vendredi 1 février 2019

Les résultats positifs français bien cachés.

Le mois de janvier s'est avéré être une aubaine pour les marchés. 

Les actifs risqués ont fortement rebondi et la reprise a été généralisée, non seulement pour les actions, mais également pour les matières premières et les taux, explique DB. 

L’ensemble des 38 actifs de l’échantillon de DB a terminé avec un rendement total positif.


La France n’est plus une puissance. 

Un Shit Hole en voie d’accomplissement.

Vendue à la découpe. 

Qui voudra ses lignes de chemin de fer à réviser entièrement ?

Sans parler de ses 56 réacteurs nucléaires sans maintenance sérieuse, en devenir potentiellement mortels.

Les chinois achètent les terres agricoles, les puissances pétrolières arabes le patrimoine immobilier mais avec l’assurance d’un repli.

Ça craint !

7 commentaires:

  1. Plus les coupes budgétaires imposées par l'UE...grrrr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bel et bien prévu avec l'UE vu que les politiques économiques appliquées sont des décisions de Bruxelles. Allez ouste, débarras !
      isa

      Supprimer
    2. On va arrêter avec les mensonges philippotistes et mélenchonnistes, ces gens-là ont vraiment fait du mal à la population française.
      http://comptespublics.fr/article/category/budget-de-letat/
      https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/finances-publiques/grandes-caracteristiques-finances-publiques/s-informer/structure-depense-publique

      La France est le SEUL pays à n'avoir ni diminué le budget de l'Etat ni les dépenses publiques, elles continuent d'augmenter sans régression aucune même depuis la crise. La seule diminution qu'il y a eu, c'est une diminution de l'augmentation.
      Il est faux de dire que la France "ne peut plus investir dans les services publics à cause de l'UE", c'est un mensonge raconté par les mélenchonnistes/philippotistes totalement contredit par les faits. Les faits, quels sont-ils ?
      - 30% du PIB consacré aux retraites
      - 5.5 millions de fonctionnaires
      - 2//3 du budget de l'EN est consacré à de l'administratif et même pas au salaire des profs
      - 57% du PIB consacré aux dépenses publiques
      - 60% de taxes et charges sur les salaires

      La France meurt à cause du communisme et uniquement du communisme. Le communisme s'en fout d'investir dans la recherche, il préfère payer des n*irs et des m*sulmans pour qu'ils votent pour lui. L'argent dépensé pour des allogènes et des fonctionnaires territoriaux c'est de l'argent en moins pour l'investissement et tout simplement pour les français.

      Mention spéciale au Ponzi géant qu'on appelle le "système de retraite solidaire" qui transforme les jeunes, futurs du pays, en esclaves des vieux qui eux pour le coup ont bénéficié de l'immobilier 4 fois moins cher et de taux de cotisations bien inférieurs.
      Et ce n'est pas fini ! Il y a la fameuse sécurité sociale que le monde nous envie mais que personne n'a copié, tellement performante qu'il faut prendre des mutuelles complémentaires, que les verres ne sont pas remboursés mais le changement de sexe si ! La fameuse sécurité sociale enviée qu'aucun travailleur étranger (je parle des diplômés, pas des *fricains de 80 de QI tant fantasmés par les gauchistes) n'adopte, préférant à 90% celle de son pays. Je croyais qu'on mourrait du typhus en Suisse, Allemagne, RU, Espagne, Autriche ? Les profs communistes m'auraient menti ?

      Ca suffit ces mensonges sur les "coupes budgétaires".

      Supprimer
    3. @Scipion : rien à voir avec les affreux que vous citez. Je vous invite à mieux vous informez sur le coût de la contribution de la France au budget européen qui a lui seul ne cesse d'augmenter. La France paie actuellement 17,4 % du budget, avec la sortie de la GB, sa contribution devrait passer à 20% soit 8,5 milliards d’euros de plus par an !

      Quant aux politiques économiques prévues par les GOPE (grandes orientations des politiques économiques) envoyées à la France chaque année, elles concernent entre autres réjouissances : baisse de l’impôt sur les sociétés, hausse de la CSG, baisse de l’assurance chômage, stagnation du SMIC, etc. Ce que nous constatons depuis ces dernières années.

      La France n'a plus la main sur ses choix politiques, c'est bien Bruxelles qui donne des "orientations" et qui sanctionne à la moindre incartade, voir l'exemple récent du choix du budget italien avec des mesures prises en faveur du peuple qui a aussitôt déclenché un cyclone à Bruxelles.


      isa

      Supprimer
    4. Non mais Scipion tu fais une fixette sur les communistes non ? ? ?
      Si tu parles du PCF, je te signale que ça fait belle lurette qu'ils n'ont pas été partie prenante du pouvoir...
      Maintenant si tu parles de l'idéologie alors tu ferais mieux de gratter un peu plus. Communisme et capitalisme ne sont que deux têtes d'une seule et même hydre !! Et l'UE en est la quintessence. Mais je n'ai pas l'impression que tu veuilles y voir vraiment clair.
      Ton discours récurrent sur les communistes paraît obsessionnel.
      Prends de la hauteur...

      Supprimer
    5. @ Scipion : Vidéo / En 1992, Philippe Séguin à l'Assemblée Nationale : "La construction européenne se fait sans les peuples" :

      https://youtu.be/1c6MfNWzzus
      isa

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.