vendredi 22 février 2019

Novlangue, enfant se dira : procréé ou impactant.

....se mutiler à 23 ans pour sauver la planète tellement tu aimes la vie.

Se mutiler, mourir, euthanasier, les concepts modernes pour sauver la planète.

Plus besoin de zombies.

« Avoir un enfant, c’est rajouter un consommateur et donc un impactant en plus. » Il y a 3 ans, Sereb a fait une vasectomie pour limiter son impact sur l’environnement. Il explique son choix ci-dessous

Le lien avec la vidéo :

https://mobile.twitter.com/konbininews/status/1097089273264656385


Chat russe sur la Lune.

9 commentaires:

  1. Il faut voir le bon côté de la chose. Tous ceux qui tombent dans ce type de propagande allant dans le sens du génocide blanc ne seront pas une grande perte. Les SJW ne se reproduisent pas ? Ou est le problème ? Il ne restera que les familles cathos ou du moins celles avec la tête sur les épaules. Moins de blancs mais mieux de blancs. Darwin ?

    Je ne le dis qu'à moitié ironiquement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tri génétique de l’adaptation darwinienne en action et en cours.

      Pauvre jeune homme qui préjuge et ampute sa vie.

      En même temps, un dépressif de cet acabit : quelle éducation pour des enfants ?

      La transmission du désespoir ?

      Supprimer
    2. "La transmission du désespoir ?"

      C'est exactement ça. Il vaut mieux transmettre l'espoir !

      Finalement, il se sacrifie pour que la société de consommation puisse continuer à vivre. Il devrait plutôt vivre et procréer en dehors de la société de consommation. Le plus triste pour lui est qu'il ne pourra peut-être plus très longtemps profiter de cette gabegie. :/

      Supprimer
    3. La vasectomie comme syndrôme de la lobotomie.

      Les ours polaires rigolent.

      Supprimer
    4. - De - la transmission du désespoir. Très Cioran, j'aime bien. Bisous la fée.

      Supprimer
  2. Darwin 1 - Sereb 0

    RépondreSupprimer
  3. Je me suis fait vasectomiser il y a bien longtemps, j'avais 35 ou 36 ans.
    Le docteur me demande juste avant: vous savez, peut être qu'un jour vous voudrez des enfants, réfléchissez bien, c'est irréversible!
    Je lui répond: non, non, je suis sûr, pas de soucis.
    J'en ai déjà 5 c'est pas mal déjà je trouve.
    Il s'était excusé... :-)

    RépondreSupprimer
  4. Il a fait le choix selon sa conscience (environnementale)et ne porte pas de jugement envers les personnes qui font des enfants .Qui a tord , qui a raison ? Personne,à chacun sa vérité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que se mutiler ainsi (sans avoir eu d'enfants avant comme l'autre ano prolifique lol), tout comme les transgenres qui coupent leurs pénis ou se font greffer des bouts de jambons en guise de pénis, selon le sexe d'origine, est une pathologie mentale encouragées par des gens qui y ont intérêt. Et cela doit être dénoncé pour le bien de tous contre la """vérité""" à la carte de chacun. Sa conscience environnementale, il n'a qu'à la cultiver en arrêtant de consommer et en vivant pour l'écologie au sens noble du terme. Car, vous m'excuserez, il s'interdit pour des raisons absolument débiles l'acte de donner la vie, un acte d'amour donc. Cette idéologie, puisque c'en est bien une, est mortifère. Il est égoïste au sens propre du terme. Pas d'enfants, pas d'emmerdes. Tout comme Macron, Merkel, Juncker, May, etc. Lui en est victime de cette idéologie, ceux qui en font la promotion devraient être jetés en prison à part s'ils le font en Afrique ou en Asie, là où ça se multiplie comme des lapins, et encore. Il y a un moment où la tolérance n'est plus que de la lâcheté et de la haine de soi, et bien plus sûrement des siens, à peine dissimulée. Vivement que le monde du "c'est mon choix" se termine. Nos vies impactent celles des autres à moins de penser qu'il n'y a plus que des "individus". 8 milliards d'individus, 8 milliards de mondes, 8 milliards de choix et la guerre de tous contre tous en héritage. tss tss.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.