vendredi 26 avril 2019

Acte XXIV, de la friction au frottement.

En français ? « corps à corps ».



Ils s’entraînent. Mettre au point son krav maga sur une retraitée GJ ? J’ai d’autres terrains d’entraînement en tête mais trop dangereux.

Exercice pour les courageux : aller retirer du liquide dans le quartier de la porte de la Villette vers 19h30. J’ai testé pour vous cette semaine.

Les camps de migrants s’étendent de porte de La Chapelle à Porte de la Villette maintenant. (En passant par Porte d’Aubervilliers, bien sur).

Le soir c’est juste impressionnant. Porte de la Villette et alentours on voit les petits trafics mais il semble y avoir beaucoup moins de krack qu’à La Chapelle.

Au bord du périphérique, les gars jouent .... au ballon. Image suspendue....quand on entre dans Paris, tous les arrêts de bus abritent une dizaine d’hommes qui se serrent sur le banc.

99% de sub-sahariens. Les voitures passent le plus vite possible. Plus loin, on rencontre des groupes debout, tous les 50 mètres un petit groupe d’hommes qui discutent entre eux. Par 10 ou 12. Par expérience, je dirais érythréens et soudanais. Ce qui donne à penser que les trottoirs de Paris rejouent les tensions inter ethniques africaines. Faudrait pas que...

C’est beaucoup plus calme que La Chapelle ou même que Aubervilliers. C’est un quartier de bureaux et d’habitations avec énormément de HLM. Un quartier entièrement rénové de fonds en comble.

Les immeubles sont propres, il y a énormément de sièges PME, beaucoup de tours très récentes.

Et, sur le trottoir, au pied du capital investi, déambulent des hommes aux visages tristes. Une ambiance de film post-apocalyptique.

Pas un flic. Pas une femme. Pas un enfant. C’est très silencieux contrairement à la Place de La Chapelle ou autre Gare du Nord.

Je pense que c’est cette tranquillité, sonore du moins, qui m’a le plus frappée.

La résignation n’est pas bruyante. J’ai eu l’impression qu’ils avaient tout leur temps.

Les hommes paraissent en bonne santé. Autant Porte de La Chapelle on croise le plus souvent des gens qui devraient bénéficier des soins palliatifs, autant dans le quartier de bureaux de porte de la Villette on croise des gens jeunes et alertes.

Si vous ne me croyez pas, faites la promenade. En bus, la visibilité est bonne.



Rien à voir avec les GJ. Je me demande bien pourquoi vous raconte ça...

9 commentaires:

  1. article de presse intéressant : la milice et les voltigeurs ; aller au contact = matraquer; ils emploient un vocabulaire guerrier comme si le peuple était l'ennemi de la nation et que nous étions en guerre civile

    Ces donneurs d'ordres sont dangereux et mettent de l'huile sur le feu; quels sont leurs objectifs cachés? avec son képi une certaine nostalgie? sans compter l'utilisation de chiens qui sont d'une extrême férocité et sont des armes létales par destination redoutables, entraînés pour tuer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le préfet a ordonné de démuseler les chiens selon le canard enchaîné ; c'est purement criminel ; une connaissance a approché un chien pour ramasser son briquet tombé, se trouvant chez des amis ayant un chien : il lui a arraché la joue, elle est défigurée, 17 chirurgies.

      De jour en jour, on tombe dans l'horreur et les pratiques dignes du IIIème reich. Comment les forces de l'ordre peuvent-elles exécuter des actes aussi illégaux, même donnés par une autorité légitime? C'est pénalement interdit.

      Supprimer
    2. Ouais, macron c'est les nazis. On dirait la scène de la liste de Schindler où les juives arrivent au camp, dans une atmosphère grise et pesante, avec des chiens méchants et des SS. J'en tremble !

      En réalité, on vit dans un goulag à ciel ouvert avec des juifs apparatchiks et oligarques qui gouvernent, et leurs larbins, qui nous traitent comme du bétail tel que stipulé dans le talmud.

      Supprimer
  2. Ce serait utile que certains français se mobilisent pour faire un état des lieux circonstancié de tous les coins de France avec description de peuplement et de la délinquance (qui va souvent de pair). Car je pense qu'on nous raconte beaucoup d'histoires et que les faits sont plus graves qu'il n'y parait. Il serait utile de s'y déplacer incognito pour centraliser les infos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis quelque-part dans le nord-ouest et il n'y a pas de bougnègres à des dizaines kilomètres à la ronde, ou si peu. Et la vie est belle. On est encore en France. Ces plaies pourrissent ce pays et font fuir les blancs qui le peuvent.

      Supprimer
    2. Bougnègres...Toujours aussi innovants dans les insultes. Et après ça pleure quand on les traite comme du bétail. QI d'huitre qui se morfond dans l'intellectualisation de la généralisation.

      Supprimer
    3. Triso...

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Généralisation

      La généralisation est un processus cognitif qui consiste à abstraire un ensemble de concepts ou d'objets en négligeant les détails de sorte qu'ils puissent être considérés de façon comparable1. Si la généralisation s'effectue de façon discrète, elle s'accompagne d'une transition à un niveau où la granularité des éléments de la structure considérée est plus grande. À l'inverse, la spécialisation permet de se focaliser davantage sur certains objets ayant des caractéristiques communes.

      Sans généralisation, tu vivrais encore dans une grotte...

      Supprimer
    4. Ano du 2 mai.
      A la prochaine caisse que tu lâches je te foutrai au congélo en souvenir du bon vieux temps.
      Sinon ce sera séjour chez tonton edmond...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.