lundi 25 février 2019

Pédophilie : "c'est pour tout le monde".

Le pape François a comparé dimanche les agressions sexuelles perpétrées sur des mineurs au "sacrifice" d'enfants des "rites païens".

 "Cela me rappelle la pratique religieuse cruelle, répandue par le passé dans certaines cultures, qui consistait à offrir des êtres humains - spécialement des enfants - en sacrifice dans les rites païens", a déclaré le pape.

Le souverain pontife argentin a beaucoup insisté aussi sur la présence du "mal", en estimant que le clergé coupable de tels faits devenait "un instrument de Satan".

"L'inhumanité du phénomène au niveau mondial devient encore plus grave et plus scandaleuse dans l'Église, parce qu'en contradiction avec son autorité morale et sa crédibilité éthique. La personne consacrée, choisie par Dieu pour guider les âmes vers le salut, se laisse asservir par sa propre fragilité humaine, ou sa propre maladie, devenant ainsi un instrument de Satan". source

"Nous sommes, donc, devant un problème universel et transversal qui, malheureusement, existe presque partout".

------------- Ha ? Vraiment ? Et en parler avec 50 ans de retard ce n'est pas "diabolique" ?
De plus, merci de nous informer de ces "pratiques sataniques répandues sur toute la planète".

Ce n'est pas une excuse, d'une part, et si vous avez des informations, d'autre part, merci de nous les faire partager !


8 commentaires:

  1. Du sang sur l'autel...
    Ordo templis orientis... OTO...

    https://www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://saint-remi.fr/fr/index.php%3Fcontroller%3Dattachment%26id_attachment%3D742&ved=2ahUKEwizyfaT2tbgAhXQAGMBHUH2BKwQFjAAegQIARAB&usg=AOvVaw0Be5ZU6cEf8mSS6a8SKwZw

    P...B

    RépondreSupprimer
  2. Et bien sûr, ça n'a aucun rapport avec le fait que le célibat des prêtres favorise le rectutement d'hommes qui n'ont pas d'interêt pour la sexualité hétéronormative cisgenrée commeon dit de nos jours.

    Petit rappel : le célibat des prêtres est une règle datant du 11e siècle (réforme grégorienne). Des hommes mariés et pères de famille pouvaient etre ordonnés prêtres avant cette réforme en occident et le sont toujours dans l'Eglise orthodoxe.

    Ce n'est évidemment pas une garantie en soi. Mais statistiquement ça change radicalement la population recrutée pour servir l'Eglise. Le célibat n'est requis que pour le haut clergé orthodoxe, lequel est entièrement recruté parmi les moines. Ca n'a pas non plus un effet marginal : On n'entre pas au monastère pour faire carrière. On se retire du monde. Et on n'y choisis pas de devenir hiérarque, ce sont les pères supérieurs qui determinent l'emploi et l'affectation de chaque moine. L'Eglise est un service et non un gouvernement.

    Ce n'est pas tout. Ca rend plus difficile le noyeautage de l'Eglise. Le 'sous-marin' potentiel doit faire ses voeux et vivre en monastère sans aucune garantie qu'un jour il sera proposé pour devenir évèque.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Considérant que l'essentiel des actes à caractère pédophile est commis dans les familles, on voit mal en quoi le fait que les prêtres soient ou non mariés change quoi que ce soit au problème.
      Quant au sous-entendu selon lequel la structure de l'Église aurait pour conséquence d'attirer des individus aux comportements sexuels plus exotique, c'est parfaitement grotesque. On n'entre pas au séminaire comme dans un lupanar. Par ailleurs, les séminaristes ont, plus souvent qu'à leur tour, été victimes des prêtres pédophiles.

      Supprimer
    2. tout à fait! On pourrait dire la même chose du monde de l'enfance et tous les services sociaux ou scolaires. Un prédateur peut se cacher dans n'importe quel structure car la religion ne change rien.

      Supprimer
    3. Ce n'est pas un sous-entendu, c'est statistique. Un homme qui n'envisage pas de se passer d'une relation de couple avec une femme est d'office exclu de la prêtrise. Par conséquent on augmente le % de ceux pour qui vivre en couple n'est pas important.

      Supprimer
    4. C'est n'importe quoi !
      Au moment de son ordination, le prêtre s'engage à la "continence parfaite". Il n'est pas question de femmes, de couple ou de quoi que ce soit puisque le prêtre renonce à tout d'emblée.
      S'il le fait, c'est parce qu'il a la foi. S'il y renonce, c'est parce qu'il ne l'a plus. Le nœud du problème est là et pas ailleurs : Nombre de hauts dignitaires de l'Église n'ont plus la foi mais restent en poste parce que la soupe est bonne, tout en prenant nombre de libertés avec le dogme et la morale. La mariage des clercs ne réglerait rien.

      Supprimer
  3. Le précédent pape (Joseph Aloisius Ratzinger) a prit 20 ans de prison ferme pour trafic d'enfant et meurtre rituel et il est sous le coup d'un mandat d’arrêt international.... Il vit au Vatican qui ne pratique pas l'extradition de ces citoyens....

    Il n'a pas "démissionné", il ne peut plus voyager à cause du mandat d’arrêt international, alors il a cédé sa place.

    "Le 11 février 2013, Benoît XVI annonce sa renonciation pour raison de santé."

    RAISON DE SANTE MON CUL.

    Et le nouveau pape ça n'est pas mieux!

    Vérifiez par vous même et vous verrez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui oui mais notre papou en place maintenant est un prédateur de très haut niveau. Il agit sans se cacher mais certaines vidéos disparaissent très vite.
      Les braves gens n'y voient rien tant ils sont comblés par ce papou si proche d'eux!
      Il utilise toute la panoplie du prédateur avec des outils très techniques utilisés par le satanisme.
      Comme il est sous un costume d'emprunt il a lui aussi des ennemis très puissants. Il sait qu'il peut être supprimé et donc depuis le début il a annoncé qu'il ne serait pas là très longtemps.
      L'orgie pontificale tourne à plein régime maintenant.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.