vendredi 24 mai 2019

J-2.

Chacun pour sa chapelle.

L’europe, morcelée en communautés et non plus en nations.

Partis ainsi « l’armée européenne » n’est qu’un délire de plus.

Il n’y a plus de pays européens ou de fédéralisme possible. Bientôt il faudra faire des alliances entre des groupes ou des groupuscules opposés les uns aux autres, représentés dans chaque territoire et chercher le consensus.

La fin de la République et la perte définitive de la cohésion sociale.





3 commentaires:

  1. Explosion dans le centre ville à Lyon/piste colis piégé/8 blessés : Qui veut suspendre les élections?
    https://francais.rt.com/france/62360-explosion-lyon-blesses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le but c'est d'empêcher les élections c'est puéril.
      Si le but est de semer la confusion dans des esprits déjà bien embrumés c'est inutile puisque la confusion est déjà bien installée et pour longtemps.
      Quel intérêt ? Je cherche .....
      A part un cerveau dérangé

      Supprimer
  2. Si on veut la mort de l'UE et c'est bien parti, effectivement la voix est ouverte avec ces communautés morcelées et condamnées à faire des alliances improbables et donc à faire du surplace pour de longues années encore.
    Nous sommes loin encore des États Unis d'Europe que nos aînés et moi même , avions reve.
    Et pendant ce temps profitant de notre "chacun pour soi" la Chine les États unis d'Amérique, les russes ...bref le monde entier se partage la dépouille de ce pauvre continent européen à l'agonie.
    Triste

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.