dimanche 14 avril 2019

Démographie : toujours moins d’enfants occidentaux.


Via : Euromonitor 

Japonisation des économies avancées. (La population du Japon est plus âgée, plus axée sur la technologie, plus urbaine et, selon Euromonitor, il s’agit d’un marché dans lequel les couples avec enfants devraient reculer de 5% entre 2018 et 2030.)

Cette tendance a été observée ces dernières années: en raison de nombreux facteurs, dont la baisse des taux de fécondité, la hausse des taux de divorce et la cherté de l’immobilier.

presque tous les pays connaîtront une diminution du nombre d'enfants par ménage entre 2000 et 2030. De manière plus spécifique, entre 2015 et 2030, Euromonitor s'attend à une baisse d'environ 20% du nombre d'enfants par ménage dans les marchés développés et à une baisse d'environ 15% dans les marchés en développement. En fait, comme le fait remarquer la banque canadienne, c'était en 2012 que le nombre de couples sans enfants a dépassé globalement le nombre de couples avec enfants.

Le déclin de la taille de la famille affectera en définitive l'espace vital. Sur les marchés développés, les grandes villes connaîtront probablement une pression accrue sur l'immobilier et les loyers pour des appartements adaptables aux couples sans enfants et aux familles plus petites. 

Cela entraînera probablement une demande pour des articles ménagers moins volumineux, des emballages plus petits en général et moins d'espace pour les appareils.

Vers un monde de polarisation extrême en croissance, entre richesse, revenus, idéologie et opinions politiques.

Paieront-ils pour les autres ? Quid de la « redistribution » ? Vous m’avez comprise....

Selfish world. Des castes toujours des castes. (2, en fait. Par esprit de simplification).

On a su prendre le plus utile dans l’idéologie de la « plus grande démocratie du monde ».

(Non, ce n’est pas l’Amérique, 😉).



King Child.