcendantale%20en%20milieu%20carc%C3%A9ral%20au%20S%C3%A9n%C3%A9gal

      Aussi :

      Transcendance : la méthode de réinsertion sociale la plus efficace après un séjour en prison
      https://meditation-transcendentale.org/gevangenis-rehabilitatie/

      Une étude à grande échelle de 11000 prisonniers et 900 gardiens et gradés des prisons du Sénégal en 1987 a montré que le programme de Méditation Transcendantale de Maharishi avait diminué notablement la violence, les problèmes de santé, et qu'il réduisait la récidive à un taux de 8%. http://www.veda.fr/resume_science.html

      La liberté derrière les barreaux : La Méditation Transcendantale en prison
      http://pourlebiendetous.free.fr/dlftv/freedom-behind-bars/

      La liberté derrière les barreaux (pour les détenus et le personnel de la pénitentiaire)
      https://www.bienfaits-meditation.com/fr/fondation_david_lynch/prisons_meditation/prison_meditation

      C’est aussi sur le continent américain que David Lynch contribue grâce à sa fondation à développer la méditation transcendantale en prison.
      https://www.inrees.com/articles/meditation-prison-revolution/

      Supprimer
    3. Oui, mais pour revenir à la pluie, tu prétends qu'ils ont fait pleuvoir avec la méditation transcendantale ?

      Remarque, ils font pleuvoir en permanence sur la France aussi, une pluie de n... d'africains ! :)

      Rappelez-vous aussi en France en 1994 :

      Liste parti de la loi naturelle: Benoît Frappé

      https://www.youtube.com/watch?v=ufcQCnjuAqI

      On avait bien rigolé avec ce Frappé à l'époque. On a peut-être eu tort ! :)

      Supprimer
    4. Il avait été expliqué au président les effets de la méditation en groupe sur la criminalité, ce à quoi il a répondu que le plus grand problème dans le pays est l'eau. Il lui a été répondu que l’effet de cohérence généré rétablit le bon fonctionnement du climat et qu'il pouvait compter sur l'eau. (Ce n'est peut être pas la phrase exacte). Effectivement la pluie est venue, les récoltes ont été abondantes, cela a été remarqué par la presse, et pour des raisons politiques cette affaire c'est arrêté là. Je pense avoir bien résumé mais il doit être possible de vérifier avec l'organisation.

      Supprimer
    5. Merci pour la réponse ! Je ne saurais que dire sur les effets avérés ou pas de la méditation transcendantale sur la pluie. Hasard ou effet de cohérence ? Je suis très ouvert d'esprit pourtant. Cela mériterait d'être essayé à nouveau. Mais si cela avait marché sur la criminalité, et là j'y crois plus volontiers, ce n'est déjà pas si mal !

      Supprimer
  5. Chez nous (île de France), il pleut et il fait froid et glacial : ras le bol du "refroidissement climatique" : et pourtant , on dit "en avril , ne te découvre pas d'un fil, mais en mai fais ce qu'il te plaît" ; on est encore obligé de chauffer; qui ose parler sècheresse? c'est plutôt "il pleut bergère", et ce froid et cette humidité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vis dans une des régions les moins touchées cette année par la sécheresse et franchement cette pluie est bienvenue. Bienvenue pour la nature et aussi les agriculteurs qui peuvent enfin finir leurs semis très en retard encore une fois. On avait eu 15 jours de "printemps" sans pluie dans la deuxième moitié de février et pareil en mars. Cela avait chamboulé la nature et créé un sacré déficit d'eau. Il faut bien que cela se rééquilibre.

      Et puis voir Macron sous la pluie aujourd'hui se faire tremper et risquer la pneumonie, c'est toujours ça de gagné !

      Supprimer
  6. Ici, nous avons trop d'eau quasiment… de l'eau kemtrélisée.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.