mercredi 29 mai 2019

Nucléaire et chaîne alimentaire.

Il y a plusieurs semaines, le Secrétaire général des Nations Unies, avait tiré la sonnette d'alarme au sujet d'un grand dôme en béton construit il y a 40 ans aux Îles Marshall pour contenir les déchets radioactifs provenant des essais nucléaires de la guerre froide.



Selon l’ONU, le dôme - qui contient environ 73 000 mètres cubes de débris nucléaires sur l’île Runit, qui fait partie de l’atoll d’Enewetak - pourrait laisser échapper des matières radioactives dans l’océan Pacifique, le sol poreux situé sous le dôme de 18 "n’ayant jamais été recouvert initialement prévu.

Un nouveau rapport du Los Angeles Times montre que des chercheurs ont détecté des niveaux élevés de radiation dans les mollusques et crustacés, confirmant ainsi le pire des scénarios : les déchets nucléaires dévastent les écosystèmes marins à proximité du dôme.

(Dôme fendu...)

La découverte "soulève des inquiétudes quant à la contamination de la nappe phréatique contaminée du site de décharge par la nappe phréatique dans l'océan et la chaîne alimentaire".

La radiation "fuit du site de déchets - ce que les autorités américaines rejettent - prétendent certains habitants des Îles Marshall".

Les États-Unis ont testé 67 armes nucléaires de 1946 à 1958 sur les atolls de Bikini et d'Enewetak. Malgré les efforts déployés par les États-Unis pour mettre les populations en sécurité, des milliers d’insulaires ont été exposés à des retombées radioactives provenant d’essais en surface effectués avant la mise en place d’un moratoire en 1958.

Les tests comprenaient le 15 Megaton Castle Bravo sur l'atoll Bikini, qui a explosé le 1er mars 1954. Il s'agissait du plus puissant des États-Unis à avoir explosé - et environ 1 000 fois plus grand que la bombe lancée sur Hiroshima neuf ans auparavant.

Source

4 commentaires:

  1. Le nucléaire pollue de façon durable et nocive.

    Le CO2 n'est pas un polluant. Il n'est pas nocif à la vie. C'est le carburant de la photosynthèse. Plus de CO2 = une planète plus verte.

    L'effet de serre du CO2 sature au bout de quelques metres d'atmosphère.
    La science du changement climatique est promue officiellement par les gouvernement car elle sert des objectifs politiques comme le lychenkisme servait l'idéologie soviétique.

    Si les allemands ont fermé leurs centrales nucléaires et utilisent du charbon c'est parce qu'ils ont regardé le problème sous un aspect scientifique et rationnel sans biais idéeologique.

    Il y a des technologies nucléaires plus sûres que la filière Uranium / MOX. Et non ce n'est pas la fusion de l'hydrogène dans les tomahawks incontrôlables. C'est celle des sels de thorium fondus. Ce n'est pas une technologie hypothétique comme la maitrise de la fusion de l'hydrogène dans un champs magnétiques torique qu'on n'est pas sûr de pouvoir jamaismaitriser.
    On a fait fonctionner des prototypes de reacteurs de sels de thorium dans les années 60. La principale difficultée est la corrosion du conteneur. Or on sait faire des revêtements en céramique tout à faits capable de resister à la corrosion des sels de thorium chauds pendant des disaines d'années.

    Evidemment ca produit aussi des déchets radioactifs. Mais en moindre quantité et de durée de demie-vie plus raisonnable. Mais surtout ça ne fait pas boum quand on en perd le contrôle : en le sel fondu se solidifie en refroidissant et scelle le systeme.
    Le danger pour l'avenir c'est le mélange détonant entre l'idiocratie et l'entretien d'un parc de centrales qui requièrent de l'expertise.

    A Fukushima, si le réacteur n° 4 a exlosé, c'est parceque les crétins qui étaient aux commandes ont cru qu'ils avaient ouvert les vannes du systeme de refroidissement passif par thermosiphon alors qu'il n'en était rien.

    Ils sont allé voir si des vapeurs sortaient du système de refroidissement, indiquant qu'il fonctionne, et on vu un petit filet de vapeur, ce qui les a rassuré. En fait il aurait fallu que ca crache de la vapeur comme une bonne grosse loco du temps des trains à vapeur. Crétins au travail...

    En France c'est pas mieux. Tout est sous traité à des boites employant des salariés payas au lance pierre et recuté à la sortie de la hutte.

    Et faut pas croire que au sommet c'est mieux. L'industrie française ne sait plus faire des cuves correctement soudées (20 ans de retard sur l'EPR!) que la Chine maîtrise sans souci.

    Et les "décideurs" sont enplacés par des idéologues qui pensent qu'il faut décoloniser et féminiser la science comme Lauvergeon qui a ruiné Areva.
    On a vu à San Francisco le bordel que c'est une ville géréee par de tels lunatiques. N'imaginez pas que les sphères nucléocratiques soient immunisées contre cette idiocratie. Le propre des imbéciles est de se croire intelligent et compétents. Dunning-Kruger effect.
    Bref, le réchauffement climatique c'est pas le vrai problème.

    RépondreSupprimer
  2. Il y en a qui doutent de la présence d'extraterrestres sur terre ?!
    En tout cas, il y a une population qui fait tout pour rendre la terre inhabitable et tout pourrir !

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.