mercredi 1 mai 2019

"Pourquoi ma laitue a le parfum de Mamie ?".

La semaine dernière, aux USA, le Sénat et la Chambre des représentants ont finalisé leur approbation du projet de loi 5001 (intitulé "concernant les restes humains"), qui consacre la "réduction organique" et l'hydrolyse alcaline, un processus de dissolution parfois appelé "incinération liquide", en tant qu'alternative acceptable aux traitements traditionnels, soit l'inhumation et la crémation.

«Je suis très favorable au compostage de corps humains !» A déclaré un infirmier à la retraite qui a témoigné en faveur du projet de loi.


(toi et moi, un jour, sous un bac de salades).


Au cours des sept dernières années depuis le lancement officiel de cette idée par Spade, une organisation à but non lucratif appelée Urban Death Project , certains ont travaillé avec des scientifiques de l'est de Washington et de la Caroline du Nord pour étudier la décomposition des corps humains dans le sol.

Selon les recherches, les restes humains soigneusement et correctement compostés sont suffisamment sûrs pour être utilisés dans un jardin domestique.

"Dans un environnement urbain, où la population mondiale augmente et où l'utilisation des terres est primordiale, il s'agit de la méthode d'inhumation la plus efficace et la plus respectueuse de l'environnement."

source

---------

Finir en compost ou en tablettes ? j'hésite.

"Reste en Paix", c'est fini. Nous serons productifs aussi dans la mort. 





Soleil Vert.

.... à force de vivre comme des animaux on meurt comme des bêtes...




[Papi ?



.....Je sors...]


2 commentaires:

  1. Aujourd'hui, on momifie les corps avec des soins de conservation très efficaces. Puis, on les met dans des cercueils étanches qu'on dépose dans un caveau en béton.
    Au bout de 20 ou 30 ans, on balance le tout à la décharge car il faut faire de la place dans le cimetière.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.