jeudi 2 mai 2019

L'Empire au secours des chrétiens.

La persécution des chrétiens est un "génocide" moderne.

Le ministre des Affaires étrangères britannique veut faire cesser le silence au sujet de l'oppression du groupe confessionnel le plus ciblé au monde.

Il y a une incapacité politique à faire face à l'oppression des chrétiens, via le "politiquement correct".

Le ministre des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, a déclaré que la situation des chrétiens étaient négligée. (selon un rapport du Foreign Office.)

Les chrétiens sont "de loin le groupe religieux le plus persécuté au monde» et ils subissent ce qui constitue un génocide dans certaines parties du monde".

Ils sont chassés du Moyen-Orient dans un exode moderne qui signifie que la religion chrétienne pourrait être anéantie dans des régions "où ses racines sont les plus anciennes", a révélé l'étude commandée par le Foreign Office.

Et il y a aussi le rapport de l'évêque de Truro, le révérend Philip Mounstephen, qui a montré des preuves "choquantes" selon lesquelles la persécution est pire aujourd'hui que jamais.

Le ministre des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, a reproché hier soir au politiquement correct de ne pas avoir pu affronter l'oppression des chrétiens, qu'il a qualifiée de "persécution oubliée".

M. Hunt a déclaré qu'il utiliserait l'influence diplomatique de la Grande-Bretagne pour défendre les chrétiens lorsqu'ils sont attaqués pour leur religion.
L'étude a révélé que les chrétiens étaient "harcelés" dans plus de pays que tout autre groupe religieux, et en particulier dans les pays à majorité musulmane du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord. Son rapport a révélé que 245 millions de chrétiens subissent désormais des "niveaux de persécution élevés" dans 50 pays, soit une augmentation de 30 millions par an.
En particulier, ils ont été attaqués par des groupes extrémistes en Syrie, en Iraq, en Égypte, au nord-est du Nigéria et aux Philippines, ainsi qu'en Inde et en Chine. Il a ajouté que le Moyen-Orient assistait à la "décimation de certaines des communautés chrétiennes des plus anciennes" et a appelé à un "soutien gouvernemental urgent".
"Je pense que nous avons évité de parler de la persécution des chrétiens parce que nous sommes un pays chrétien et que nous avons un passé colonial".
----------
L'Empire contre attaque !

Je ne sais pas d'où le F. Office a sorti cette carte.... Maintenant que les vrais maîtres du monde s'occupent de défendre la chrétienté....c'est la Valse à l'envers ?

5 commentaires:

  1. "c'est pas nous, c'est les autres!" en somme.

    Le gouvernement britanique est lui-même très antichrétien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est une sorte de déclaration de guerre. Le F.Office prépare quelque chose.

      Anglicans+ City + couronne + Commonwealth +  puissance de tous les « autres »...

      Supprimer
  2. Merci Seigneur !
    J'ai vu d'autres chiffres : 500 millions de chrétiens persécuté les 250 millions dateraient de dix ans.

    4000 chrétiens massacré chaque année.

    Nous avons vu dans beaucoup de pays muzz comme Irak, Pakistan, Philippine et Afrique noire des hommes, femmes et enfants chrétiens crucifié pour avoir refuser de renier Jésus :
    https://www.google.com/search?q=chrétiens+crucifiés&oq=chretien+crucifie&aqs=chrome.2.69i57j0l2.8944j0j4&client=ms-android-wiko&sourceid=chrome-mobile&ie=UTF-8

    Je connais quelqu'un qui est parti en Chine et Népal et on lui a dit de faire attention car des MOINES BOUDDHISTE prenaient soin de tuer par empoisonnement les chrétiens.

    Voici la vérité.

    Lyriko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, quand l’empire éternue le monde tousse.

      Supprimer
  3. pour un pays qui sera a majorité musulman dans 20,30 ans c'est guignolesque .

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.