lundi 15 avril 2019

Notre-Dame « sur la Terre comme au Ciel ».

Le parvis et sa plaque du point zéro de toutes les routes de France. lire ici.


Une attaque contre le territoire. Notre-Dame appartient à tous, pas aux seuls parisiens.

Elle était le point de rencontre, la croisée des chemins de tous.

"La Cathédrale est debout", c'est ce que j'entends en boucle sur les chaines infos. Mais ... mais...mais... évidemment !
Personne n'a jamais vu un incendie de maison ou de grange en pierre ????
Tout est détruit sauf les murs !!!!


Qui est en charge du chantier ? Lire :







Employer des types en sous-traitance.... Des gars qui n'en ont rien à faire du "patrimoine", qui sont spécialistes en Algeco... des gars sans cerveau parce que c'est moins cher.

Les reliques, la couronne d'épines, les vitraux..., les œuvres d'art.... où sont-ils ?



Ce matin j'ai pleuré à grosses larmes. Certains ici, dont moi-même peut-être, ne verrons pas Notre-Dame restaurée. Restaurée... L'image sera réhabilitée mais l'âme ? 

Les paroles consolatrices et bienveillantes du pape des catholiques ? On attend.
Il est trop occupé à fêter l'anniversaire du 1° pape ? ici. Ni l'un, ni l'autre n'ont jugé utile de prendre part au deuil de la fille ainée de l’église.

De mon point de vue c'est un attentat de l'incompétence et de l'avidité qui rencontrent les objectifs des ennemis déclarés du pays, de l'histoire, de la littérature et des chrétiens.

Une sorte de conjuration. La même dont on peut témoigner au quotidien en se promenant.







Et nous sommes collectivement responsables. Mutisme de bon aloi.

Ce matin, une furieuse envie de croisade m'a envahie, vite chassée, car ce n'est "pas bien".
Ni de le penser, encore moins de l'écrire.






















Il nous reste la Cour des Miracles...

-Où suis-je ? dit le poète terrifié.
-Dans la Cours des Miracles, répondit un quatrième spectre qui les avait accostés.
-Sur mon âme, reprit Gringoire, je vois bien les aveugles qui regardent et les boiteux qui courent, mais où est le Sauveur ?
Victor Hugo. 
Ce matin :