jeudi 16 mai 2019

Merkel ne paiera pas.



« Il existe des différences de mentalité et des différences de compréhension des rôles » entre nous, dit Merkel au sujet de sa relation avec M.


En traduction Wendy : « tiens ton peuple ! Je ne lâcherai pas un fifrelin ! Je suis tenue par mon parlement et mes contrats commerciaux ! Coupe dans tes aides sociales, fais ton job, parle moins et travaille plus ! ».

L’économie allemande a connu de meilleurs jours...


2 commentaires:

  1. C'est de l'intox pour faire échec aux votes nationalistes exploitant le fait que macron n'est que le caniche de merkel, ayant placé la France sous tutelle allemande par la signature du traité d'aix la chapelle. C'est bien l'allemagne qui contrôle et dirige l'europe dans la droite ligne de son créateur à moustache, cette création artificielle ayant permis de redresser son économie après guerre et lui donner tout pouvoir financier à travers l'euro, cette monnaie ne profitant qu'à l'allemagne.

    Actuellement la discussion du couple franco-allemand qui fait sa petite cuisine, porte sur les nominations au sein d'institutions européennes, car de nombreux postes sont sur point d'être vacants et la chancelière dans son rôle de chef veut imposer ses propres choix.

    Elle veut surtout un allemand pour remplacer Draghi à la tête de la gouvernance de la BCE, sachant que cette banque centrale fait tourner l'europe et a davantage de pouvoirs que la commission européenne. Elle veut désigner l'actuel président de la bundesbank, le faucon jens Weidmann, qui est un économiste très redouté par les autres pays européens car rigide et favorable à des politiques d'austérité drastique et de transfert des pouvoirs des nations vers une confédération européenne, soit la destruction des nations.

    Alors que sa désignation serait préjudiciable aux intérêts français, macron y aurait consenti moyennant la désignation d'un français à la tête de la commission européenne. Il paraît que michel Barnier serait pressenti pour occuper ce poste, s'agissant d'un européiste néolibéral et mondialiste convaincu, en charge des négociations sur le brexit qui ont été pour lui un échec cuisant.....

    (A moins que macron n'essaye de garder le poste prestigieux comme voie de garage, une fois que sa liste aura subi une déculottée aux européennes?)

    https://lvsl.fr/macron-lhomme-pret-a-laisser-la-bce-au-faucon-allemand-jens-weidmann
    https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-02-05/weidmann-comeback-could-yet-jolt-ecb-race-for-draghi-succession

    « Emmanuel Macron serait prêt à permettre l’élection du faucon allemand Jens Weidmann à la tête de la Banque centrale européenne, en échange d’une présidence française de la Commission. Une décision inattendue et potentiellement lourde de conséquences sur la politique monétaire européenne. Le candidat allemand aurait aussi la préférence de Jean-Claude Juncker... »

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.