mercredi 20 mars 2019

Français : Difficultés pour l’obtention de visas.




Il a été arrêté, auditionné par la police et placé en garde à vue. L’homme qui a mis le feu ce mercredi à un bus qui transportait 51 élèves, s’appelle Ousseynou Sy. 

Il est d’origine Sénégalaise, mais il est né en France le 2 juin 1972. Depuis 2002, il est devenu citoyen italien. En Italie, il a travaillé pendant quinze ans comme chauffeur de la société Autoguidovie.

Il avait épousé une italienne avant de divorcer d’avec elle. Il est père de deux enfants de 12 et 18 ans.

Source 1

Source 2


2 commentaires:

  1. Les relations Franco - italiennes vont elles s'en trouver améliorées avec cet événement qui vient titiller l'inconscient et, donc, les commentaires des différents acteurs.
    Un sénégalais ne en France....
    En Italie , l'opposition à Salvini / Di Maio vient de perdre des points avec cela, vouloir toucher aux" bambini " , en Italie c'est une façon de se suicider!
    Le navire de l'ONG qui à force l'accession à Lampedusa pour débarquer une 50 de migrants , est sequestre , son capitaine sous motif d'inculpation et sous enquête.
    La provoc organisée à fait pschiiiiit avec l'histoire du chauffeur de bus.
    Cette incompétence à organiser des coups et à se prendre des cartons jaunes me rappelle certains....mais qui ?
    De plus , Salvini vient d'encaisser des votes favorables des chambres italiennes pour abandon de la procédure judiciaire suite à l'affaire navire& migrants , " le Diciotti " .
    Salvini peut se reposer dans le marathon electoral italien en cours et européen à venir, juste laisser faire ses opposants.
    Fake news / faux drapeau ,alors ce serait M. Qui a foiré une fois de plus !
    Intéressant de noter le temps que cette affaire va tenir l'actualité , à suivre.....
    Du correspondant en Italie de Radio & Tv Wendy , la ligne à vous au studio.
    Cdlt.
    M.S.BLUEBERRY.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais il est sioniste, tu comprends.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.