lundi 27 mai 2019

L’accès à l’avortement protège de la criminalité.




L'accès facilité à l’avortement pourrait avoir réduit le taux de criminalité en Amérique.


Un taux élevé d’avortements diminuerait le taux de criminalité de plus de 20%. 

8 commentaires:

  1. L'avortement c'est également super pour lutter contre le réchauffement climatique, le chicouggougna et le cholestérol.

    Si.

    Si si.

    RépondreSupprimer
  2. Oh ben ça ! Un algérien arrêté pour l'attentat de Lyon !

    Il avait les bras blancs pourtant on nous avait dit !

    Bref, comme aux USA. Un divers fait un attentat, et les médias sous-entendent que c'est un blanc avant de dire la vérité dans une simple manchette.

    Copié/collé transatlantique. La suite promet...

    (Je ne serais pas étonné que ce soit un algérien de Bron, mais le gars était svelte, ce n'est donc pas le tas de gras couscoussique que l'on connait ici)

    RépondreSupprimer
  3. Ce genre d'article sorti de la tête de psychopathes eugénistes vient légitimer les génocides. Si on applique le souhait des eugénistes en supprimant les 3/4 de la population mondiale, il est certain qu'on limitera la criminalité. Si on remplace tous les humains par des animaux, des plantes vertes ou des robots, il n'y aura plus du tout de criminalité générée par les humains!

    En réalité, l'esprit caché de cet article, c'est qu'ils se battent, car aux US, c'est la lutte entre comtés; un comté de new york légitime l'avortement jusqu'au terme de la conception (ce qui est un meurtre dissimulé), relançant le débat des anti-avortements; ainsi en alabama, au kentucky, au missouri, en géorgie , dans l’Ohio ou encore le Mississippi, ils viennent d'interdire ou limiter sous peine de poursuites criminelles l'avortement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En réalité, aux USA, ce sont les afro-américains qui sont le plus avortés sachant qu'ils sont la population la plus représentée en terme de criminalité. Plus de 14 millions d'entre eux sont passés au four à cause des Simone Veil locales. Alors, autant je n'ai pas envie de vivre avec des noirs, autant je pense qu'avorter qui que ce soit est un crime. C'est une manière de considérer l'être humain comme un animal, comme du cheptel. Et ça, ça me heurte. Et je répète que je n'ai aucun atomes crochus avec les noirs même s'ils ont fait polytechnique...

      Supprimer
  4. La prohibition de l'avortement tout comme celui des daubes, du sexe ,des armes, des organes ,sert a la mafia pour faire monter les cours et racketter leurs clients .Satan .

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.